Section 68

Révélation donnée en novembre 1831, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Hiram (Ohio), à la demande d’Orson Hyde, Luke S. Johnson, Lyman E. Johnson et William E. McLellin (History of the Church, vol. 1, pp. 227–229). Bien que cette révélation ait été donnée pour exaucer la prière que la volonté du Seigneur concernant les anciens cités fût révélée, une grande partie du contenu a trait à toute l’Église.

1–5, Les paroles des anciens, lorsqu’ils sont animés par le Saint-Esprit, sont Écriture. 6–12, Les anciens doivent prêcher et baptiser, et les signes suivront les vrais croyants. 13–24, Le premier-né d’entre les fils d’Aaron peut être évêque président (c’est-à-dire, détenir les clefs de la présidence en tant qu’évêque) sous la direction de la Première Présidence. 25–28, Il est commandé aux parents d’enseigner l’Évangile à leurs enfants. 29–35, Les saints doivent observer le sabbat, travailler diligemment et prier.

 Mon serviteur, Orson Hyde, a été appelé, par son ordination, à proclamer l’Évangile éternel, par al’Esprit du Dieu vivant, de peuple en peuple et de pays en pays, dans les assemblées des méchants, dans leurs synagogues, raisonnant avec eux et leur expliquant toutes les Écritures.

 Et voici, c’est là un exemple pour tous ceux qui ont été ordonnés à cette prêtrise, qui ont reçu la mission de partir —

 et c’est là l’exemple qui leur est donné, qu’ils aparleront selon qu’ils seront inspirés par le Saint-Esprit.

 Et tout ce qu’ils diront sous l’inspiration du aSaint-Esprit sera Écriture, sera la volonté du Seigneur, sera l’avis du Seigneur, sera la parole du Seigneur, sera la voix du Seigneur et le bpouvoir de Dieu pour le salut.

 Voici, telle est la promesse que le Seigneur vous fait, ô mes serviteurs.

 C’est pourquoi, prenez courage et ne acraignez pas, car moi, le Seigneur, je suis avec vous et je me tiendrai à vos côtés; et vous rendrez témoignage de moi, Jésus-Christ; vous rendrez témoignage que je suis le Fils du Dieu vivant, que j’étais, que je suis et que je vais venir.

 Telle est la parole que le Seigneur t’adresse, à toi, mon serviteur aOrson Hyde, et aussi à mon serviteur Luke Johnson, à mon serviteur Lyman Johnson, à mon serviteur William E. McLellin et à tous les anciens fidèles de mon Église:

 aAllez dans le monde entier, bprêchez l’Évangile à toute la ccréation, agissant dans dl’autorité que je vous ai donnée, ebaptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.

 aEt celui qui croira et sera baptisé sera bsauvé, et celui qui ne croira pas sera cdamné.

 10 Et celui qui croira sera béni, en ce que des asignes suivront, comme c’est écrit.

 11 Et il vous sera donné de connaître les asignes des temps et les signes de la venue du Fils de l’Homme.

 12 Et tous ceux dont le Père rendra témoignage, il vous sera donné le pouvoir de les asceller pour la vie éternelle. Amen.

 13 Et maintenant, en ce qui concerne les points à ajouter aux alliances et aux commandements, les voici:

 14 il restera plus tard, au temps fixé du Seigneur, d’autres aévêques à mettre à part pour l’Église, qui exerceront leur ministère de la même manière que le premier.

 15 C’est pourquoi, ce seront des agrands prêtres qui seront dignes et ils seront désignés par la bPremière Présidence de la Prêtrise de Melchisédek, à moins qu’ils ne soient descendants littéraux cd’Aaron.

 16 Et s’ils sont descendants littéraux ad’Aaron, ils ont légalement droit à l’épiscopat, s’ils sont les premiers-nés d’entre les fils d’Aaron.

 17 Car le premier-né détient le droit de présidence de cette prêtrise, et les aclefs ou l’autorité de celle-ci.

 18 Nul homme n’a légalement droit à cet office, de détenir les clefs de cette prêtrise, s’il n’est descendant alittéral et le premier-né d’Aaron.

 19 Mais comme un agrand prêtre de la Prêtrise de Melchisédek a l’autorité d’officier dans tous les offices inférieurs, il peut officier dans l’office bd’évêque lorsqu’on ne peut trouver de descendant littéral d’Aaron, à condition qu’il soit appelé, mis à part et ordonné à ce pouvoir des mains de la Première Présidence de la Prêtrise de Melchisédek.

 20 De même, un descendant littéral d’Aaron doit également être désigné par cette présidence, trouvé digne, aoint et bordonné des mains de cette présidence, sinon il n’est pas légalement autorisé à officier dans sa prêtrise.

 21 Mais en vertu du décret selon lequel leur droit à la prêtrise descend de père en fils, ils peuvent réclamer leur onction dès qu’ils peuvent prouver leur lignage ou s’en assurent par révélation du Seigneur, des mains de la présidence susnommée.

 22 Et de plus, un évêque ou grand prêtre mis à part pour ce ministère ne sera jugé ou condamné pour quelque délit que ce soit, que devant la aPremière Présidence de l’Église;

 23 et s’il est trouvé coupable devant cette présidence, par un témoignage irréfutable, il sera condamné;

 24 et s’il se repent, il sera apardonné, selon les alliances et les commandements de l’Église.

 25 Et de plus, s’il y a des aparents qui ont des enfants en Sion, ou dans l’un de ses bpieux organisés, qui ne leur censeignent pas à comprendre la doctrine du repentir, de la foi au Christ, le Fils du Dieu vivant, du baptême et du don du Saint-Esprit par l’imposition des mains, à l’âge de dhuit ans, le epéché sera sur la tête des parents.

 26 Car ce sera là une loi pour ceux qui habitent en aSion, ou dans l’un de ses pieux organisés.

 27 Et leurs enfants seront abaptisés pour la brémission de leurs péchés à l’âge de chuit ans et recevront l’imposition des mains.

 28 Et ils enseigneront aussi à leurs enfants à aprier et à marcher en droiture devant le Seigneur.

 29 Et les habitants de Sion observeront également le jour du asabbat pour le sanctifier.

 30 Et les habitants de Sion se souviendront aussi en toute fidélité de leurs travaux, s’ils sont désignés pour travailler; car le paresseux sera tenu en mémoire devant le Seigneur.

 31 Or, les habitants de Sion ne me sont pas agréables, à moi, le Seigneur, car il y a des aparesseux parmi eux, et leurs enfants grandissent aussi dans la bméchanceté; ils ne ccherchent pas non plus avec ferveur les richesses de l’éternité, mais leurs yeux sont remplis de cupidité.

 32 Ces choses ne devraient pas être et doivent disparaître de leur sein; c’est pourquoi, que mon serviteur Oliver Cowdery porte ces paroles au pays de Sion.

 33 Et je leur donne un commandement: celui qui n’observe pas ses aprières devant le Seigneur, en leur saison, qu’il soit tenu en bmémoire devant le juge de mon peuple.

 34 Ces aparoles sont vraies et dignes de foi; c’est pourquoi, ne les transgressez pas et n’en bretranchez rien.

 35 Voici, je suis al’Alpha et l’Oméga, et je bviens rapidement. Amen.