Chapitre 9

Moroni invite ceux qui ne croient pas au Christ à se repentir — Il proclame un Dieu de miracles, qui donne des révélations et déverse les dons et les signes sur les fidèles — Les miracles cessent à cause de l’incrédulité — Les signes suivent ceux qui croient — Exhortation aux hommes à avoir de la sagesse et à garder les commandements. Vers 401–421 apr. J.-C.

 Et maintenant, je parle aussi concernant ceux qui ne croient pas au Christ.

 Voici, croirez-vous le jour où vous serez visités — voici, lorsque le Seigneur viendra, oui, ce agrand jour où la bterre sera roulée comme un livre et où les éléments embrasés cse dissoudront, oui, en ce grand jour où vous serez amenés à vous tenir devant l’Agneau de Dieu — direz-vous alors qu’il n’y a pas de Dieu?

 Nierez-vous alors encore le Christ, ou pourrez-vous contempler l’Agneau de Dieu? Pensez-vous que vous demeurerez avec lui, avec la conscience de votre culpabilité? Pensez-vous que vous pourriez être heureux de demeurer avec cet Être saint, alors que votre âme est tenaillée par la conscience de votre culpabilité d’avoir constamment enfreint ses lois?

 Voici, je vous dis que vous seriez plus malheureux de demeurer avec un Dieu saint et juste, avec la conscience de votre souillure devant lui, que de demeurer avec les âmes adamnées en benfer.

 Car voici, lorsque vous serez amenés à voir votre anudité devant Dieu, et aussi la gloire de Dieu, et la sainteté de Jésus-Christ, cela allumera sur vous une flamme d’un feu qui ne s’éteint pas.

 Oh! alors, aincrédules, btournez-vous vers le Seigneur; implorez de toutes vos forces le Père, au nom de Jésus, afin d’être peut-être trouvés sans tache, cpurs, beaux et blancs, purifiés par le sang de dl’Agneau en ce grand et dernier jour.

 Et en outre, je vous parle, à vous qui aniez les révélations de Dieu et dites qu’elles ont cessé, qu’il n’y a pas de révélations, ni de prophéties, ni de dons, ni de guérisons, ni de don des langues, ni bd’interprétation des langues;

 voici, je vous le dis, celui qui nie ces choses ne connaît pas al’Évangile du Christ; oui, il n’a pas lu les Écritures; si oui, il ne les bcomprend pas.

 Car ne lisons-nous pas que Dieu est le amême hier, aujourd’hui et à jamais, et qu’en lui il n’y a ni variation, ni ombre de changement?

 10 Et maintenant, si vous vous êtes imaginé un Dieu qui varie et en qui il y a une ombre de changement, alors vous vous êtes imaginé un Dieu qui n’est pas un Dieu de miracles.

 11 Mais voici, je vais vous montrer un Dieu de miracles, le Dieu d’Abraham, et le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob; et c’est ce même aDieu qui a créé les cieux et la terre, et tout ce qui s’y trouve.

 12 Voici, il a créé Adam, et par aAdam vint la bchute de l’homme. Et à cause de la chute de l’homme vint Jésus-Christ, le Père et le Fils; et à cause de Jésus-Christ est venue la crédemption de l’homme.

 13 Et à cause de la rédemption de l’homme, qui est venue par Jésus-Christ, ils sont ramenés en la présence du Seigneur; oui, c’est en cela que tous les hommes sont rachetés, parce que la mort du Christ réalise la arésurrection, qui réalise la rédemption d’un bsommeil sans fin, sommeil dont tous les hommes seront réveillés par le pouvoir de Dieu, lorsque la trompette sonnera; et ils se lèveront, petits et grands, et tous se tiendront devant sa barre, rachetés et délivrés de ce clien éternel de la mort, laquelle mort est une mort temporelle.

 14 Et alors vient le ajugement du Saint sur eux; et alors vient le moment où celui qui est bsouillé restera souillé, et celui qui est juste restera juste, et celui qui est heureux restera heureux, et celui qui est malheureux restera malheureux.

 15 Et maintenant, ô vous tous qui vous êtes imaginé un Dieu qui ane peut faire de miracles, je vous le demande: toutes ces choses dont j’ai parlé sont-elles arrivées? La fin est-elle déjà venue? Voici, je vous dis que non; et Dieu n’a pas cessé d’être un Dieu de miracles.

 16 Voici, les choses que Dieu a accomplies ne sont-elles pas merveilleuses à nos yeux? Oui, et qui peut comprendre les aœuvres merveilleuses de Dieu?

 17 Qui dira que ce ne fut pas un miracle que, par sa aparole, le ciel et la terre soient? Et par le pouvoir de sa parole, l’homme fut bcréé de la cpoussière de la terre; et par le pouvoir de sa parole, des miracles ont été accomplis.

 18 Et qui dira que Jésus-Christ n’a pas fait beaucoup de grands miracles? Et beaucoup de grands amiracles furent accomplis par les mains des apôtres.

 19 Et si des amiracles furent accomplis alors, pourquoi Dieu a-t-il cessé d’être un Dieu de miracles tout en étant un Être immuable? Et voici, je vous dis qu’il ne change pas; si oui, il cesserait d’être Dieu; et il ne cesse pas d’être Dieu et est un Dieu de miracles.

 20 Et la raison pour laquelle il cesse de faire des amiracles parmi les enfants des hommes, c’est parce qu’ils dégénèrent dans l’incrédulité, et s’éloignent de la voie droite, et ne connaissent pas le Dieu en qui ils devraient avoir bconfiance.

 21 Voici, je vous dis que quiconque croit au Christ, ne doutant en aucune façon, atout ce qu’il demandera au Père, au nom du Christ, lui sera accordé; et cette promesse est pour tous, pour les extrémités de la terre.

 22 Car voici, ainsi dit Jésus-Christ, le Fils de Dieu, à ses disciples qui allaient demeurer, oui, et aussi à tous ses disciples, aux oreilles de la multitude: aAllez par tout le monde, et prêchez l’Évangile à toute la création;

 23 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera acondamné;

 24 Voici les asignes qui accompagneront ceux qui auront cru: En mon nom, ils chasseront les bdémons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; et s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les cmains aux malades, et les malades seront guéris;

 25 et quiconque croira en mon nom, ne doutant en aucune façon, je lui aconfirmerai toutes mes paroles jusqu’aux extrémités de la terre.

 26 Et maintenant, voici, qui peut résister aux œuvres du Seigneur? aQui peut nier ses paroles? Qui s’élèvera contre la toute-puissance du Seigneur? Qui méprisera les œuvres du Seigneur? Qui méprisera les enfants du Christ? Voici, vous tous qui bméprisez les œuvres du Seigneur, car vous serez dans l’étonnement et vous périrez.

 27 Oh! alors, ne méprisez pas, et ne vous étonnez pas, mais écoutez les paroles du Seigneur, et demandez au Père, au nom de Jésus, ce dont vous avez besoin. Ne doutez pas, mais croyez, et commencez comme dans les temps anciens, et avenez au Seigneur de tout votre bcœur, et ctravaillez à votre salut avec crainte et tremblement devant lui.

 28 Ayez de la asagesse pendant les jours de votre épreuve; dépouillez-vous de toute bimpureté; ne demandez pas afin de tout dépenser pour vos passions, mais demandez avec une fermeté inébranlable afin de ne céder à aucune tentation, mais afin de servir le cDieu vrai et vivant.

 29 Veillez à ne pas être baptisés aindignement; veillez à ne pas prendre la Sainte-Cène du Christ bindignement; mais veillez à tout faire avec cdignité, et faites-le au nom de Jésus-Christ, le Fils du Dieu vivant; et si vous faites cela et persévérez jusqu’à la fin, vous ne serez en aucune façon chassés.

 30 Voici, je vous parle comme si je aparlais d’entre les morts; car je sais que vous aurez mes paroles.

 31 Ne me condamnez pas à cause de mon aimperfection, ni mon père à cause de son imperfection, ni ceux qui ont écrit avant lui; mais rendez plutôt grâce à Dieu de ce qu’il vous a manifesté nos imperfections, afin que vous puissiez apprendre à être plus sages que nous ne l’avons été.

 32 Et maintenant, voici, nous avons écrit ces annales selon notre connaissance, dans les caractères qui sont appelés parmi nous al’égyptien réformé, transmis et altérés par nous, selon notre manière de parler.

 33 Et si nos plaques avaient été suffisamment grandes, nous aurions écrit en hébreu; mais l’hébreu a été altéré aussi par nous; et si nous avions pu écrire en hébreu, voici, vous n’auriez eu aucune imperfection dans nos annales.

 34 Mais le Seigneur sait les choses que nous avons écrites, et aussi qu’aucun autre peuple ne connaît notre langue; et parce qu’aucun autre peuple ne connaît notre langue, il a préparé des amoyens pour son interprétation.

 35 Et ces choses sont écrites afin que nous puissions débarrasser nos vêtements du sang de nos frères, qui ont dégénéré dans al’incrédulité.

 36 Et voici, les choses que nous avons adésirées concernant nos frères, oui, qu’ils soient ramenés à la connaissance du Christ, sont conformes aux prières de tous les saints qui ont demeuré dans le pays.

 37 Et puisse le Seigneur Jésus-Christ accorder que leurs prières soient exaucées selon leur foi; et puisse Dieu le Père se souvenir de l’alliance qu’il a faite avec la maison d’Israël; et puisse-t-il la bénir à jamais, par la foi au nom de Jésus-Christ. Amen.