Chapitre 3

Suite du discours du roi Benjamin — Le Seigneur Omnipotent exercera un ministère parmi les hommes dans un tabernacle d’argile — Du sang sortira de ses pores lorsqu’il expiera les péchés du monde — Son nom est le seul par lequel vient le salut — Les hommes peuvent, grâce à l’expiation, se dépouiller de l’homme naturel et devenir des saints — Le tourment des méchants sera comme un étang de feu et de soufre. Vers 124 av. J.-C.

 Et en outre, mes frères, je voudrais attirer votre attention, car j’ai encore à vous parler quelque peu; voici, j’ai des choses à vous dire sur ce qui va arriver.

 Et les choses que je vais vous dire m’ont été révélées par un aange de Dieu. Et il me dit: Éveille-toi; et je m’éveillai, et voici, il se tenait devant moi.

 Et il me dit: Éveille-toi, et entends les paroles que je vais te dire; car voici, je suis venu t’annoncer la abonne nouvelle d’une grande joie.

 Car le Seigneur a entendu tes prières, et a jugé de ta justice, et m’a envoyé t’annoncer que tu peux te réjouir; et que tu peux l’annoncer à ton peuple, afin qu’il soit aussi rempli de joie.

 Car voici, le temps vient, et n’est pas très éloigné, où le aSeigneur Omnipotent qui règne, qui était et est de toute éternité à toute éternité, descendra du ciel avec puissance parmi les enfants des hommes, et demeurera dans un btabernacle d’argile, et s’en ira parmi les hommes, accomplissant de grands cmiracles, tels que guérir les malades, ressusciter les morts, faire marcher les boiteux, rendre la vue aux aveugles et l’ouïe aux sourds, et guérir toutes sortes de maladies.

 Et il chassera les adémons, ou les esprits malins qui demeurent dans le cœur des enfants des hommes.

 Et voici, il souffrira les atentations, et la souffrance du corps, bla faim, la soif et la fatigue, plus encore que l’homme ne peut en csouffrir sans en mourir; car voici, du dsang lui sort de chaque pore, si grande sera son eangoisse pour la méchanceté et les abominations de son peuple.

 Et il sera appelé aJésus-Christ, le bFils de Dieu, le cPère du ciel et de la terre, le Créateur de tout depuis le commencement; et sa dmère sera appelée eMarie.

 Et voici, il vient parmi les siens afin que le asalut parvienne aux enfants des hommes par la bfoi en son nom; et même après tout cela, on le considérera comme un homme, et on dira qu’il a un cdémon, et on le dflagellera, et on le ecrucifiera.

 10 Et le atroisième jour, il bse lèvera d’entre les morts; et voici, il se tient pour cjuger le monde; et voici, toutes ces choses se font pour qu’un jugement juste vienne sur les enfants des hommes.

 11 Car voici, son asang bexpie aussi les péchés de ceux qui sont ctombés par la transgression d’Adam, qui sont morts sans connaître la volonté de Dieu à leur sujet, ou qui ont péché dpar ignorance.

 12 Mais malheur, malheur à celui qui sait qu’il ase rebelle contre Dieu! Car le salut ne parvient à aucun de ceux-là, si ce n’est par le repentir et la foi au bSeigneur Jésus-Christ.

 13 Et le Seigneur Dieu a envoyé ses saints prophètes parmi tous les enfants des hommes, pour annoncer ces choses à toutes tribus, nations et langues, afin que tous ceux qui croient que le Christ viendra reçoivent le apardon de leurs péchés et se réjouissent d’une joie extrêmement grande, bcomme s’il était déjà venu parmi eux.

 14 Pourtant, le Seigneur Dieu vit que son peuple était un peuple au cou roide, et il lui imposa une loi, la aloi de Moïse.

 15 Et il lui montra beaucoup de signes, et de prodiges, et de afigures, et de préfigurations concernant sa venue; et de saints prophètes lui parlèrent aussi de sa venue; et cependant, il s’endurcit le cœur, et ne comprit pas que la bloi de Moïse ne sert à rien, si ce n’est par l’expiation de son sang.

 16 Et même s’il était possible aux apetits enfants de pécher, ils ne pourraient pas être sauvés; mais je vous dis qu’ils sont bbénis; car voici, comme ils tombent en Adam, ou de par leur nature, de même le sang du Christ expie leurs péchés.

 17 Et de plus, je vous dis qu’il n’y aura aaucun autre nom donné, ni aucune autre voie ni moyen par lesquels le bsalut puisse parvenir aux enfants des hommes, si ce n’est dans et par le nom du cChrist, le Seigneur Omnipotent.

 18 Car voici, il juge, et son jugement est juste; et le tout petit enfant qui meurt dans sa prime enfance ne périt pas; mais les hommes boivent de la damnation pour leur âme s’ils ne s’humilient, et ne adeviennent comme des petits enfants, et ne croient que le salut a été, et est, et sera, dans et par le bsang expiatoire du Christ, le Seigneur Omnipotent.

 19 Car al’homme naturel est ennemi de Dieu, et l’est depuis la bchute d’Adam, et le sera pour toujours et à jamais, à moins qu’il ne cse rende aux persuasions de dl’Esprit-Saint, et ne se dépouille de l’homme naturel, et ne devienne un esaint par l’expiation du Christ, le Seigneur, et ne devienne semblable à un fenfant, soumis, doux, humble, patient, plein d’amour, disposé à se soumettre à tout ce que le Seigneur juge bon de lui infliger, tout comme un enfant se soumet à son père.

 20 Et de plus, je te dis que le temps viendra où la aconnaissance d’un Sauveur se répandra parmi btoutes les nations, tribus, langues et peuples.

 21 Et voici, lorsque ce temps viendra, nul ne sera trouvé ainnocent devant Dieu, si ce n’est les petits enfants, autrement que par le repentir et la foi au nom du Seigneur Dieu Omnipotent.

 22 Et en ce moment même, lorsque tu auras enseigné à ton peuple ce que le Seigneur, ton Dieu, t’a commandé, même alors il ne sera plus trouvé innocent aux yeux de Dieu, si ce n’est selon les paroles que je t’ai dites.

 23 Et maintenant, j’ai dit les paroles que le Seigneur Dieu m’a commandé de dire.

 24 Et ainsi dit le Seigneur: Elles resteront comme un témoignage éclatant contre ce peuple au jour du jugement; par elles il sera jugé, chaque homme selon ses œuvres, qu’elles soient bonnes ou qu’elles soient mauvaises.

 25 Et si elles sont mauvaises, ils sont condamnés à la avision affreuse de leur culpabilité et de leurs abominations personnelles, ce qui les fait reculer hors de la présence du Seigneur, vers un état de bmisère et de tourment sans fin d’où ils ne peuvent plus revenir; c’est pourquoi, ils ont bu de la damnation pour leur âme.

 26 C’est pourquoi, ils ont bu à la coupe de la colère de Dieu, que la justice ne pourrait pas plus leur refuser qu’elle ne pouvait refuser aqu’Adam tombât parce qu’il avait mangé du bfruit défendu; c’est pourquoi, la cmiséricorde ne pourrait plus jamais avoir de droit sur eux.

 27 Et leur atourment est comme un bétang de feu et de soufre, dont les flammes ne s’éteignent pas et dont la fumée monte pour toujours et à jamais. Ainsi m’a commandé le Seigneur. Amen.