Chapitre 50

Moroni fortifie les pays des Néphites — Ils construisent beaucoup de villes — Des guerres et des destructions s’abattaient sur les Néphites aux jours de leur méchanceté et de leurs abominations — Morianton et ses dissidents sont battus par Téancum — Néphihah meurt et son fils Pahoran occupe le siège du jugement. Vers 72–67 av. J.-C.

 Et alors, il arriva que Moroni ne cessa pas de faire des préparatifs de guerre, ou de défendre son peuple contre les Lamanites; car au commencement de la vingtième année du règne des juges, il fit entreprendre, par ses armées, l’élévation de monceaux de terre tout autour de toutes les villes, dans tout le pays que possédaient les Néphites.

 Et sur le sommet de ces bancs de terre, il fit mettre des bois de construction, oui, des ouvrages en bois de construction dressés jusqu’à hauteur d’homme, tout autour des villes.

 Et sur ces ouvrages en bois de construction, il fit dresser une structure de piquets sur les bois de construction, alentour; et ils étaient forts et hauts.

 Et il fit ériger des tours qui dominaient ces ouvrages de piquets, et il fit construire des lieux de sécurité sur ces tours, de sorte que les pierres et les flèches des Lamanites ne pouvaient pas les blesser.

 Et elles étaient préparées de manière qu’ils pussent jeter des pierres de leur sommet, selon leur plaisir et leur force, et tuer quiconque tentait d’approcher des murs de la ville.

 Ainsi, Moroni prépara, tout autour de toutes les villes de tout le pays, des places fortes, en prévision de la venue de leurs ennemis.

 Et il arriva que Moroni fit avancer ses armées dans le désert de l’est; oui, et elles s’avancèrent et chassèrent tous les Lamanites qui étaient dans le désert de l’est, jusque dans leur propre pays, qui était au sud du pays de Zarahemla.

 Et le pays de Néphi s’étendait en ligne droite de la mer de l’est à l’ouest.

 Et il arriva que lorsqu’il eut chassé tous les Lamanites du désert de l’est, qui était au nord des terres de leurs possessions, Moroni commanda aux habitants qui étaient au pays de Zarahemla et dans le pays alentour d’aller dans le désert de l’est, dans les régions frontières près du bord de la mer, et de posséder le pays.

 10 Et il plaça aussi des armées au sud, dans les régions frontières de leurs possessions, et leur fit ériger des afortifications afin de protéger leurs armées et leur peuple des mains de leurs ennemis.

 11 Et ainsi, il isola toutes les places fortes des Lamanites dans le désert de l’est, oui, et aussi à l’ouest, fortifiant la ligne entre les Néphites et les Lamanites, entre le pays de Zarahemla et le pays de Néphi, depuis la mer de l’ouest en passant par la source du fleuve Sidon — les Néphites possédant tout le pays situé du côté du nord, oui, tout le pays qui était situé du côté du nord par rapport au pays d’Abondance, selon leur bon plaisir.

 12 Ainsi, Moroni, avec ses armées, qui augmentaient quotidiennement à cause de l’assurance de protection que ses ouvrages leur apportaient, cherchait à éliminer la force et la puissance des Lamanites des pays de leurs possessions, afin qu’ils n’eussent aucun pouvoir sur les pays de leur possession.

 13 Et il arriva que les Néphites commencèrent la fondation d’une ville, et ils appelèrent la ville du nom de Moroni; et elle était près de la mer de l’est; et elle était au sud près de la ligne des possessions des Lamanites.

 14 Et ils commencèrent aussi la fondation d’une ville entre la ville de Moroni et la ville d’Aaron, unissant les régions frontières d’Aaron et de Moroni; et ils appelèrent la ville, ou le pays, du nom de Néphihah.

 15 Et ils commencèrent aussi, cette même année, à construire beaucoup de villes au nord, l’une d’une manière particulière, qu’ils appelèrent Léhi, qui était au nord, près des régions frontières du bord de la mer.

 16 Et ainsi finit la vingtième année.

 17 Et c’est dans cette situation prospère qu’était le peuple de Néphi au commencement de la vingt et unième année du règne des juges sur le peuple de Néphi.

 18 Et ils prospérèrent extrêmement, et ils devinrent extrêmement riches; oui, et ils se multiplièrent et devinrent forts dans le pays.

 19 Et ainsi, nous voyons à quel point toutes les manières d’agir du Seigneur sont miséricordieuses et justes, au point d’accomplir toutes ses paroles à l’égard des enfants des hommes; oui, nous pouvons voir que se confirment, même encore maintenant, les paroles qu’il adressa à Léhi, disant:

 20 Bénis êtes-vous, toi et tes enfants; et ils seront bénis; s’ils gardent mes commandements, ils prospéreront dans le pays. Mais souviens-toi: s’ils ne gardent pas mes commandements, ils seront aretranchés de la présence du Seigneur.

 21 Et nous voyons que ces promesses se sont confirmées pour le peuple de Néphi; car ce furent leurs querelles et leurs conflits, oui, leurs meurtres, et leurs pillages, leur idolâtrie, leurs fornications, et les abominations qui existaient parmi eux, qui attirèrent sur eux leurs guerres et leurs destructions.

 22 Et ceux qui étaient fidèles à garder les commandements du Seigneur furent délivrés en tout temps, alors que des milliers de leurs frères méchants étaient condamnés à la servitude, ou à périr par l’épée, ou à dégénérer dans l’incrédulité et à se mêler aux Lamanites.

 23 Mais voici, il n’y a jamais eu d’époque aplus heureuse parmi le peuple de Néphi, depuis les jours de Néphi, que du temps de Moroni, oui, à cette époque, la vingt et unième année du règne des juges.

 24 Et il arriva que la vingt-deuxième année du règne des juges finit aussi dans la paix; oui, et aussi la vingt-troisième année.

 25 Et il arriva qu’au commencement de la vingt-quatrième année du règne des juges, il y aurait eu aussi la paix parmi le peuple de Néphi, si une aquerelle ne s’était pas produite entre eux concernant le pays de Léhi et le pays de Morianton, qui touchait aux régions frontières de Léhi; les deux se trouvant dans les régions frontières près du bord de la mer.

 26 Car voici, le peuple qui possédait le pays de Morianton réclamait une partie du pays de Léhi; c’est pourquoi, il commença à y avoir une vive querelle entre eux, au point que le peuple de Morianton prit les armes contre ses frères et qu’il était décidé à les tuer par l’épée.

 27 Mais voici, le peuple qui possédait le pays de Léhi s’enfuit dans le camp de Moroni et fit appel à son aide; car voici, il n’était pas dans son tort.

 28 Et il arriva que lorsque le peuple de Morianton, qui était dirigé par un homme dont le nom était Morianton, constata que le peuple de Léhi s’était enfui dans le camp de Moroni, il fut dans une crainte extrême que l’armée de Moroni ne vînt contre lui et ne le détruisît.

 29 C’est pourquoi, Morianton leur mit dans le cœur de fuir au pays qui était situé du côté du nord, qui était couvert de grandes étendues d’eau, et de prendre possession du pays qui était situé du côté du nord.

 30 Et voici, ils auraient mis ce plan à exécution (ce qui aurait été une situation déplorable), si Morianton, homme très irascible, ne s’était pas mis en colère contre une de ses servantes, et ne s’était jeté sur elle et ne l’avait beaucoup battue.

 31 Et il arriva qu’elle s’enfuit, et passa dans le camp de Moroni, et raconta à Moroni tout ce qui avait trait à l’affaire, et aussi ce qui avait trait à leur intention de fuir dans le pays situé du côté du nord.

 32 Or, voici, le peuple qui était au pays d’Abondance, ou plutôt Moroni, craignit qu’ils n’écoutent les paroles de Morianton et ne s’unissent à son peuple, et ainsi, il obtiendrait la possession de ces parties du pays, ce qui créerait une situation lourde de conséquences parmi le peuple de Néphi, oui, conséquences qui conduiraient au renversement de leur aliberté.

 33 C’est pourquoi Moroni envoya une armée, avec son camp, devancer le peuple de Morianton pour arrêter sa fuite dans le pays situé du côté du nord.

 34 Et il arriva qu’ils ne les devancèrent que lorsqu’ils furent arrivés dans les régions frontières du pays de aDésolation; et là ils les devancèrent, près du passage étroit qui menait près de la mer jusque dans le pays situé du côté du nord, oui, près de la mer, à l’ouest et à l’est.

 35 Et il arriva que l’armée qui fut envoyée par Moroni, qui était dirigée par un homme dont le nom était Téancum, rencontra le peuple de Morianton; et le peuple de Morianton était si obstiné (car il était inspiré par sa méchanceté et ses paroles flatteuses), qu’une bataille s’engagea entre eux, dans laquelle Téancum tua Morianton et battit son armée, et la fit prisonnière, et revint au camp de Moroni. Et ainsi finit la vingt-quatrième année du règne des juges sur le peuple de Néphi.

 36 Et ainsi, le peuple de Morianton fut ramené. Et lorsqu’il eut fait alliance de respecter la paix, il fut rétabli dans le pays de Morianton, et une union eut lieu entre lui et le peuple de Léhi; et il fut aussi rétabli dans ses terres.

 37 Et il arriva que la même année où le peuple de Néphi retrouva la paix, Néphihah, le deuxième grand juge, mourut, ayant occupé le siège du jugement avec une droiture parfaite devant Dieu.

 38 Néanmoins, il avait refusé à Alma de prendre possession de ces annales et des choses qu’Alma et ses pères estimaient être très sacrées; c’est pourquoi, Alma les avait confiées à son fils, Hélaman.

 39 Voici, il arriva que le fils de Néphihah fut nommé pour occuper le siège du jugement à la place de son père; oui, il fut nommé grand juge et gouverneur du peuple, avec le serment et l’ordonnance sacrée de juger en justice, et de garder la paix et la liberté du peuple, et de lui assurer ses garanties sacrées d’adorer le Seigneur, son Dieu, oui, de soutenir et de défendre la cause de Dieu toute sa vie, et de faire comparaître les méchants devant la justice, selon leur crime.

 40 Or, voici, son nom était Pahoran. Et Pahoran occupa le siège de son père et commença, à la fin de la vingt-quatrième année, son règne sur le peuple de Néphi.