Chapitre 62

Moroni marche au secours de Pahoran au pays de Gédéon — Les hommes-du-roi qui refusent de défendre leur pays sont mis à mort — Pahoran et Moroni reprennent Néphihah — Beaucoup de Lamanites se joignent au peuple d’Ammon — Téancum tue Ammoron et est tué à son tour — Les Lamanites sont chassés du pays et la paix règne de nouveau — Hélaman retourne au ministère et édifie l’Église. Vers 62–57 av. J.-C.

 Et alors, il arriva que lorsque Moroni eut reçu cette épître, son cœur prit courage et fut rempli d’une joie extrêmement grande à cause de la fidélité de Pahoran, de ce qu’il n’était pas, lui aussi, atraître à la liberté et à la cause de son pays.

 Mais il se lamenta aussi extrêmement à cause de l’iniquité de ceux qui avaient chassé Pahoran du siège du jugement, oui, en bref, à cause de ceux qui s’étaient rebellés contre leur pays et aussi contre leur Dieu.

 Et il arriva que Moroni prit un petit nombre d’hommes, selon le désir de Pahoran, et donna à Léhi et à Téancum le commandement du reste de son armée, et entreprit sa marche vers le pays de Gédéon.

 Et il dressa al’étendard de la bliberté dans tous les lieux où il entra et acquit toutes les forces qu’il put pendant toute sa marche vers le pays de Gédéon.

 Et il arriva que des milliers accoururent sous son étendard et prirent leurs épées pour la défense de leur liberté, afin de ne pas tomber dans la servitude.

 Et ainsi, lorsqu’il eut rassemblé tous les hommes qu’il pouvait pendant toute sa marche, Moroni arriva au pays de Gédéon; et lorsqu’il eut uni ses forces à celles de Pahoran, ils devinrent extrêmement forts, oui, plus forts que les hommes de Pachus, qui était le aroi de ces dissidents qui avaient chassé les bhommes-libres du pays de Zarahemla et avaient pris possession du pays.

 Et il arriva que Moroni et Pahoran descendirent avec leurs armées au pays de Zarahemla, et allèrent contre la ville, et rencontrèrent les hommes de Pachus, de sorte qu’ils leur livrèrent bataille.

 Et voici, Pachus fut tué et ses hommes furent faits prisonniers, et Pahoran fut remis sur son siège du jugement.

 Et les hommes de Pachus reçurent leur jugement, selon la loi, et aussi ces hommes-du-roi qui avaient été pris et mis en prison; et ils furent aexécutés selon la loi; oui, ces hommes de Pachus et ces hommes-du-roi, tous ceux qui ne voulaient pas prendre les armes pour la défense de leur pays, mais voulaient se battre contre lui, furent mis à mort.

 10 Et ainsi, il devint nécessaire que cette loi fût observée strictement pour la sécurité de leur pays; oui, et quiconque était surpris à nier leur liberté était rapidement exécuté selon la loi.

 11 Et ainsi finit la trentième année du règne des juges sur le peuple de Néphi, Moroni et Pahoran ayant fait de nouveau régner la paix au pays de Zarahemla, parmi leur propre peuple, ayant infligé la mort à tous ceux qui n’étaient pas fidèles à la cause de la liberté.

 12 Et il arriva qu’au commencement de la trente et unième année du règne des juges sur le peuple de Néphi, Moroni fit immédiatement envoyer des provisions et fit aussi envoyer une armée de six mille hommes à Hélaman pour l’aider à conserver cette partie du pays.

 13 Et il fit aussi envoyer une armée de six mille hommes, avec une quantité suffisante de nourriture, aux armées de Léhi et de Téancum. Et il arriva que cela se fit pour fortifier le pays contre les Lamanites.

 14 Et il arriva que Moroni et Pahoran, laissant un important corps de troupes au pays de Zarahemla, entreprirent leur marche, avec un important corps de troupes, vers le pays de Néphihah, décidés à chasser les Lamanites de cette ville.

 15 Et il arriva qu’en marchant vers le pays, ils prirent un important corps de troupes d’entre les Lamanites, et en tuèrent beaucoup, et prirent leurs provisions et leurs armes de guerre.

 16 Et il arriva que lorsqu’ils les eurent pris, ils leur firent conclure l’alliance qu’ils ne prendraient plus leurs armes de guerre contre les Néphites.

 17 Et lorsqu’ils eurent conclu cette alliance, ils les envoyèrent demeurer avec le peuple d’Ammon, et ils étaient au nombre d’environ quatre mille hommes à ne pas avoir été tués.

 18 Et il arriva que lorsqu’ils les eurent renvoyés, ils poursuivirent leur marche vers le pays de Néphihah. Et il arriva que lorsqu’ils furent arrivés à la ville de Néphihah, ils dressèrent leurs tentes dans les plaines de Néphihah, qui sont proches de la ville de Néphihah.

 19 Or, Moroni désirait que les Lamanites sortissent leur livrer bataille dans les plaines; mais les Lamanites, connaissant leur courage extrêmement grand et voyant la grandeur de leur nombre, n’osèrent donc pas sortir contre eux; c’est pourquoi ils ne livrèrent pas bataille ce jour-là.

 20 Et lorsque vint la nuit, Moroni s’avança dans les ténèbres de la nuit, et monta au sommet du mur pour découvrir dans quelle partie de la ville les Lamanites campaient avec leur armée.

 21 Et il arriva qu’ils étaient à l’est, près de l’entrée; et ils étaient tous endormis. Et alors, Moroni retourna auprès de son armée, et leur fit préparer en hâte de fortes cordes et des échelles qu’ils feraient descendre du sommet du mur vers l’intérieur du mur.

 22 Et il arriva que Moroni fit avancer ses hommes, et les fit monter au sommet du mur et descendre dans cette partie de la ville, oui, à l’ouest, où les Lamanites ne campaient pas avec leurs armées.

 23 Et il arriva qu’ils se laissèrent tous descendre dans la ville pendant la nuit, à l’aide de leurs fortes cordes et de leurs échelles; ainsi, lorsque le matin arriva, ils étaient tous dans les murs de la ville.

 24 Et alors, quand les Lamanites s’éveillèrent et virent que les armées de Moroni étaient dans les murs, ils furent extrêmement effrayés, de sorte qu’ils s’enfuirent par le passage.

 25 Et alors, quand Moroni vit qu’ils fuyaient devant lui, il fit avancer ses hommes contre eux, et en tua beaucoup, et en encercla beaucoup d’autres, et les fit prisonniers; et le reste d’entre eux s’enfuit au pays de Moroni, qui était dans les régions frontières près du bord de la mer.

 26 C’est ainsi que Moroni et Pahoran avaient pris possession de la ville de Néphihah sans perdre une seule âme; et il y en eut beaucoup parmi les Lamanites qui furent tués.

 27 Or, il arriva que beaucoup de Lamanites qui étaient prisonniers désirèrent se joindre au apeuple d’Ammon et devenir un peuple libre.

 28 Et il arriva qu’à tous ceux qui le désiraient, il leur fut accordé selon leur désir.

 29 C’est pourquoi, tous les prisonniers Lamanites se joignirent au peuple d’Ammon et commencèrent à travailler extrêmement, cultivant le sol, produisant toutes sortes de grains et des troupeaux de gros et de petit bétail de toute espèce; et ainsi les Néphites furent soulagés d’un grand fardeau; oui, de sorte qu’ils furent soulagés de tous les prisonniers lamanites.

 30 Or, il arriva qu’après avoir pris possession de la ville de Néphihah, avoir fait beaucoup de prisonniers, ce qui réduisit extrêmement les armées des Lamanites, et avoir regagné un grand nombre de Néphites qui avaient été faits prisonniers, ce qui fortifia extrêmement son armée, Moroni alla du pays de Néphihah au pays de Léhi.

 31 Et il arriva que lorsque les Lamanites virent que Moroni venait contre eux, ils eurent de nouveau peur et s’enfuirent devant son armée.

 32 Et il arriva que Moroni et son armée les poursuivirent de ville en ville, jusqu’à ce qu’ils rencontrassent Léhi et Téancum, et les Lamanites s’enfuirent devant Léhi et Téancum en descendant dans les zones frontières près du bord de la mer, jusqu’à ce qu’ils arrivassent au pays de Moroni.

 33 Et les armées des Lamanites étaient toutes rassemblées, de sorte qu’elles étaient toutes en un seul corps au pays de Moroni. Or, Ammoron, le roi des Lamanites, était aussi avec elles.

 34 Et il arriva que Moroni, et Léhi, et Téancum campèrent avec leurs armées alentour dans les régions frontières du pays de Moroni, de sorte que les Lamanites étaient encerclés dans les régions frontières par le désert au sud et dans les régions frontières par le désert à l’est.

 35 Et ainsi, ils campèrent pour la nuit. Car voici, les Néphites et les Lamanites aussi étaient las à cause de la longueur de la marche; c’est pourquoi ils ne décidèrent d’aucun stratagème pendant la nuit, si ce n’est Téancum; car il était extrêmement en colère contre Ammoron, étant donné qu’il considérait qu’Ammoron, et Amalickiah, son frère, avaient été la acause de cette grande et interminable guerre entre eux et les Lamanites, ce qui avait été la cause d’une telle guerre et d’une telle effusion de sang, oui, et d’une telle famine.

 36 Et il arriva que Téancum, dans sa colère, entra dans le camp des Lamanites et se laissa descendre par-dessus les murs de la ville. Et il s’avança avec une corde, de lieu en lieu, de sorte qu’il trouva le roi; et il lui alança un javelot, qui le perça près du cœur. Mais voici, le roi éveilla ses serviteurs avant de mourir, de sorte qu’ils poursuivirent Téancum et le tuèrent.

 37 Alors, il arriva que lorsque Léhi et Moroni surent que Téancum était mort, ils furent extrêmement attristés; car voici, il avait été un homme qui s’était vaillamment battu pour son pays, oui, un véritable ami de la liberté; et il avait souffert un très grand nombre d’afflictions extrêmement cruelles. Mais voici, il était mort et était allé où va tout ce qui est terrestre.

 38 Alors, il arriva que Moroni se mit en marche, le matin, et tomba sur les Lamanites, de sorte qu’ils les tuèrent en un grand massacre; et ils les chassèrent du pays; et ils s’enfuirent, au point qu’ils ne revinrent pas, en ce temps-là, contre les Néphites.

 39 Et ainsi finit la trente et unième année du règne des juges sur le peuple de Néphi; et ainsi, ils avaient eu des guerres, et des effusions de sang, et des famines, et des afflictions pendant de nombreuses années.

 40 Et il y avait eu des meurtres, et des querelles, et des dissensions, et toutes sortes d’iniquités parmi le peuple de Néphi; néanmoins, pour al’amour des justes, oui, à cause des prières des justes, ils furent épargnés.

 41 Mais voici, à cause de la durée extrêmement longue de la guerre entre les Néphites et les Lamanites, beaucoup s’étaient endurcis, à cause de la durée extrêmement longue de la guerre; et beaucoup furent adoucis à cause de leurs aafflictions, de sorte qu’ils s’humilièrent devant Dieu dans les profondeurs de l’humilité.

 42 Et il arriva que lorsqu’il eut fortifié les parties du pays qui étaient les plus exposées aux Lamanites, jusqu’à ce qu’elles fussent suffisamment fortes, Moroni retourna à la ville de Zarahemla; et Hélaman retourna aussi au lieu de son héritage; et la paix régna une fois de plus parmi le peuple de Néphi.

 43 Et Moroni remit le commandement de ses armées entre les mains de son fils, dont le nom était Moronihah; et il se retira dans sa maison, afin de passer le reste de ses jours en paix.

 44 Et Pahoran retourna au siège du jugement; et Hélaman entreprit de nouveau de prêcher au peuple la parole de Dieu, car à cause de tant de guerres et de querelles, il était devenu nécessaire de remettre de l’ordre dans l’Église.

 45 C’est pourquoi, Hélaman et ses frères allèrent annoncer la parole de Dieu avec beaucoup de puissance, au point de aconvaincre beaucoup de gens de leur méchanceté, ce qui les amena à se repentir de leurs péchés et à être baptisés pour le Seigneur, leur Dieu.

 46 Et il arriva qu’ils établirent de nouveau l’Église de Dieu dans tout le pays.

 47 Oui, et des règlements furent faits concernant la loi. Et leurs ajuges et leurs grands juges furent choisis.

 48 Et le peuple de Néphi recommença à aprospérer dans le pays et commença à se multiplier et à redevenir extrêmement fort dans le pays. Et ils commencèrent à devenir extrêmement riches.

 49 Mais malgré leur richesse, ou leur force, ou leur prospérité, ils n’étaient pas enflés dans l’orgueil de leurs yeux; ils n’étaient pas non plus lents à se souvenir du Seigneur, leur Dieu, mais ils s’humiliaient extrêmement devant lui.

 50 Oui, ils se souvenaient des grandes choses que le Seigneur avait faites pour eux, de ce qu’il les avait délivrés de la mort, et des liens, et des prisons, et de toutes sortes d’afflictions, et de ce qu’il les avait délivrés des mains de leurs ennemis.

 51 Et ils priaient continuellement le Seigneur, leur Dieu, de sorte que le Seigneur les bénit selon sa parole, de sorte qu’ils devinrent forts et prospérèrent dans le pays.

 52 Et il arriva que toutes ces choses se firent. Et Hélaman mourut la trente-cinquième année du règne des juges sur le peuple de Néphi.