Chapitre 8

Le baptême des petits enfants est une abomination perverse — Les petits enfants sont vivants dans le Christ à cause de l’expiation — La foi, le repentir, la douceur et l’humilité de cœur, la réception du Saint-Esprit et la persévérance jusqu’à la fin conduisent au salut. Vers 401–421 apr. J.-C.

 Épître de mon apère Mormon écrite à moi, Moroni; et elle me fut écrite peu après mon appel au ministère. Et il m’écrivit en ces termes:

 Mon fils bien-aimé, Moroni, je me réjouis extrêmement de ce que ton Seigneur, Jésus-Christ, s’est souvenu de toi et t’a appelé à son ministère et à son œuvre sainte.

 Je me souviens toujours de toi dans mes prières, priant continuellement Dieu le Père au nom de son saint Enfant, Jésus, pour que, par sa abonté et sa bgrâce infinies, il te garde, par la persévérance de la foi en son nom jusqu’à la fin.

 Et maintenant, mon fils, je te parle concernant ce qui me peine extrêmement; car cela me peine que des acontroverses s’élèvent parmi vous.

 Car, si j’ai appris la vérité, il y a eu des controverses parmi vous concernant le baptême de vos petits enfants.

 Et maintenant, mon fils, je désire que tu travailles diligemment, afin que cette erreur grossière soit ôtée de parmi vous; car c’est dans ce but que j’ai écrit cette épître.

 Car aussitôt que j’eus appris ces choses sur vous, je consultai le Seigneur à ce sujet. Et la aparole du Seigneur me parvint par le pouvoir du Saint-Esprit, disant:

 Écoute les paroles du Christ, ton Rédempteur, ton Seigneur et ton Dieu. Voici, je suis venu au monde, non pour appeler les justes, mais les pécheurs au repentir; ce ne sont pas aceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades; c’est pourquoi, les petits benfants cse portent bien, car ils ne sont pas capables de commettre le dpéché; c’est pourquoi la malédiction ed’Adam leur est ôtée en moi, de sorte qu’elle n’a aucun pouvoir sur eux; et la loi de la fcirconcision est abolie en moi.

 Et c’est de cette manière que le Saint-Esprit m’a manifesté la parole de Dieu; c’est pourquoi, mon fils bien-aimé, je sais que c’est une moquerie solennelle devant Dieu que vous baptisiez les petits enfants.

 10 Voici, je te dis que vous enseignerez ceci: le repentir et le baptême à ceux qui sont aresponsables et capables de commettre le péché; oui, enseignez aux parents qu’ils doivent se repentir et être baptisés, et s’humilier comme leurs petits benfants, et ils seront tous sauvés avec leurs petits enfants.

 11 Et leurs petits aenfants n’ont pas besoin de repentir, ni de baptême. Voici, le baptême est pour le repentir, pour accomplir les commandements pour le bpardon des péchés.

 12 Mais les petits aenfants sont vivants dans le Christ depuis la fondation du monde; s’il n’en était pas ainsi, Dieu serait un Dieu partial, et aussi un Dieu changeant, qui bferait acception de personnes, car combien de petits enfants sont morts sans baptême!

 13 C’est pourquoi, si les petits enfants ne pouvaient pas être sauvés sans baptême, ils iraient dans un enfer sans fin.

 14 Voici, je te dis que celui qui pense que les petits enfants ont besoin de baptême est dans le fiel de l’amertume et dans les liens de l’iniquité; car il n’a ni afoi, ni espérance, ni charité; c’est pourquoi, s’il était retranché pendant qu’il est dans cette pensée, il descendrait en enfer.

 15 Car c’est une méchanceté affreuse de penser que Dieu sauve un enfant à cause du baptême, et que l’autre doit périr parce qu’il n’a pas de baptême.

 16 Malheur à ceux qui pervertiront les voies du Seigneur de cette manière, car ils périront, à moins qu’ils ne se repentent. Voici, je parle avec hardiesse, ayant aautorité de Dieu; et je ne crains pas ce que l’homme peut faire, car bl’amour parfait cbannit toute crainte.

 17 Et je suis rempli de acharité, qui est l’amour éternel; c’est pourquoi, tous les enfants sont égaux pour moi, c’est pourquoi, j’aime les petits benfants d’un amour parfait; et ils sont tous égaux et participants du salut.

 18 Car je sais que Dieu n’est pas un Dieu partial, ni un être changeant; mais il est ainvariable de btoute éternité à toute éternité.

 19 Les petits aenfants ne peuvent pas se repentir; c’est pourquoi, c’est une affreuse méchanceté que de nier la pure miséricorde de Dieu envers eux, car ils sont tous vivants en lui à cause de sa bmiséricorde.

 20 Et celui qui dit que les petits enfants ont besoin de baptême nie la miséricorde du Christ, et ignore son aexpiation et le pouvoir de sa rédemption.

 21 Malheur à ceux-là, car ils sont en danger de mort, de al’enfer et d’un btourment sans fin. Je le dis hardiment: Dieu me l’a commandé. Écoutez mes paroles et prêtez-y attention, ou elles se dresseront contre vous au csiège du jugement du Christ.

 22 Car voici, tous les petits enfants sont avivants dans le Christ, et aussi tous ceux qui sont sans la bloi. Car le pouvoir de la crédemption vient sur tous ceux qui n’ont pas de loi; c’est pourquoi, celui qui n’est pas condamné, ou celui qui n’est sous aucune condamnation, ne peut pas se repentir; et pour ceux-là, le baptême ne sert à rien,

 23 mais c’est une moquerie devant Dieu; c’est nier la miséricorde du Christ et le pouvoir de son Esprit-Saint, et placer sa confiance dans les aœuvres mortes.

 24 Voici, mon fils, cela ne devrait pas être; car le arepentir est pour ceux qui sont sous la condamnation et sous la malédiction d’une loi enfreinte.

 25 Et les prémices du arepentir, c’est le bbaptême; et le baptême vient par la foi pour accomplir les commandements; et l’accomplissement des commandements apporte le cpardon des péchés;

 26 et le pardon des péchés apporte la adouceur et l’humilité de cœur; et à cause de la douceur et de l’humilité de cœur vient la visitation du bSaint-Esprit, lequel cConsolateur remplit dd’espérance et ed’amour parfait, amour qui subsiste, par la fdiligence dans la gprière, jusqu’à ce que vienne la fin, lorsque tous les hsaints demeureront avec Dieu.

 27 Voici, mon fils, je t’écrirai de nouveau si je ne sors pas bientôt contre les Lamanites. Voici, al’orgueil de cette nation, ou du peuple néphite, s’est avéré être leur destruction, à moins qu’ils ne se repentent.

 28 Prie pour eux, mon fils, afin que le repentir leur vienne. Mais voici, je crains que l’Esprit n’ait cessé de alutter avec eux; et dans cette partie du pays, ils cherchent aussi à abattre tout pouvoir et toute autorité qui vient de Dieu; et ils bnient le Saint-Esprit.

 29 Et après avoir rejeté une aussi grande connaissance, mon fils, ils vont périr bientôt, pour accomplir les prophéties qui ont été dites par les prophètes, aussi bien que les paroles de notre Sauveur lui-même.

 30 Adieu, mon fils, jusqu’à ce que je t’écrive ou te revoie. Amen.