Section 124

Révélation donnée le 19 janvier 1841 à Joseph Smith, le prophète, à Nauvoo (Illinois) (History of the Church, vol. 4, pp. 274–286). Les saints avaient été obligés de quitter le Missouri à cause des persécutions croissantes et des procédures illégales intentées contre eux par des officiers publics. L’ordre d’extermination lancé par Lilburn W. Boggs, gouverneur du Missouri, en date du 27 octobre 1838, ne leur avait pas laissé le choix (voir History of the Church, vol. 3, p. 175). En 1841, lorsque cette révélation fut donnée, la ville de Nauvoo, qui occupait l’emplacement de l’ancien village de Commerce (Illinois), avait été bâtie par les saints, et le siège de l’Église y avait été établi.

1–14, Joseph Smith reçoit le commandement de faire une proclamation solennelle de l’Évangile au président des États-Unis, aux gouverneurs et aux chefs de toutes les nations. 15–21, Hyrum Smith, David W. Patten, Joseph Smith, père, et d’autres parmi les vivants et les morts sont bénis pour leur intégrité et leur vertu. 22–28, Les saints reçoivent le commandement de bâtir, à Nauvoo, une maison pour recevoir les étrangers et un temple. 29–36, Les baptêmes pour les morts doivent se faire dans les temples. 37–44, Le peuple du Seigneur construit toujours des temples pour l’accomplissement de saintes ordonnances. 45–55, À cause de l’oppression dont les accablent leurs ennemis, les saints ne sont plus tenus de bâtir le temple du comté de Jackson. 56–83, Directives pour la construction de la Maison de Nauvoo. 84–96, Hyrum Smith est appelé à être patriarche, à recevoir les clefs et à prendre la place d’Oliver Cowdery. 97–122, Conseils à William Law et à d’autres dans leurs travaux. 123–145, Désignation d’officiers généraux et locaux, avec mention de leurs devoirs et des collèges auxquels ils appartiennent.

 En vérité, ainsi te dit le Seigneur, à toi, mon serviteur Joseph Smith: Ton offrande et la profession de foi que tu as faites me sont agréables, car c’est dans ce but que je t’ai suscité, afin de montrer ma sagesse par les choses afaibles de la terre.

 Tes prières sont acceptables devant moi, et en réponse à celles-ci, je te dis que tu es maintenant immédiatement appelé à faire une proclamation solennelle de mon Évangile et de ce apieu que j’ai planté pour qu’il soit une pierre angulaire de Sion, qui sera poli du raffinement qui est à la similitude d’un palais.

 Cette proclamation sera faite à tous les arois du monde, aux quatre coins de celui-ci, à l’honorable président désigné et aux nobles gouverneurs de la nation dans laquelle tu vis, et à toutes les nations de la terre dispersées au dehors.

 Qu’elle soit écrite dans l’esprit de adouceur, par la puissance du Saint-Esprit qui sera en toi au moment où elle sera écrite;

 car il te sera donné par le Saint-Esprit de connaître ma volonté concernant ces rois et ces autorités, oui, ce qui leur arrivera dans un temps à venir.

 Car voici, je suis sur le point de leur lancer un appel pour qu’ils prêtent attention à la lumière et à la gloire de Sion, car le moment fixé pour la favoriser est venu.

 C’est pourquoi, lance-leur un appel par une proclamation retentissante et par ton témoignage, sans les craindre, car ils sont comme al’herbe, et toute leur gloire en est comme la fleur qui tombera bientôt, afin qu’eux aussi soient laissés sans excuse,

 et que j’intervienne contre eux le jour du châtiment, lorsque je dévoilerai ma face qui était cachée, pour donner à l’oppresseur sa part parmi les hypocrites, là où il y a des agrincements de dents, s’ils rejettent mes serviteurs et mon témoignage que je leur ai révélé.

 Et de plus, je visiterai et adoucirai le cœur d’un grand nombre d’entre eux pour ton bien, pour que tu trouves grâce à leurs yeux, afin qu’ils parviennent à la alumière de la vérité, et les Gentils à l’exaltation ou à l’élévation de Sion.

 10 Car le jour de mon châtiment vient rapidement, à al’heure où vous n’y pensez pas. Et où sera la sécurité de mon peuple et le refuge pour ceux d’entre eux qui resteront?

 11 Éveillez-vous, ô rois de la terre! Venez, ô venez avec votre or et votre argent à l’aide de mon peuple, à la maison des filles de Sion.

 12 Et de plus, en vérité, je te le dis, que mon serviteur Robert B. Thompson t’aide à écrire cette proclamation, car il m’est agréable, et il m’est également agréable qu’il soit avec toi;

 13 c’est pourquoi, qu’il écoute tes instructions, et je lui donnerai une multiplicité de bénédictions; qu’il soit dorénavant fidèle et loyal en tout, et il sera grand à mes yeux;

 14 mais qu’il se souvienne que je lui demanderai des comptes de son aintendance.

 15 Et de plus, en vérité, je te le dis, mon serviteur aHyrum Smith est béni; car moi, le Seigneur, je l’aime à cause de bl’intégrité de son cœur, et parce qu’il aime ce qui est juste devant moi, dit le Seigneur.

 16 De plus, que mon serviteur John C. Bennett t’aide dans ta tâche d’envoyer ma parole aux rois et aux peuples de la terre et se tienne à tes côtés, à toi, mon serviteur Joseph Smith, à l’heure de l’affliction; et sa récompense ne lui fera pas défaut, s’il accepte les aconseils.

 17 Et par son amour il sera grand, car il sera mien s’il fait cela, dit le Seigneur. J’ai vu le travail qu’il a fait, que j’accepte s’il continue, et je le couronnerai de bénédictions et d’une grande gloire.

 18 Et de plus, je te dis que ma volonté est que mon serviteur Lyman Wight continue à prêcher pour Sion dans l’esprit de douceur, me confessant devant le monde; et je le porterai comme sur des ailes ad’aigle; et il suscitera de la gloire et de l’honneur pour lui-même et pour mon nom,

 19 de sorte que, lorsqu’il aura fini son œuvre, je le reçoive en moi-même, comme je l’ai fait pour mon serviteur aDavid Patten, qui est à présent avec moi, ainsi que mon serviteur bEdward Partridge, et aussi mon serviteur âgé cJoseph Smith, père, qui est assis avec dAbraham à sa droite, et il est béni et saint, car il est mien.

 20 Et de plus, en vérité, je te le dis, mon serviteur George Miller est un homme en qui il n’y a pas de afraude; on peut avoir confiance en lui à cause de l’intégrité de son cœur; et pour l’amour qu’il a pour mon témoignage, moi, le Seigneur, je l’aime.

 21 C’est pourquoi, je te le dis, je scelle sur sa tête l’office de al’épiscopat, comme pour mon serviteur Edward Partridge, afin qu’il reçoive les consécrations de ma maison, afin qu’il fasse venir des bénédictions sur la tête des pauvres de mon peuple, dit le Seigneur. Que personne ne méprise mon serviteur George, car il m’honorera.

 22 Que mon serviteur George, mon serviteur Lyman, mon serviteur John Snider et d’autres bâtissent une amaison à mon nom, telle que mon serviteur Joseph la leur montrera, dans le lieu qu’il leur montrera également.

 23 Et elle servira d’hôtel, une maison où puissent loger les aétrangers qui viennent de loin; c’est pourquoi, que ce soit une bonne maison, entièrement digne d’être reçue — afin que le voyageur fatigué trouve la santé et la sécurité tandis qu’il contemple la parole du Seigneur — et la bpierre angulaire que j’ai désignée pour Sion.

 24 Cette maison sera une habitation saine si elle est bâtie à mon nom et si l’administrateur qui lui sera désigné ne permet pas qu’elle soit souillée. Elle sera sainte, sinon le Seigneur, votre Dieu, n’y demeurera pas.

 25 Et de plus, en vérité, je te le dis, que tous mes saints viennent de loin.

 26 Envoie des messagers rapides, oui, des messagers choisis, et dis-leur: Venez avec tout votre or, votre argent, vos pierres précieuses et toutes vos antiquités, et tous ceux qui ont la connaissance des antiquités, qui veulent venir, peuvent venir et apporter le buis, le sapin et le pin, ainsi que tous les arbres précieux de la terre;

 27 et avec du fer, du cuivre, de l’airain, du zinc et toutes vos choses précieuses de la terre; et bâtissez une amaison à mon nom pour que le Très-Haut y bhabite.

 28 Car il ne se trouve pas de lieu sur terre où il puisse venir arétablir ce qui était perdu pour vous, ou qu’il a enlevé, c’est-à-dire la plénitude de la prêtrise.

 29 Car il n’y a pas sur la terre de fonts abaptismaux dans lesquels mes saints puissent être bbaptisés pour ceux qui sont morts,

 30 car cette ordonnance appartient à ma maison et ne peut être acceptable devant moi, si ce n’est dans les jours de votre pauvreté, où vous n’êtes pas capables de me bâtir une maison.

 31 Mais je vous commande, à vous, tous mes saints, de me abâtir une maison, et je vous accorde suffisamment de temps pour me bâtir une maison; et pendant ce temps-là, vos baptêmes seront acceptables devant moi.

 32 Mais voici, à la fin de ce temps qui vous est désigné, vos baptêmes pour vos morts ne seront pas acceptables pour moi, et si vous ne faites pas cela à la fin du temps qui vous est désigné, vous serez, vous, l’Église, rejetés avec vos morts, dit le Seigneur, votre Dieu.

 33 Car en vérité, je vous le dis, lorsque vous aurez eu suffisamment de temps pour me bâtir une maison, qui est le lieu où doit se faire l’ordonnance du baptême pour les morts et qui a été instituée pour cela dès avant la fondation du monde, vos baptêmes pour vos morts ne pourront être acceptables devant moi;

 34 car c’est là que sont conférées les aclefs de la sainte prêtrise afin que vous receviez honneur et gloire.

 35 Et après ce temps-là, vos baptêmes pour les morts, par ceux qui sont dispersés au dehors, ne seront pas acceptables devant moi, dit le Seigneur.

 36 Car il est décrété qu’en Sion et dans ses pieux, et à Jérusalem, ces lieux que j’ai désignés pour être des arefuges, seront les lieux pour vos baptêmes pour vos morts.

 37 Et de plus, en vérité, je vous le dis, comment vos aablutions seront-elles acceptables devant moi, si vous ne les accomplissez pas dans une maison que vous aurez bâtie à mon nom?

 38 Car c’est pour cette raison que j’ai commandé à Moïse qu’il bâtisse un atabernacle, afin qu’ils le portent avec eux dans le désert et me bâtissent une bmaison dans la terre de promission, afin que soient révélées ces ordonnances qui avaient été cachées dès avant que le monde fût.

 39 C’est pourquoi, en vérité, je vous dis que vos aonctions, vos ablutions, vos bbaptêmes pour les morts, vos cassemblées solennelles et vos annales pour vos dsacrifices par les fils de Lévi, et pour vos oracles dans vos lieux les plus esaints, où vous recevez des communications, et vos lois et vos ordonnances, pour le commencement des révélations et de la fondation de Sion, et pour la gloire, l’honneur et la dotation de tous ses citoyens, sont établis par l’ordonnance de ma sainte maison qu’il est toujours commandé à mon peuple de construire à mon saint nom.

 40 Et en vérité, je vous le dis, que cette maison soit bâtie à mon nom, afin que je puisse y révéler mes ordonnances à mon peuple;

 41 car je daigne arévéler à mon Église des choses qui ont été bcachées dès avant la fondation du monde, des choses qui ont trait à la dispensation de la cplénitude des temps.

 42 aJe montrerai à mon serviteur Joseph tout ce qui a trait à cette maison, à sa prêtrise et au lieu sur lequel elle sera bâtie.

 43 Vous la bâtirez sur le lieu où vous vous proposiez de la bâtir, car c’est là l’endroit que j’ai choisi pour que vous la bâtissiez.

 44 Si vous travaillez de toutes vos forces, je consacrerai cet endroit, afin qu’il soit asanctifié.

 45 Et si mon peuple écoute ma voix et la voix des aserviteurs que j’ai désignés pour diriger mon peuple, voici, en vérité, je vous le dis, ils ne seront pas enlevés de leur place.

 46 Mais s’ils ne veulent pas écouter ma voix ni la voix de ces hommes que j’ai désignés, ils ne seront pas bénis, parce qu’ils souillent ma terre sainte, et mes saintes ordonnances, et mes chartes, et les paroles saintes que je leur donne.

 47 Et il arrivera que si vous bâtissez une maison à mon nom et ne faites pas les choses que je dis, je ne respecterai pas le aserment que je vous fais ni n’accomplirai les promesses que vous attendez de moi, dit le Seigneur.

 48 Car aau lieu de bénédictions, vous attirerez sur votre tête des malédictions, la colère, l’indignation et les jugements par vos œuvres, par vos folies et par toutes les abominations que vous pratiquez devant moi, dit le Seigneur.

 49 En vérité, en vérité, je vous dis que lorsque je donne le commandement à des fils des hommes de faire une œuvre pour mon nom, et que ces fils des hommes mettent toutes leurs forces et tout ce qu’ils ont à accomplir cette œuvre et ne cessent d’être adiligents, si leurs ennemis tombent sur eux et les empêchent d’accomplir cette œuvre, voici, il me convient de ne plus la brequérir de la part de ces fils des hommes, mais d’accepter leurs offrandes.

 50 Et quant à l’iniquité et à la transgression de mes saintes lois et de mes saints commandements, je m’en avengerai sur la tête de ceux qui ont empêché mon œuvre, jusqu’à la troisième et à la quatrième bgénération, aussi longtemps qu’ils ne se crepentent pas et me haïssent, dit le Seigneur Dieu.

 51 C’est pour cette raison que j’ai accepté les offrandes de ceux à qui j’ai commandé de bâtir une ville et une amaison à mon nom dans le comté de bJackson (Missouri), et qui en furent empêchés par leurs ennemis, dit le Seigneur, votre Dieu.

 52 Et je répondrai en déversant sur leur tête le ajugement, la colère, l’indignation, les pleurs, l’angoisse et les grincements de dents, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération, aussi longtemps qu’ils ne se repentent pas et me haïssent, dit le Seigneur, votre Dieu.

 53 Et je vous donne cela comme exemple pour votre consolation concernant tous ceux qui ont reçu le commandement de faire une œuvre et qui en ont été empêchés par leurs ennemis et par l’oppression, dit le Seigneur, votre Dieu.

 54 Car je suis le Seigneur, votre Dieu, et je sauverai tous ceux de vos frères qui ont eu le cœur apur et ont été btués au pays de Missouri, dit le Seigneur.

 55 Et de plus, en vérité, je vous le dis, je vous commande de nouveau de bâtir une amaison à mon nom, en ce lieu, afin que vous fassiez la bpreuve devant moi que vous êtes fidèles dans toutes les choses que je vous commande de faire, afin que je vous bénisse et vous couronne d’honneur, d’immortalité et de vie éternelle.

 56 Et maintenant, je vous le dis, en ce qui concerne al’hôtel que je vous ai commandé de bâtir pour loger les étrangers, qu’il soit bâti à mon nom, que mon nom y soit inscrit et que mon serviteur Joseph et sa maison y aient une place de génération en génération.

 57 Car j’ai mis cette onction sur sa tête, afin que sa bénédiction soit également placée sur la tête de sa postérité après lui.

 58 Et ce que j’ai dit à aAbraham concernant les familles de la terre, je le dis de même à mon serviteur Joseph: En toi et en ta bpostérité les familles de la terre seront bénies.

 59 C’est pourquoi, que mon serviteur Joseph et sa postérité après lui aient une place dans cette maison, de génération en génération, pour toujours et à jamais, dit le Seigneur.

 60 Et que le nom de cette maison soit la Maison de Nauvoo; et qu’elle soit une habitation agréable pour l’homme et un lieu de repos pour le voyageur fatigué, afin qu’il contemple la gloire de Sion et la gloire de cette maison qui en est la pierre angulaire;

 61 afin qu’il reçoive également les conseils de ceux que j’ai placés pour être comme une aplantation qui aura du renom et comme bsentinelles sur ses murailles.

 62 Voici, en vérité, je te le dis, que mon serviteur George Miller, mon serviteur Lyman Wight, mon serviteur John Snider et mon serviteur Peter Haws s’organisent et désignent l’un d’entre eux comme président de leur collège dans le but de bâtir cette maison.

 63 Et ils formeront une constitution qui leur permettra de recevoir des actions pour la construction de cette maison.

 64 Et ils ne recevront pas moins de cinquante dollars pour une part d’actionnaire dans cette maison, et il leur sera permis de recevoir, d’un même homme, quinze mille dollars d’actions dans cette maison.

 65 Mais il ne leur sera pas permis de recevoir, d’un même homme, plus de quinze mille dollars d’actions.

 66 Et il ne leur sera pas permis de recevoir, d’un même homme, moins de cinquante dollars comme part d’actionnaire dans cette maison.

 67 Et il ne leur sera permis de recevoir quelqu’un comme actionnaire dans cette maison que si celui-ci verse ses actions entre leurs mains au moment où il reçoit ses actions.

 68 Et il recevra des actions dans cette maison en proportion des actions qu’il verse entre leurs mains; mais s’il ne verse rien entre leurs mains, il ne recevra aucune action dans cette maison.

 69 Et si quelqu’un verse des actions entre leurs mains, ce sera pour des actions dans cette maison pour lui-même et pour sa génération après lui, de génération en génération, aussi longtemps que lui et ses héritiers gardent ces actions et ne les vendent pas ou ne les transfèrent pas par un acte volontaire, si vous voulez faire ma volonté, dit le Seigneur, votre Dieu.

 70 Et de plus, en vérité, je vous le dis, si mon serviteur George Miller, mon serviteur Lyman Wight, mon serviteur John Snider et mon serviteur Peter Haws reçoivent entre leurs mains des actions en argent ou en biens correspondant à la valeur réelle de l’argent, ils n’affecteront aucune part de ces actions à un but différent, mais seulement à cette maison.

 71 Et s’ils affectent une partie de ces actions à un autre but que cette maison sans le consentement de l’actionnaire et ne remboursent pas au quadruple les actions qu’ils affectent ailleurs que dans cette maison, ils seront maudits et seront enlevés de leur place, dit le Seigneur Dieu; car moi, le Seigneur, je suis Dieu, et on ne peut se amoquer de moi en aucune de ces choses.

 72 En vérité, je vous le dis, que mon serviteur Joseph verse des actions entre leurs mains pour la construction de cette maison, comme bon lui semble; mais mon serviteur Joseph ne peut verser plus de quinze mille dollars d’actions dans cette maison, ni moins de cinquante dollars, et personne d’autre non plus, dit le Seigneur.

 73 Et il y en a également d’autres qui veulent connaître ma volonté à leur sujet, car ils me l’ont demandé.

 74 C’est pourquoi, je te dis, concernant mon serviteur Vinson Knight, s’il veut faire ma volonté, qu’il dépose des actions dans cette maison pour lui-même et pour sa génération après lui, de génération en génération.

 75 Et qu’il élève la voix longtemps et avec force au milieu du peuple pour aplaider la cause des pauvres et des nécessiteux. Qu’il n’y manque pas et que son cœur ne faiblisse pas, et bj’accepterai ses offrandes, car elles ne seront pas pour moi comme les offrandes de Caïn, car il sera mien, dit le Seigneur.

 76 Que sa famille se réjouisse et détourne son cœur de l’affliction, car je l’ai choisi et l’ai oint, et il sera honoré au sein de sa maison, car je pardonnerai tous ses péchés, dit le Seigneur. Amen.

 77 En vérité, je te le dis, que mon serviteur Hyrum dépose des actions dans cette maison, comme bon lui semble, pour lui-même et sa génération après lui, de génération en génération.

 78 Que mon serviteur Isaac Galland dépose des actions dans cette maison, car moi, le Seigneur, je l’aime pour le travail qu’il a fait, et je pardonnerai tous ses péchés; c’est pourquoi, qu’on se souvienne de lui pour l’intérêt qu’il aura dans cette maison, de génération en génération.

 79 Que mon serviteur Isaac Galland soit désigné parmi vous et soit ordonné par mon serviteur William Marks et béni par lui pour aller, avec mon serviteur Hyrum, accomplir l’œuvre que mon serviteur Joseph leur indiquera, et ils seront grandement bénis.

 80 Que mon serviteur William Marks verse des actions dans cette maison, comme bon lui semble, pour lui-même et sa génération, de génération en génération.

 81 Que mon serviteur Henry G. Sherwood verse des actions dans cette maison, comme bon lui semble, pour lui-même et sa postérité après lui, de génération en génération.

 82 Que mon serviteur William Law verse des actions dans cette maison, pour lui-même et sa postérité après lui, de génération en génération.

 83 S’il veut faire ma volonté, qu’il n’emmène pas sa famille dans les pays de l’Est, c’est-à-dire à Kirtland; néanmoins, moi, le Seigneur, j’édifierai Kirtland, mais moi, le Seigneur, j’ai préparé un fléau pour ses habitants.

 84 Il y a beaucoup de choses chez mon serviteur Almon Babbitt qui ne me sont pas agréables. Voici, il aspire à imposer son avis au lieu de l’avis que j’ai donné, qui est celui de la présidence de mon Église; et il dresse un aveau d’or pour l’adoration de mon peuple.

 85 Qu’aucun de ceux qui sont venus ici, essayant de garder mes commandements, ne aquitte ce lieu.

 86 S’ils vivent ici, qu’ils vivent pour moi; et s’ils meurent, qu’ils meurent pour moi; car ils se areposeront ici de tous leurs labeurs et continueront leurs œuvres.

 87 C’est pourquoi, que mon serviteur William place sa confiance en moi et cesse de craindre pour sa famille à cause de la maladie du pays. Si vous am’aimez, gardez mes commandements, et la maladie du pays btournera à votre gloire.

 88 Que mon serviteur William aille proclamer mon Évangile éternel à voix haute et avec une grande joie, selon l’inspiration de mon aEsprit, aux habitants de Warsaw, et aussi aux habitants de Carthage, et aussi aux habitants de Burlington, et aussi aux habitants de Madison et attende patiemment et diligemment les autres instructions que je lui donnerai à ma conférence générale, dit le Seigneur.

 89 S’il veut faire ma volonté, qu’il écoute dorénavant les avis de mon serviteur Joseph, soutienne de son intérêt la acause des pauvres et publie bla nouvelle traduction de ma sainte parole aux habitants de la terre.

 90 Et s’il fait cela, je lui adonnerai une multiplicité de bénédictions, de sorte qu’il ne sera pas abandonné et que l’on ne verra pas sa postérité bmendier du pain.

 91 Et de plus, en vérité, je vous le dis, que mon serviteur William soit désigné, ordonné et oint conseiller de mon serviteur Joseph, à la place de mon serviteur Hyrum, pour que mon serviteur Hyrum puisse prendre l’office de prêtrise et de apatriarche qui lui a été conféré par son père par bénédiction et aussi de droit.

 92 Afin qu’il détienne dorénavant les clefs des abénédictions patriarcales données sur la tête de tout mon peuple,

 93 afin que celui qu’il bénit soit béni, et que celui qu’il amaudit soit maudit, afin que tout ce qu’il blie sur la terre soit lié dans les cieux, et que tout ce qu’il délie sur la terre soit délié dans les cieux.

 94 Et je le désigne dorénavant pour être prophète, avoyant et révélateur pour mon Église, aussi bien que mon serviteur Joseph,

 95 afin qu’il agisse également de concert avec mon serviteur Joseph, afin qu’il reçoive des conseils de mon serviteur Joseph, qui lui montrera les aclefs par lesquelles il pourra demander et recevoir, et être couronné des mêmes bénédictions, gloire, honneur, prêtrise et dons de la prêtrise qui furent autrefois placés sur celui qui était mon serviteur bOliver Cowdery;

 96 afin que mon serviteur Hyrum rende témoignage des choses que je lui montrerai, afin que son nom soit tenu honorablement en mémoire de génération en génération, pour toujours et à jamais.

 97 Que mon serviteur William Law reçoive également les clefs qui lui permettront de demander et de recevoir des bénédictions; qu’il soit ahumble devant moi et qu’il n’y ait pas de bfraude en lui, et il recevra mon Esprit, le cConsolateur, qui lui manifestera la vérité de toutes choses et lui dira à l’heure même ce qu’il devra dire.

 98 Et ces asignes le suivront: il bguérira les malades, chassera les démons et sera délivré de ceux qui voudraient lui administrer un poison mortel.

 99 Et il sera conduit dans des sentiers où le aserpent venimeux ne peut se saisir de son talon, et il s’élèvera dans bl’imagination de ses pensées comme sur des ailes d’aigle.

 100 Et même si je veux qu’il ressuscite les morts, qu’il ne retienne pas sa voix.

 101 C’est pourquoi, que mon serviteur William crie d’une voix forte, sans se ménager, avec joie et allégresse, et avec des hosannas à celui qui est assis sur le trône pour toujours et à jamais, dit le Seigneur, votre Dieu.

 102 Voici, je te le dis, j’ai une mission en réserve pour mon serviteur William et pour mon serviteur Hyrum, et pour eux seulement; et que mon serviteur Joseph demeure chez lui, car on a besoin de lui. Je vous montrerai le reste plus tard. J’ai dit. Amen.

 103 Et de plus, en vérité, je te le dis, si mon serviteur aSidney veut me servir et être le conseiller de mon serviteur Joseph, qu’il se lève, vienne, remplisse l’office de son appel et s’humilie devant moi.

 104 Et s’il me fait une offrande acceptable et une profession de foi, et reste avec mon peuple, voici, moi, le Seigneur, votre Dieu, je le guérirai, en sorte qu’il sera guéri; et il élèvera de nouveau la voix sur les montagnes et sera un aporte-parole devant ma face.

 105 Qu’il vienne installer sa famille dans le quartier où mon serviteur Joseph réside.

 106 Et que, dans tous ses voyages, il élève la voix comme avec le son d’une trompette et avertisse les habitants de la terre de fuir la colère à venir.

 107 Qu’il aide mon serviteur Joseph, et que mon serviteur William Law aide mon serviteur Joseph à faire une aproclamation solennelle aux rois de la terre, comme je vous l’ai dit précédemment.

 108 Si mon serviteur Sidney veut faire ma volonté, qu’il n’emmène pas sa famille dans les pays de al’Est, mais qu’il la change de logis comme je l’ai dit.

 109 Voici, il n’est pas de ma volonté qu’il cherche à trouver la sécurité et un refuge en dehors de la ville que je vous ai désignée, la ville de aNauvoo.

 110 En vérité, je vous le dis, même maintenant, s’il écoute ma voix, il s’en trouvera bien. J’ai dit. Amen.

 111 Et de plus, en vérité, je te le dis, que mon serviteur Amos Davies verse des actions entre les mains de ceux que j’ai désignés pour construire un hôtel, la Maison de Nauvoo.

 112 Et qu’il fasse cela s’il veut avoir un revenu; et qu’il écoute les instructions de mon serviteur Joseph et travaille de ses propres mains, afin d’obtenir la confiance des hommes.

 113 Et lorsqu’il se sera montré fidèle dans toutes les choses qui seront confiées à ses soins, oui, un petit nombre de choses, il sera fait agouverneur d’un grand nombre de choses;

 114 c’est pourquoi, qu’il as’abaisse afin d’être élevé. J’ai dit. Amen.

 115 Et de plus, en vérité, je te le dis, si mon serviteur Robert D. Foster veut obéir à ma voix, qu’il bâtisse une maison pour mon serviteur Joseph, selon le contrat qu’il a fait avec lui, selon que la porte lui sera ouverte de temps en temps.

 116 Qu’il se repente de toute sa folie, se revête de la acharité, cesse de faire le mal et mette de côté tous ses durs discours.

 117 Et qu’il verse également des actions entre les mains du collège de la Maison de Nauvoo, pour lui-même et pour sa génération après lui, de génération en génération,

 118 et écoute les recommandations de mes serviteurs Joseph, Hyrum et William Law et les autorités que j’ai appelées pour poser les fondations de Sion. Et il s’en trouvera bien pour toujours et à jamais. J’ai dit. Amen.

 119 Et de plus, en vérité, je vous le dis, que personne ne verse des actions au collège de la Maison de Nauvoo s’il ne croit au Livre de Mormon et aux révélations que je vous ai données, dit le Seigneur, votre Dieu.

 120 Car ce qui est aplus ou moins que cela vient du mal et sera accompagné de malédictions et non de bénédictions, dit le Seigneur, votre Dieu. J’ai dit. Amen.

 121 Et de plus, en vérité, je te le dis, que les membres du collège de la Maison de Nauvoo reçoivent une rétribution juste pour tout le travail qu’ils accomplissent dans la construction de la Maison de Nauvoo, et que le montant de leur salaire soit ce dont ils seront convenus entre eux.

 122 S’il le faut, que chaque actionnaire supporte sa proportion de leur salaire pour leur entretien, dit le Seigneur, autrement, leurs travaux leur seront comptés comme actions dans cette maison. J’ai dit. Amen.

 123 En vérité, je vous le dis, je vous donne maintenant les aofficiers appartenant à ma prêtrise, afin que vous en déteniez les bclefs, oui, la prêtrise qui est selon l’ordre de cMelchisédek, qui est selon l’ordre de mon Fils unique.

 124 Premièrement, je vous donne Hyrum Smith pour qu’il soit apatriarche pour vous, pour qu’il détienne les bénédictions de bscellement de mon Église, c’est-à-dire le Saint-Esprit de cpromesse, par lequel vous êtes dscellés pour le jour de la rédemption, afin que vous ne tombiez pas malgré el’heure de la tentation qui peut s’abattre sur vous.

 125 Je vous donne mon serviteur Joseph pour qu’il soit l’ancien qui présidera toute mon Église, pour qu’il soit traducteur, révélateur, avoyant et prophète.

 126 Je lui donne comme conseillers mon serviteur Sidney Rigdon et mon serviteur William Law, afin qu’ils constituent un collège et une Première Présidence pour recevoir les aoracles pour l’Église entière.

 127 Je vous donne mon serviteur aBrigham Young, pour qu’il soit président du conseil voyageur des Douze;

 128 lesquels aDouze détiennent les clefs pour ouvrir l’autorité de mon royaume aux quatre coins de la terre, et ensuite pour benvoyer ma parole à toute la création.

 129 Ce sont Heber C. Kimball, Parley P. Pratt, Orson Pratt, Orson Hyde, William Smith, John Taylor, John E. Page, Wilford Woodruff, Willard Richards, George A. Smith.

 130 J’ai arepris bDavid Patten; voici, nul ne lui prend sa prêtrise, mais en vérité, je vous le dis, un autre peut être désigné au même appel.

 131 Et de plus, je vous le dis, je vous donne un agrand conseil comme pierre angulaire de Sion:

 132 à savoir, Samuel Bent, Henry G. Sherwood, George W. Harris, Charles C. Rich, Thomas Grover, Newel Knight, David Dort, Dunbar Wilson — j’ai repris Seymour Brunson; nul ne lui prend sa prêtrise, mais un autre peut être désigné à la même prêtrise à sa place; et en vérité, je vous le dis, que mon serviteur Aaron Johnson soit ordonné à cet appel à sa place — David Fullmer, Alpheus Cutler, William Huntington.

 133 Et de plus, je vous donne Don C. Smith comme président d’un collège de grands prêtres.

 134 Laquelle ordonnance est instituée dans le but de qualifier ceux qui seront désignés comme présidents permanents ou serviteurs de divers apieux dispersés au dehors.

 135 Et ils peuvent voyager aussi, s’ils le veulent, mais ils sont plutôt ordonnés pour être présidents permanents. Tel est l’office de leur appel, dit le Seigneur, votre Dieu.

 136 Je lui donne Amasa Lyman et Noah Packard comme conseillers, afin qu’ils président le collège des grands prêtres de mon Église, dit le Seigneur.

 137 Et de plus, je vous le dis, je vous donne John A. Hicks, Samuel Williams et Jesse Baker, prêtrise qui doit présider le collège des aanciens, lequel collège est institué pour les ministres permanents. Néanmoins, ils peuvent voyager; toutefois, ils sont ordonnés pour être ministres permanents de mon Église, dit le Seigneur.

 138 Et de plus, je vous donne Joseph Young, Josiah Butterfield, Daniel Miles, Henry Herriman, Zera Pulsipher, Levi Hancock et James Foster, pour présider le collège des asoixante-dix;

 139 lequel collège est institué pour les anciens qui voyagent pour rendre témoignage de mon nom dans le monde entier, partout où le grand conseil voyageur, mes apôtres, les enverra préparer un chemin devant ma face.

 140 La différence entre ce collège et le collège des anciens est que l’un doit voyager continuellement et que l’autre doit présider de temps en temps les branches. L’un a la responsabilité de présider de temps en temps, et l’autre n’a pas la responsabilité de présider, dit le Seigneur, votre Dieu.

 141 Et de plus, je vous le dis, je vous donne Vinson Knight, Samuel H. Smith et Shadrach Roundy, s’il veut le recevoir, pour présider al’épiscopat. La connaissance du dit épiscopat vous est donnée dans le livre des bDoctrine et Alliances.

 142 Et de plus, je vous le dis, Samuel Rolfe et ses conseillers comme prêtres, et le président des instructeurs et ses conseillers, et aussi le président des diacres et ses conseillers, et aussi le président du pieu et ses conseillers.

 143 Les offices ci-dessus, je vous les ai donnés avec leurs clefs comme aides et comme gouvernements pour l’œuvre du ministère et le aperfectionnement de mes saints.

 144 Et je vous donne le commandement de remplir tous ces offices et ad’approuver tous ces noms que j’ai cités ou alors de les désapprouver à ma conférence générale,

 145 et de préparer pour tous ces offices des salles dans ma maison, lorsque vous la construirez à mon nom, dit le Seigneur, votre Dieu. J’ai dit. Amen.