Section 64

Révélation donnée le 11 septembre 1831, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, aux anciens de l’Église, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 1, pp. 211–214). Le prophète se préparait à déménager à Hiram (Ohio) pour reprendre l’œuvre de traduction de la Bible, qui avait été mise de côté pendant qu’il était au Missouri. Un groupe de frères, à qui il avait été commandé de faire le voyage jusqu’en Sion (Missouri), s’activait à faire les préparatifs pour partir en octobre. C’est au cours de cette période de grande activité que fut reçue la révélation.

1–11, Les saints reçoivent le commandement de se pardonner les uns aux autres, de peur que le plus grand péché ne demeure en eux. 12–22, Ceux qui ne se repentent pas doivent être amenés devant l’Église. 23–25, Celui qui est dîmé ne sera pas brûlé à la venue du Seigneur. 26–32, Les saints sont mis en garde contre les dettes. 33–36, Les rebelles seront retranchés de Sion. 37–40, L’Église jugera les nations. 41–43, Sion s’épanouira.

 Voici, ainsi vous dit le Seigneur, votre Dieu, ô anciens de mon Église, écoutez, prêtez l’oreille et recevez ma volonté à votre sujet.

 Car en vérité, je vous le dis, je veux que vous avainquiez le monde; c’est pourquoi j’aurai bcompassion de vous.

 Il en est parmi vous qui ont péché; mais en vérité, je vous le dis, pour cette fois, pour ma agloire, et pour le salut des âmes, je vous ai bpardonné vos péchés.

 Je serai miséricordieux envers vous, car je vous ai donné le royaume.

 Et tant qu’il vivra, les aclefs des mystères du royaume ne seront pas enlevées à mon serviteur Joseph Smith, fils, par les moyens que j’ai désignés, s’il obéit à mes bordonnances.

 Il en est qui ont cherché à l’accuser sans raison.

 Néanmoins, il a péché; mais en vérité, je vous le dis, moi, le Seigneur, je apardonne les péchés à ceux qui les bconfessent devant moi et en demandent le pardon et qui n’ont pas commis de péché qui mène à la cmort.

 Dans les temps anciens, mes disciples cherchaient à as’accuser les uns les autres et ne se pardonnaient pas les uns aux autres dans leur cœur; et pour ce mal, ils furent affligés et sévèrement bchâtiés.

 C’est pourquoi je vous dis que vous devez vous apardonner les uns aux autres; car celui qui ne bpardonne pas à son frère ses offenses est condamné devant le Seigneur, car c’est en lui que reste le plus grand péché.

 10 Moi, le Seigneur, je apardonne à qui je veux pardonner, mais de vous il est requis de bpardonner à tous les hommes.

 11 Et vous devriez dire en votre cœur: que Dieu ajuge entre toi et moi, et te récompense selon tes bactes.

 12 Et celui qui ne se repent pas de ses péchés et ne les confesse pas, vous l’amènerez devant al’Église et vous ferez de lui ce que l’Écriture vous dit, soit par commandement, soit par révélation.

 13 Et cela vous le ferez afin que Dieu soit glorifié — non parce que vous ne pardonnez pas, n’ayant pas compassion, mais afin que vous soyez justifiés aux yeux de la loi, afin que vous n’offensiez pas celui qui est votre législateur:

 14 en vérité, je le dis, c’est pour cette raison que vous ferez ces choses.

 15 Voici, moi, le Seigneur, j’étais en colère contre celui qui était mon serviteur Ezra Booth et aussi mon serviteur Isaac Morley, car ils ne gardaient pas la loi, ni le commandement;

 16 ils cherchaient le mal en leur cœur, et moi, le Seigneur, j’ai retenu mon Esprit. Ils acondamnaient comme étant mauvais ce en quoi il n’y avait pas de mal; néanmoins, j’ai pardonné à mon serviteur Isaac Morley.

 17 Et de même, mon serviteur aEdward Partridge, voici, il a péché, et bSatan cherche à détruire son âme; mais lorsque ces choses leur seront révélées et qu’ils se repentiront du mal, ils seront pardonnés.

 18 Et maintenant, en vérité, je dis qu’il m’est opportun que mon serviteur Sidney Gilbert retourne dans quelques semaines à ses affaires et à son agence au pays de Sion.

 19 Et que ce qu’il a vu et entendu soit communiqué à mes disciples, afin qu’ils ne périssent pas. C’est pour cette raison que j’ai dit ces choses.

 20 Et de plus, je vous dis qu’afin que mon serviteur Isaac Morley ne soit pas atenté au-delà de ce qu’il est capable de supporter et qu’il ne conseille pas erronément à votre détriment, j’ai donné le commandement que sa ferme soit vendue.

 21 Je ne veux pas que mon serviteur Frederick G. Williams vende sa ferme, car moi, le Seigneur, je veux garder une place forte dans le pays de Kirtland, pendant une durée de cinq ans, au cours de laquelle je ne détruirai pas les méchants, afin d’en sauver ainsi certains.

 22 Et après ce jour-là, moi, le Seigneur, je ne considérerai pas comme acoupable quiconque montera, le cœur réceptif, au pays de Sion; car moi, le Seigneur, j’exige le bcœur des enfants des hommes.

 23 Voici, le temps qui nous sépare de la avenue du Fils de l’Homme s’appelle baujourd’hui, et en vérité, c’est un jour de csacrifice, et un jour où mon peuple doit être ddîmé, car celui qui est dîmé ne sera pas ebrûlé à sa venue;

 24 car après aujourd’hui vient le afeu — pour parler à la manière du Seigneur — car en vérité, je le dis, demain tous les bhautains et tous les méchants seront comme du chaume; et je les embraserai, car je suis le Seigneur des armées; et je n’épargnerai aucun de ceux qui restent à cBabylone.

 25 C’est pourquoi, si vous me croyez, vous travaillerez tant que c’est aujourd’hui.

 26 Et il ne convient pas que mes serviteurs aNewel K. Whitney et Sidney Gilbert vendent leur bmagasin et les possessions qu’ils ont ici; car cela n’est pas sage tant que le reste de l’Église, qui se trouve encore en ce lieu, ne montera pas au pays de Sion.

 27 Voici, dans mes lois, il est dit, ou interdit, de vous aendetter auprès de vos ennemis;

 28 mais voici, il n’a jamais été dit que le Seigneur ne prendrait pas, quand cela lui plaît, ni ne payerait pas comme bon lui semble.

 29 C’est pourquoi, puisque vous êtes agents, vous êtes en mission pour le Seigneur, et tout ce que vous faites selon la volonté du Seigneur constitue les affaires du Seigneur.

 30 Et il vous a établis pour pourvoir aux besoins de ses saints en ces derniers jours, afin qu’ils obtiennent un ahéritage dans le pays de Sion.

 31 Et voici, moi, le Seigneur, je vous déclare, et mes aparoles sont certaines et ne bpériront pas, qu’ils l’obtiendront.

 32 Mais tout doit arriver en son temps.

 33 C’est pourquoi, ne avous lassez pas de bien faire, car vous posez les fondements d’une grande œuvre. Et c’est des bpetites choses que sort ce qui est grand.

 34 Voici, le Seigneur aexige le bcœur, et un esprit bien disposé; et celui qui est bien disposé et cobéissant mangera l’abondance du pays de Sion en ces derniers jours.

 35 Et les arebelles seront bretranchés du pays de Sion, seront chassés et n’hériteront pas le pays.

 36 Car en vérité, je dis que les rebelles ne sont pas du sang ad’Éphraïm, c’est pourquoi ils seront arrachés.

 37 Voici, moi, le Seigneur, j’ai rendu mon Église, en ces derniers jours, semblable à un juge assis sur une colline ou en un haut lieu, pour juger les nations.

 38 Car il arrivera que les habitants de Sion ajugeront tout ce qui a trait à Sion.

 39 Et les menteurs et les hypocrites seront mis à l’épreuve par eux, et ceux qui ne sont pas aapôtres et prophètes seront connus.

 40 Et même al’évêque, qui est bjuge, et ses conseillers, s’ils ne sont pas fidèles dans leur cintendance, seront condamnés, et dd’autres seront mis à leur place.

 41 Car voici, je vous dis que aSion s’épanouira et que la bgloire du Seigneur sera sur elle.

 42 Et elle sera une abannière pour le peuple, et on viendra à elle de toutes les nations sous le ciel.

 43 Et le jour viendra où les nations de la terre atrembleront à cause d’elle et craindront à cause de ses gens terribles. Le Seigneur l’a dit. Amen.