Chapitre 13

Abinadi est protégé par la puissance divine — Il enseigne les dix commandements — Le salut ne vient pas par la loi de Moïse seule — Dieu lui-même fera l’expiation et rachètera son peuple. Vers 148 av. J.-C.

 Et alors, lorsque le roi eut entendu ces paroles, il dit à ses prêtres: Emmenez cet individu, et tuez-le; qu’avons-nous, en effet, à faire avec lui, car il est fou.

 Et ils s’avancèrent et tentèrent de porter la main sur lui; mais il leur résista et leur dit:

 Ne me touchez pas, car Dieu vous frappera si vous portez la main sur moi, car je n’ai pas remis le message que le Seigneur m’a envoyé remettre; je ne vous ai pas dit non plus ce que vous m’avez ademandé de dire; c’est pourquoi, Dieu ne souffrira pas qu’on me fasse mourir maintenant.

 Mais je dois accomplir les commandements que Dieu m’a commandé d’exécuter; et parce que je vous ai dit la vérité, vous êtes en colère contre moi. Et de plus, parce que j’ai dit la parole de Dieu, vous m’avez jugé fou.

 Alors, il arriva que lorsqu’Abinadi eut dit ces paroles, le peuple du roi Noé n’osa pas porter la main sur lui, car l’Esprit du Seigneur était sur lui; et son visage abrillait d’un resplendissement extrême, comme celui de Moïse pendant qu’il était sur la montagne du Sinaï, pendant qu’il parlait avec le Seigneur.

 Et il parla avec apuissance et autorité de Dieu; et il continua ses paroles, disant:

 Vous voyez que vous n’avez pas le pouvoir de me tuer; c’est pourquoi, je finis mon message. Oui, et je vois qu’il vous aperce jusqu’au cœur, parce que je vous dis la vérité concernant vos iniquités.

 Oui, et mes paroles vous remplissent d’étonnement, et de stupeur, et de colère.

 Mais je finis mon message; et alors, peu importe où je vais, du moment que je suis sauvé.

 10 Mais je vous dis ceci: Ce que vous faites de moi après cela sera comme une afigure et une ombre de choses à venir.

 11 Et maintenant je vous lis le reste des acommandements de Dieu, car je vois qu’ils ne sont pas écrits dans votre cœur; je vois que vous avez étudié et enseigné l’iniquité pendant la plus grande partie de votre vie.

 12 Et maintenant, vous vous souvenez que je vous ai dit: Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

 13 Et encore: Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, le Seigneur, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

 14 et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

 15 Tu ne prendras point le nom du Seigneur, ton Dieu, en vain; car le Seigneur ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

 16 Souviens-toi du ajour du repos, pour le sanctifier.

 17 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

 18 Mais le septième jour est le jour du repos du Seigneur, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.

 19 Car en asix jours le Seigneur a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu; c’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

 20 aHonore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que le Seigneur, ton Dieu, te donne.

 21 Tu ne atueras point.

 22 Tu ne commettras point ad’adultère. Tu ne bdéroberas point.

 23 Tu ne porteras point de afaux témoignage contre ton prochain.

 24 Tu ne aconvoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

 25 Et il arriva que lorsqu’Abinadi eut fini ces paroles, il leur dit: Avez-vous enseigné à ce peuple qu’il doit s’appliquer à faire toutes ces choses pour garder ces commandements?

 26 Je vous dis que non; car si vous l’aviez fait, le Seigneur ne m’aurait pas fait sortir et prophétiser du mal concernant ce peuple.

 27 Et maintenant, vous avez dit que le salut vient par la loi de Moïse. Je vous dis qu’il est nécessaire que vous gardiez, pour le moment, la aloi de Moïse; mais je vous dis que le temps viendra où il bne sera plus nécessaire de garder la loi de Moïse.

 28 Et de plus, je vous dis que le asalut ne vient pas par la bloi seule; et s’il n’y avait pas cl’expiation, que Dieu lui-même fera pour les péchés et les iniquités de son peuple, il devrait périr, malgré la loi de Moïse.

 29 Et maintenant, je vous dis qu’il était nécessaire qu’une loi fût donnée aux enfants d’Israël, oui, une loi très astricte; car ils étaient un peuple au cou roide, bprompt à commettre l’iniquité et lent à se souvenir du Seigneur, son Dieu;

 30 c’est pourquoi il y eut une aloi qui leur fut donnée, oui, une loi d’observances et bd’ordonnances, une loi qu’ils devaient cobserver strictement de jour en jour, pour garder en eux le souvenir de Dieu et de leur devoir envers lui.

 31 Mais voici, je vous dis que toutes ces choses-là étaient des afigures de choses à venir.

 32 Et maintenant, comprenaient-ils la loi? Je vous le dis: non, ils ne comprenaient pas tous la loi; et cela à cause de l’endurcissement de leur cœur; car ils ne comprenaient pas qu’aucun homme ne pouvait être sauvé, asi ce n’était par la rédemption de Dieu.

 33 Car voici, Moïse ne leur a-t-il pas prophétisé que le Messie viendrait, et que Dieu rachèterait son peuple? Oui, et même atous les prophètes qui ont jamais prophétisé depuis le commencement du monde, n’ont-ils pas parlé plus ou moins de ces choses?

 34 N’ont-ils pas dit que aDieu lui-même descendrait parmi les enfants des hommes, et prendrait sur lui la forme de l’homme, et irait avec une grande puissance sur la surface de la terre?

 35 Oui, et n’ont-ils pas dit aussi qu’il réaliserait la arésurrection des morts, et que lui-même serait opprimé et affligé?