Chapitre 2

Jacob dénonce l’amour de la richesse, l’orgueil et l’impudicité — Les hommes peuvent rechercher la richesse, si c’est pour aider leurs semblables — Jacob condamne la pratique non autorisée du mariage plural — Le Seigneur fait ses délices de la chasteté des femmes. Vers 544–421 av. J.-C.

 Paroles que Jacob, frère de Néphi, dit au peuple de Néphi après la mort de Néphi:

 Et maintenant, mes frères bien-aimés, moi, Jacob, selon la responsabilité que j’ai vis-à-vis de Dieu de magnifier mon ministère avec sérieux, et afin de débarrasser mes vêtements de vos péchés, je monte aujourd’hui dans le temple afin de vous annoncer la parole de Dieu.

 Et vous savez vous-mêmes que jusqu’à présent j’ai été diligent dans l’office de mon appel; mais je suis aujourd’hui accablé d’un désir et d’une inquiétude beaucoup plus grands pour le bien-être de votre âme que je ne l’ai été jusqu’à présent.

 Car voici, jusqu’à maintenant, vous avez été obéissants à la parole du Seigneur que je vous ai donnée.

 Mais voici, écoutez-moi, et sachez qu’avec l’aide du Créateur Tout-Puissant du ciel et de la terre, je peux vous dire vos apensées, je peux vous dire que vous commencez à vous livrer au péché, lequel péché m’apparaît, à moi, comme très abominable, oui, et abominable à Dieu.

 Oui, cela peine mon âme, et me fait reculer de honte en la présence de mon Créateur, de devoir vous témoigner de la méchanceté de votre cœur.

 Et cela me peine aussi de devoir user de tant de ahardiesse de langage à votre sujet, devant vos femmes et vos enfants, dont beaucoup ont des sentiments extrêmement tendres, et bchastes, et délicats devant Dieu, chose qui est agréable à Dieu;

 et je suppose qu’ils sont montés ici pour entendre la aparole agréable de Dieu, oui, la parole qui guérit l’âme blessée.

 C’est pourquoi, cela pèse sur mon âme d’être contraint, à cause du commandement strict que j’ai reçu de Dieu, de vous avertir selon vos crimes, d’agrandir les blessures de ceux qui sont déjà blessés, au lieu de consoler et de guérir leurs blessures; et ceux qui n’ont pas été blessés, au lieu de se faire un festin de la parole agréable de Dieu, se voient placer des poignards pour leur percer l’âme et blesser leur esprit délicat.

 10 Mais malgré la grandeur de la tâche, je dois faire selon les acommandements stricts de Dieu, et vous parler de votre méchanceté et de vos abominations, en la présence de ceux qui ont le cœur pur, et de ceux qui ont le cœur brisé, et sous le regard de l’œil bperçant du Dieu Tout-Puissant.

 11 C’est pourquoi, je dois vous dire la vérité selon la aclarté de la parole de Dieu. Car voici, comme j’interrogeais le Seigneur, ainsi me vint la parole, disant: Jacob, monte demain dans le temple, et annonce à ce peuple la parole que je te donnerai.

 12 Et maintenant, voici, mes frères, ceci est la parole que je vous annonce, que beaucoup d’entre vous ont commencé à rechercher l’or, et l’argent, et toutes sortes de aminerais précieux dont ce pays, qui est une bterre de promission pour vous et pour votre postérité, abonde en très grande quantité.

 13 Et la main de la providence a souri très agréablement sur vous, de sorte que vous avez obtenu beaucoup de richesses; et parce que vous êtes quelques-uns à avoir obtenu plus abondamment que vos frères, vous êtes aenflés dans l’orgueil de votre cœur, et portez le cou roide et la tête haute à cause de la somptuosité de vos habits, et persécutez vos frères parce que vous pensez que vous êtes meilleurs qu’eux.

 14 Et maintenant, mes frères, pensez-vous que Dieu vous justifie en cette chose? Voici, je vous dis: non. Mais il vous condamne, et si vous persistez en ces choses, ses jugements vont tomber rapidement sur vous.

 15 Oh! s’il pouvait vous montrer qu’il peut vous percer, et que d’un seul regard de son œil il peut vous frapper jusqu’à vous faire tomber dans la poussière!

 16 Oh! s’il pouvait vous débarrasser de cette iniquité et de cette abomination! Et, oh! si vous pouviez écouter la parole de ses commandements, et ne pas laisser cet aorgueil de votre cœur détruire votre âme!

 17 Pensez à vos frères comme à vous-mêmes, et soyez amicaux envers tous et généreux de vos abiens, afin bqu’ils soient riches comme vous.

 18 Mais avant de rechercher la arichesse, recherchez le broyaume de Dieu.

 19 Et lorsque vous aurez obtenu l’espérance dans le Christ, vous obtiendrez la richesse, si vous la recherchez; et vous la rechercherez dans l’intention de afaire le bien: pour vêtir les nus, et pour nourrir les affamés, et pour délivrer les captifs, et pour apporter du soulagement aux malades et aux affligés.

 20 Et maintenant, mes frères, je vous ai parlé de l’orgueil; et vous qui avez affligé votre prochain, et l’avez persécuté parce que vous étiez orgueilleux dans votre cœur des choses que Dieu vous a données, qu’en dites-vous?

 21 Ne pensez-vous pas que de telles choses sont abominables pour celui qui a créé toute chair? Un être est aussi précieux à ses yeux que l’autre. Et toute chair vient de la poussière; et c’est dans un but identique qu’il les a créés, pour qu’ils gardent ses acommandements et le glorifient à jamais.

 22 Et maintenant, je finis de vous parler de l’orgueil. Et si je ne devais pas vous parler d’un crime plus répugnant, mon cœur se réjouirait extrêmement à cause de vous.

 23 Mais la parole de Dieu pèse sur moi, à cause des crimes plus répugnants que vous commettez. Car voici, ainsi dit le Seigneur: Ce peuple commence à devenir fort dans l’iniquité; il ne comprend pas les Écritures, car il cherche à s’excuser de se livrer à la fornication, à cause des choses qui ont été écrites concernant David et Salomon, son fils.

 24 Voici, David et aSalomon avaient, en vérité, beaucoup bd’épouses et de concubines, ce qui était abominable devant moi, dit le Seigneur.

 25 C’est pourquoi, ainsi dit le Seigneur: J’ai conduit ce peuple hors du pays de Jérusalem par la puissance de mon bras, afin de me susciter une abranche juste du fruit des reins de Joseph.

 26 C’est pourquoi, moi, le Seigneur Dieu, je ne souffrirai pas que ce peuple fasse comme ceux d’autrefois.

 27 C’est pourquoi, mes frères, entendez-moi, et écoutez la parole du Seigneur: car aucun homme parmi vous n’aura plus ad’une épouse; et de concubines il n’en aura aucune;

 28 car moi, le Seigneur Dieu, je fais mes délices de la achasteté des femmes. Et la fornication est une abomination devant moi; ainsi dit le Seigneur des armées.

 29 C’est pourquoi, ce peuple gardera mes commandements, dit le Seigneur des armées, sinon le pays sera amaudit à cause de lui.

 30 Car si je veux, dit le Seigneur des armées, me susciter une apostérité, je le commanderai à mon peuple; autrement ils observeront ces choses.

 31 Car voici, moi, le Seigneur, j’ai vu la tristesse, et entendu les plaintes des filles de mon peuple au pays de Jérusalem, oui, et dans tous les pays de mon peuple, à cause de la méchanceté et des abominations de leurs maris.

 32 Et je ne souffrirai pas, dit le Seigneur des armées, que les cris des belles filles de ce peuple que j’ai conduit hors du pays de Jérusalem, montent jusqu’à moi contre les hommes de mon peuple, dit le Seigneur des armées.

 33 Car ils n’emmèneront pas captives les filles de mon peuple à cause de leur tendresse, sans que je n’intervienne contre eux par une terrible malédiction, jusqu’à la destruction; car ils ne commettront pas de afornication, comme ceux d’autrefois, dit le Seigneur des armées.

 34 Et maintenant, voici, mes frères, vous savez que ces commandements ont été donnés à notre père, Léhi; c’est pourquoi vous les connaissiez déjà, et vous êtes tombés sous une grande condamnation, car vous avez fait ce que vous n’auriez pas dû faire.

 35 Voici, vous avez acommis de plus grandes iniquités que les Lamanites, nos frères. Vous avez brisé le cœur de vos tendres épouses et perdu la confiance de vos enfants, à cause de votre mauvais exemple devant eux; et les sanglots de leur cœur montent à Dieu contre vous. Et à cause de la rigueur de la parole de Dieu qui descend contre vous, beaucoup de cœurs sont morts, percés de blessures profondes.