Imprimer
Transmettre

Brève explication concernant le Livre de Mormon

Le Livre de Mormon est constitué des annales sacrées de peuples de l’Amérique ancienne et était gravé sur des plaques de métal. Le livre a été compilé à partir des sources suivantes :

  1. Les plaques de Néphi, qui étaient de deux sortes : les petites plaques et les grandes plaques. Les premières étaient plus particulièrement consacrées aux questions spirituelles et au ministère et aux enseignements des prophètes, tandis que les dernières étaient surtout affectées à l’histoire profane des peuples intéressés (1 Néphi 9:2–4). Toutefois, à partir de l’époque de Mosiah, les grandes plaques continrent aussi des textes d’une grande importance spirituelle.

  2. Les plaques de Mormon, qui consistent en un abrégé des grandes plaques de Néphi, fait par Mormon, avec de nombreux commentaires. Ces plaques contenaient aussi la suite de l’histoire écrite par Mormon et des ajouts de son fils Moroni.

  3. Les plaques d’Éther, qui présentent l’histoire des Jarédites. Ces annales furent abrégées par Moroni, qui inséra ses commentaires personnels et intégra ses annales à l’ensemble de l’histoire sous le titre « Livre d’Éther ».

  4. Les plaques d’airain, apportées de Jérusalem par le peuple de Léhi en 600 av. J.-C. Elles contenaient « les cinq livres de Moïse … et aussi une histoire des Juifs depuis le début … jusqu’au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda ; et aussi, les prophéties des saints prophètes » (1 Néphi 5:11–13). Beaucoup de passages de ces plaques, qui citent Ésaïe et d’autres prophètes bibliques et non bibliques, apparaissent dans le Livre de Mormon.

Le Livre de Mormon comprend quinze grandes parties ou divisions appelées, à une exception près, livres, portant habituellement le nom de leur auteur principal. La première partie (les six premiers livres, finissant avec Omni) est la traduction des petites plaques de Néphi. Entre les livres d’Omni et de Mosiah, il y a une insertion appelée Paroles de Mormon. Cette insertion relie les annales gravées sur les petites plaques à l’abrégé des grandes plaques fait par Mormon.

La partie la plus longue, de Mosiah à Mormon, chapitre 7 inclus, est la traduction de l’abrégé des grandes plaques de Néphi fait par Mormon. La partie finale, de Mormon, chapitre 8, à la fin du volume, fut gravée par Moroni, fils de Mormon, qui, après avoir terminé les annales de la vie de son père, fit l’abrégé des annales jarédites (sous le titre livre d’Éther) et ajouta plus tard les parties connues sous le titre « livre de Moroni ».

En ou vers 421 apr. J.-C., Moroni, dernier des prophètes-historiens néphites, scella les annales sacrées et les cacha pour le Seigneur, pour qu’elles parussent dans les derniers jours, comme le prédit la voix de Dieu par l’intermédiaire de ses prophètes d’autrefois. En 1823 de notre ère, ce même Moroni, qui était alors ressuscité, rendit visite au prophète Joseph Smith et lui remit plus tard les plaques gravées.

À propos de la présente édition : La page de titre originale qui précède immédiatement la table des matières est tirée des plaques et fait partie du texte sacré. Les introductions qui ne sont pas en italique, comme dans 1 Néphi et juste avant le chapitre 9 de Mosiah, font aussi partie du texte sacré. Les introductions en italique, comme les chapeaux de chapitre, ne font pas partie du texte, mais sont des aides à l’étude ajoutées pour faciliter la lecture.

De petites erreurs dans le texte se sont perpétuées dans les précédentes éditions anglaises du Livre de Mormon. La présente édition contient les corrections qui semblent appropriées pour rendre le texte conforme aux manuscrits antérieurs à la publication et aux premières éditions publiées par Joseph Smith, le prophète.