Section 91

Révélation donnée le 9 mars 1833, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 1, pp. 331–332). À cette époque, le prophète était occupé à traduire l’Ancien Testament. Arrivé à cette partie des écrits anciens appelée les Apocryphes, il consulta le Seigneur et reçut les instructions suivantes.

1–3, Les Apocryphes sont en majeure partie traduits correctement mais contiennent beaucoup d’interpolations de la main des hommes, qui ne sont pas vraies. 4–6, Ils sont profitables à ceux qui sont éclairés par l’Esprit.

 En vérité, ainsi vous dit le Seigneur concernant les aApocryphes: ils contiennent beaucoup de choses qui sont vraies, et ils sont en majeure partie traduits correctement;

 ils contiennent beaucoup de choses qui ne sont pas vraies, qui sont des interpolations de la main des hommes.

 En vérité, je vous dis qu’il n’est pas nécessaire que les Apocryphes soient traduits.

 C’est pourquoi, quiconque les lit, qu’il acomprenne, car l’Esprit manifeste la vérité.

 Et quiconque est éclairé par al’Esprit en retirera du profit;

 et quiconque ne reçoit pas par l’Esprit ne peut en profiter. C’est pourquoi, il n’est pas nécessaire qu’ils soient traduits. Amen.