Imprimer
    Transmettre

    Introduction

    Le livre des Doctrine et Alliances est un recueil de révélations divines et de déclarations inspirées données en vue de l’établissement et de l’administration du royaume de Dieu sur la terre dans les derniers jours. Bien que la plupart des sections s’adressent aux membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, les messages, les avertissements et les exhortations sont pour le profit de toute l’humanité et invitent tous les peuples, en tout lieu, à entendre la voix du Seigneur Jésus-Christ, qui leur parle pour leur bien-être temporel et leur salut éternel.

    La plupart des révélations de cette compilation furent reçues par l’intermédiaire de Joseph Smith, fils, premier prophète et président de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. D’autres furent publiées par certains de ses successeurs à la présidence (voir les chapeaux des sections 135, 136 et 138 et les Déclarations officielles 1 et 2).

    Le livre des Doctrine et Alliances est, comme la Sainte Bible, le Livre de Mormon et la Perle de Grand Prix, un des ouvrages canoniques de l’Église. Il a, toutefois, une place à part, parce qu’il n’est pas la traduction d’un document antique, mais est d’origine moderne et a été donné par Dieu, par l’intermédiaire des prophètes qu’il s’était choisis pour le rétablissement de son œuvre sainte et pour l’établissement du royaume de Dieu sur la terre à notre époque. Dans les révélations, on entend la voix tendre mais ferme du Seigneur Jésus-Christ parler de nouveau dans la dispensation de la plénitude du temps ; et l’œuvre qui est inaugurée dans ces pages a pour but de préparer sa seconde venue, accomplissant et confirmant les paroles de tous les saints prophètes depuis le commencement du monde.

    Joseph Smith, fils, naquit le 23 décembre 1805 à Sharon, comté de Windsor, Vermont. Pendant sa jeunesse, il alla s’installer avec sa famille dans l’actuelle Manchester, dans l’ouest de New York. C’est au printemps de 1820, alors qu’il avait quatorze ans et qu’il habitait là-bas, qu’il eut sa première vision, dans laquelle il reçut la visite, en personne, de Dieu, le Père éternel, et de son Fils Jésus-Christ. Il lui fut dit dans cette vision que la véritable Église de Jésus-Christ, qui avait été établie à l’époque du Nouveau Testament et qui avait administré la plénitude de l’Évangile, n’était plus sur la terre. D’autres manifestations divines suivirent, dans lesquelles il fut instruit par plusieurs anges ; il lui fut montré que Dieu avait une œuvre spéciale à lui faire faire ici-bas, et que, par son intermédiaire, l’Église de Jésus-Christ serait rétablie sur la terre.

    En temps voulu, Joseph Smith fut rendu capable, avec l’aide divine, de traduire et de publier le Livre de Mormon. Entre-temps, en mai 1829, Jean-Baptiste l’ordonna, ainsi qu’Oliver Cowdery, à la Prêtrise d’Aaron (voir D&A 13) et, peu de temps après, les apôtres d’autrefois, Pierre, Jacques et Jean, les ordonnèrent à la Prêtrise de Melchisédek (voir D&A 27:12). D’autres ordinations suivirent, dans lesquelles furent conférées des clefs de la prêtrise par Moïse, Élie, Élias et beaucoup de prophètes de jadis (voir D&A 110; 128:18, 21). En fait, ces ordinations redonnaient l’autorité divine à l’homme sur la terre. Le 6 avril 1830, suivant les directives célestes, Joseph Smith, le prophète, organisa l’Église, et c’est ainsi que la véritable Église de Jésus-Christ agit de nouveau en tant qu’institution parmi les hommes, avec l’autorité d’enseigner l’Évangile et d’administrer les ordonnances du salut. (Voir D&A 20 et Perle de Grand Prix, Joseph Smith, Histoire 1).

    Ces révélations sacrées étaient données en réponse à des prières, lorsque la nécessité s’en faisait sentir, et découlaient de situations vécues impliquant des personnes réelles. Le prophète et ses compagnons recherchaient l’aide divine, et ces révélations attestent qu’ils la recevaient. Dans les révélations, on voit le rétablissement et le développement de l’Évangile de Jésus-Christ et l’inauguration de la dispensation de la plénitude du temps. À travers ces révélations, on distingue aussi le mouvement de l’Église vers l’ouest, de New York et de la Pennsylvanie vers l’Ohio, le Missouri, l’Illinois et finalement le Grand Bassin de l’ouest de l’Amérique, ainsi que les immenses efforts déployés par les saints pour essayer d’édifier Sion sur la terre à l’époque moderne.

    Parmi les premières sections, il y en a plusieurs qui ont trait à la traduction et à la publication du Livre de Mormon (voir les sections 3, 5, 10, 17 et 19). Certaines sections ultérieures ont trait à l’œuvre accomplie par Joseph Smith, le prophète, lors de la traduction inspirée de la Bible, période pendant laquelle furent reçues la plupart des grandes sections doctrinales (voir, par exemple, les sections 37, 45, 73, 76, 77, 86, 91 et 132, qui ont chacune un rapport direct avec la traduction de la Bible).

    Dans les révélations, la doctrine de l’Évangile est exposée avec des explications sur des questions aussi fondamentales que la nature de la Divinité, l’origine de l’homme, la réalité de Satan, le but de l’existence mortelle, la nécessité de l’obéissance, le besoin de repentir, l’action du Saint-Esprit, les ordonnances et les observances qui ont trait au salut, la destinée de la terre, les états futurs de l’homme après la Résurrection et le Jugement, l’éternité des liens du mariage et la nature éternelle de la famille. On y voit de même le développement graduel de la structure administrative de l’Église avec l’appel d’évêques, de la Première Présidence, du Conseil des Douze et des Soixante-dix, et la création d’autres offices et collèges présidents. Finalement, le témoignage qui est donné de Jésus-Christ — sa divinité, sa majesté, sa perfection, son amour et son pouvoir rédempteur — fait que ce livre a une grande valeur pour l’humanité et vaut pour l’Église toutes les richesses de la terre (voir le chapeau de D&A 70).

    À l’origine, les révélations furent mises par écrit par les secrétaires de Joseph Smith, et les membres de l’Église s’échangèrent avec enthousiasme les exemplaires manuscrits. Pour créer un document plus permanent, les secrétaires ne tardèrent pas à copier ces révélations dans des registres manuscrits que les dirigeants utilisèrent pour préparer les révélations pour l’impression. Joseph et les premiers saints considéraient les révélations de la même façon qu’ils considéraient l’Église : vivantes, dynamiques et susceptibles d’être affinées par des révélations supplémentaires. Ils étaient aussi conscients du fait que des erreurs involontaires avaient pu se produire lors de la copie des révélations et de leur préparation en vue de leur publication. C’est ainsi qu’en 1831, une conférence de l’Église demanda à Joseph Smith de « corriger les erreurs ou fautes qu’il [pouvait] découvrir par le Saint-Esprit ».

    Une fois les révélations revues et corrigées, les membres de l’Église du Missouri commencèrent l’impression d’un livre intitulé : A Book of Commandments for the Government of the Church of Christ (Livre de commandements pour le gouvernement de l’Église du Christ), qui contenait beaucoup d’entre les premières révélations du prophète. Cette première tentative de publier les révélations prit cependant fin lorsque, le 20 juillet 1833, des émeutiers détruisirent l’imprimerie des saints au comté de Jackson.

    Quand ils apprirent la destruction de l’imprimerie au Missouri, Joseph Smith et d’autres dirigeants de l’Église entreprirent des préparatifs pour publier les révélations à Kirtland (Ohio). Pour corriger à nouveau les erreurs, éclaircir la formulation et tenir compte des progrès de la doctrine et de l’organisation de l’Église, Joseph Smith supervisa la révision du texte de certaines révélations pour les préparer pour la publication en 1835 sous le titre de Doctrine and Covenants of the Church of the Latter Day Saints (Doctrine et Alliances de l’Église des Saints des Derniers Jours). Joseph Smith autorisa une autre édition des Doctrine et Alliances, qui fut publiée quelques mois seulement après le martyre du prophète en 1844.

    Les premiers saints des derniers jours chérissaient les révélations et les considéraient comme des messages de Dieu. Il y eut une occasion, fin 1831, où plusieurs anciens de l’Église rendirent solennellement témoignage que le Seigneur avait attesté à leur âme de la véracité des révélations. Cela fut publié dans l’édition de 1835 des Doctrine et Alliances comme témoignage écrit des Douze Apôtres :

    Témoignage des douze apôtres quant à la véracité du livre des Doctrine et Alliances

    Témoignage des témoins du Livre des Commandements du Seigneur, commandements qu’il donna à son Église par l’intermédiaire de Joseph Smith, fils, qui fut désigné à cette fin par la voix de l’Église :

    Nous voulons donc rendre témoignage à l’humanité entière, à tout être vivant sur la surface de la terre, que le Seigneur a témoigné à notre âme, par l’intermédiaire du Saint-Esprit déversé sur nous, que ces commandements ont été donnés par l’inspiration de Dieu, sont profitables pour tous les hommes et sont l’expression même de la vérité.

    Nous rendons ce témoignage au monde avec l’aide du Seigneur ; et c’est par la grâce de Dieu le Père et de son Fils Jésus-Christ qu’il nous est permis d’avoir cet honneur de rendre ce témoignage au monde, ce dont nous nous réjouissons extrêmement, priant toujours le Seigneur que les enfants des hommes y trouvent du profit.

    Les noms des Douze étaient :

    • Thomas B. Marsh

    • David W. Patten

    • Brigham Young

    • Heber C. Kimball

    • Orson Hyde

    • William E. McLellin

    • Parley P. Pratt

    • Luke S. Johnson

    • William Smith

    • Orson Pratt

    • John F. Boynton

    • Lyman E. Johnson

    Dans les éditions suivantes des Doctrine et Alliances, on ajouta d’autres révélations ou d’autres documents à mesure qu’ils étaient reçus et acceptés par les assemblées ou conférences compétentes de l’Église. L’édition de 1876, préparée par Orson Pratt sous la direction de Brigham Young, disposait les révélations par ordre chronologique et ajoutait de nouveaux chapeaux avec des introductions historiques.

    À partir de l’édition de 1835, une série de sept leçons de théologie fut également incluse ; elle portait le titre de Lectures on Faith [Discours sur la foi]. Elles avaient été créées pour être utilisées à l’école des prophètes de Kirtland (Ohio) de 1834 à 1835. Bien qu’utiles pour la doctrine et l’enseignement, ces discours ont été retirés des Doctrine et Alliances depuis l’édition de 1921, parce qu’ils n’ont pas été donnés ni présentés comme révélations à l’Église entière.

    Dans l’édition anglaise de 1981 des Doctrine et Alliances, trois documents ont été inclus pour la première fois. Ce sont les sections 137 et 138, qui exposent les points fondamentaux du salut pour les morts, et la Déclaration officielle 2, qui annonce que tous les membres masculins de l’Église qui sont dignes peuvent être ordonnés à la prêtrise, sans considération de race ou de couleur.

    Chaque nouvelle édition des Doctrine et Alliances a corrigé les erreurs passées et ajouté des informations, particulièrement dans les parties historiques des chapeaux de section. La présente édition continue à affiner les dates et les noms de lieu et apporte d’autres corrections. Ces changements ont été apportés pour rendre le texte conforme aux informations historiques les plus précises. Cette dernière édition comporte aussi des cartes révisées qui montrent les principaux emplacements géographiques où les révélations ont été reçues ainsi que des photos des lieux historiques de l’Église, des références croisées, des chapeaux de section et des résumés par sujets, le tout dans le but d’aider le lecteur à comprendre le message du Seigneur donné dans les Doctrine et Alliances et à y trouver de la joie. Les informations contenues dans les chapeaux de section sont tirées de l’histoire manuscrite de l’Église, de la History of the Church (Histoire de l’Église) publiée (designées collectivement dans les chapeaux comme étant l’histoire de Joseph Smith) et des Joseph Smith Papers (Papiers de Joseph Smith).