Chapitre 9

Les messagers trouvent le grand juge mort au siège du jugement — Ils sont emprisonnés et, plus tard, relâchés — Par inspiration, Néphi identifie Séantum comme étant l’assassin — Néphi est accepté par certains comme prophète. Vers 23–21 av. J.-C.

 Voici, il arriva alors que quand Néphi eut dit ces paroles, certains hommes qui étaient parmi eux coururent au siège du jugement; oui, il y en eut cinq qui allèrent, et ils se dirent entre eux, tandis qu’ils allaient:

 Voici, nous allons maintenant savoir avec certitude si cet homme est un prophète et si Dieu lui a commandé de nous prophétiser des choses aussi étonnantes. Voici, nous ne croyons pas qu’il l’ait fait; oui, nous ne croyons pas qu’il soit prophète; néanmoins, si ce qu’il a dit concernant le grand juge est vrai, qu’il est mort, alors nous croirons que les autres paroles qu’il a dites sont vraies.

 Et il arriva qu’ils coururent de toutes leurs forces et entrèrent au siège du jugement; et voici, le grand juge était tombé par terre et aétait couché dans son sang.

 Et alors, voici, lorsqu’ils virent cela, ils furent extrêmement étonnés, de sorte qu’ils tombèrent par terre; car ils n’avaient pas cru les paroles que Néphi avait dites concernant le grand juge.

 Mais alors, quand ils virent, ils crurent, et ils furent envahis par la crainte que les jugements dont Néphi avait parlé ne s’abattissent sur le peuple; c’est pourquoi ils tremblaient et étaient tombés par terre.

 Or, aussitôt que le grand juge eut été assassiné, poignardé par son frère sous le couvert du secret, celui-ci s’enfuit, et les serviteurs coururent le dire au peuple, criant au meurtre parmi eux;

 et voici, le peuple se rassembla au lieu du siège du jugement, et voici, à son étonnement, il vit ces cinq hommes qui étaient tombés par terre.

 Et maintenant, voici, le peuple ne savait rien de la multitude qui s’était rassemblée au ajardin de Néphi; c’est pourquoi ils se dirent entre eux: Ces hommes sont ceux qui ont assassiné le juge, et Dieu les a frappés pour qu’ils ne puissent fuir devant nous.

 Et il arriva qu’ils s’emparèrent d’eux, et les lièrent, et les jetèrent en prison. Et une proclamation fut envoyée partout, disant que le juge avait été assassiné, et que les meurtriers avaient été pris et jetés en prison.

 10 Et il arriva que le peuple s’assembla le lendemain pour pleurer et ajeûner à l’enterrement de l’éminent grand juge qui avait été tué.

 11 Et ainsi, ces juges aussi qui étaient au jardin de Néphi et avaient entendu ses paroles étaient aussi rassemblés à l’enterrement.

 12 Et il arriva qu’ils s’enquirent parmi le peuple, disant: Où sont les cinq qui ont été envoyés s’enquérir à propos du grand juge pour savoir s’il était mort? Et ils répondirent et dirent: Nous ne savons rien de ces cinq que vous dites avoir envoyés; mais il y en a cinq qui sont les assassins, que nous avons jetés en prison.

 13 Et il arriva que les juges désirèrent qu’on les amenât; et ils furent amenés; et voici, c’étaient les cinq qui avaient été envoyés; et voici, les juges s’enquirent auprès d’eux pour être informés de l’affaire, et ils leur dirent tout ce qu’ils avaient fait, disant:

 14 Nous avons couru et sommes arrivés au lieu du siège du jugement, et lorsque nous avons vu que tout était comme Néphi en avait témoigné, nous avons été étonnés, de sorte que nous sommes tombés par terre; et lorsque nous sommes revenus de notre étonnement, voici, on nous a jetés en prison.

 15 Or, pour ce qui est du meurtre de cet homme, nous ne savons pas qui l’a fait; et nous ne savons qu’une chose, c’est que nous avons couru et sommes venus comme vous le désiriez, et voici, il était mort, selon les paroles de Néphi.

 16 Et alors, il arriva que les juges expliquèrent l’affaire au peuple et élevèrent la voix contre Néphi, disant: Voici, nous savons que ce Néphi doit être convenu avec quelqu’un de tuer le juge, et alors il pourrait nous l’annoncer, afin de nous convertir à sa foi, afin de s’élever pour être un grand homme, choisi par Dieu, et un prophète.

 17 Et maintenant, voici, nous allons démasquer cet homme, et il va confesser sa faute et nous faire connaître le véritable meurtrier de ce juge.

 18 Et il arriva que les cinq furent libérés le jour de l’enterrement. Néanmoins, ils reprirent les juges pour les paroles qu’ils avaient dites contre Néphi, et contestèrent avec eux un par un, de sorte qu’ils les confondirent.

 19 Néanmoins, ils firent prendre et lier Néphi et le firent amener devant la multitude, et ils commencèrent à le questionner de diverses manières, afin de l’amener à se contredire, afin de l’accuser pour le faire mourir,

 20 lui disant: Tu es complice; qui est cet homme qui a commis ce meurtre? Maintenant, dis-le nous, et reconnais ta faute; disant: Voilà de l’argent; et nous t’accorderons aussi la vie si tu nous le dis et reconnais l’arrangement que tu as pris avec lui.

 21 Mais Néphi leur dit: Ô ainsensés, incirconcis de cœur, aveugles, et toi, peuple bau cou roide, savez-vous combien de temps le Seigneur, votre Dieu, souffrira que vous continuiez dans cette voie du péché qui est la vôtre?

 22 Oh! vous devriez commencer à hurler et à apleurer, à cause de la grande destruction qui vous attend maintenant, à moins que vous ne vous repentiez.

 23 Voici, vous dites que j’ai pris un arrangement avec un homme pour qu’il assassine Seezoram, notre grand juge. Mais voici, je vous dis qu’il en est ainsi parce que je vous ai témoigné, afin que vous soyez informés de la chose; oui, comme témoignage pour vous que j’étais informé de la méchanceté et des abominations qui sont parmi vous.

 24 Et parce que j’ai fait cela, vous dites que j’ai fait un arrangement avec un homme pour qu’il fasse cela; oui, parce que je vous ai montré ce signe, vous êtes en colère contre moi et cherchez à m’ôter la vie.

 25 Et maintenant, voici, je vais vous donner un autre signe, et je vais voir si en ceci vous chercherez à me faire périr.

 26 Voici, je vous le dis: Allez à la maison de Séantum, qui est le afrère de Seezoram, et dites-lui:

 27 Néphi, le soi-disant prophète, qui prophétise tant de mal concernant ce peuple, a-t-il fait un arrangement avec toi pour que tu assassines Seezoram, qui est ton frère?

 28 Et voici, il vous dira: Non.

 29 Et vous lui direz: As-tu assassiné ton frère?

 30 Et il sera saisi de crainte et ne saura que dire. Et voici, il niera devant vous; et il fera l’étonné; néanmoins, il vous déclarera qu’il est innocent.

 31 Mais voici, vous l’examinerez et vous trouverez du sang sur les pans de son manteau.

 32 Et lorsque vous aurez vu cela, vous direz: D’où vient ce sang? Ne savons-nous pas que c’est le sang de ton frère?

 33 Et alors, il tremblera et sera pâle comme si la mort était venue sur lui.

 34 Alors, vous direz: À cause de cette crainte et de cette pâleur qui est venue sur ton visage, voici, nous savons que tu es coupable.

 35 Et alors, une crainte plus grande viendra sur lui; et alors, il vous confessera et ne niera plus qu’il a commis ce meurtre.

 36 Et alors, il vous dira que moi, Néphi, je ne sais rien de l’affaire, sauf si cela m’a été donné par le pouvoir de Dieu. Et alors, vous saurez que je suis un honnête homme et que je suis envoyé vers vous de la part de Dieu.

 37 Et il arriva qu’ils allèrent et firent ce que Néphi leur avait dit. Et voici, les paroles qu’il avait dites étaient vraies; car, selon les paroles, il nia; et aussi, selon les paroles, il confessa.

 38 Et il fut amené à prouver qu’il était lui-même le véritable meurtrier, de sorte que les cinq furent mis en liberté, et Néphi aussi.

 39 Et il y en eut parmi les Néphites qui crurent aux paroles de Néphi; et il y en eut aussi qui crurent à cause du témoignage des cinq, car ils avaient été convertis pendant qu’ils étaient en prison.

 40 Et alors, il y en eut parmi le peuple qui dirent que Néphi était un prophète.

 41 Et il y en eut d’autres qui dirent: Voici, c’est un dieu, car s’il n’était un dieu il ne pourrait être informé de tout. Car voici, il nous a dit les pensées de notre cœur, et il nous a aussi appris des choses; et il nous a même fait connaître le véritable meurtrier de notre grand juge.