Les Doctrine et Alliances

Section 104

Révélation donnée le 23 avril 1834 à Joseph Smith, le prophète, concernant l’ordre uni, ou l’ordre de l’Église pour le profit des pauvres (History of the Church, vol. 2, pp. 54–60). Cette révélation fut donnée à l’occasion d’un conseil tenu par la Première Présidence et d’autres grands prêtres, dans lequel on avait examiné les besoins temporels pressants du peuple. L’ordre uni de Kirtland devait être temporairement dissous et réorganisé, et les biens d’intendance devaient être divisés entre les membres de l’ordre.

1–10, Les saints qui transgressent contre l’ordre uni seront maudits. 11–16, Le Seigneur pourvoit à sa manière aux besoins de ses saints. 17–18, La loi de l’Évangile gouverne le soin des pauvres. 19–46, Intendances et bénédictions de divers frères. 47–53, L’ordre uni de Kirtland et l’ordre de Sion doivent fonctionner séparément. 54–66, Le trésor sacré du Seigneur est établi pour l’impression des Écritures. 67–77, Le trésor général de l’ordre uni doit fonctionner sur la base du consentement commun. 78–86, Ceux de l’ordre uni doivent payer toutes leurs dettes, et le Seigneur les délivrera de la servitude financière.

 En vérité, je vous le dis, mes amis, je vous donne des instructions et un commandement concernant toutes les propriétés qui appartiennent à l’ordre que j’ai commandé que l’on organise et que l’on établisse afin qu’il soit un aordre uni et un ordre éternel pour le profit de mon Église et le salut des hommes jusqu’à ce que je vienne —

 avec la promesse immuable et inaltérable que si ceux à qui j’avais commandé étaient fidèles, ils recevraient une multiplicité de bénédictions.

 Mais étant donné qu’ils n’ont pas été fidèles, ils ont été près d’être maudits.

 C’est pourquoi, puisque certains de mes serviteurs n’ont pas gardé le commandement, mais ont rompu l’alliance par la acupidité et avec des mots feints, je les ai frappés d’une malédiction douloureuse et sévère.

 Car moi, le Seigneur, j’ai décrété dans mon cœur que si un homme qui appartient à l’ordre est trouvé transgresseur ou, en d’autres termes, s’il rompt l’alliance par laquelle vous êtes liés, il sera maudit dans sa vie et sera opprimé par qui je veux.

 Car moi, le Seigneur, je ne souffrirai pas que l’on se amoque de moi en ces choses;

 et tout cela afin que les innocents parmi vous ne soient pas condamnés avec les injustes, et afin que les coupables parmi vous n’échappent pas, parce que moi, le Seigneur, je vous ai promis une acouronne de gloire à ma droite.

 C’est pourquoi, si vous êtes trouvés transgresseurs, vous ne pouvez échapper à ma colère dans votre vie.

 Si vous êtes aretranchés pour transgression, vous ne pourrez échapper aux btourments de cSatan jusqu’au jour de la rédemption.

 10 Et maintenant, je vous donne, dès à présent, du pouvoir afin que si quiconque parmi vous, qui êtes de l’ordre, est trouvé transgresseur et ne se repent pas de ce mal, vous le livriez aux tourments de Satan; et il n’aura pas le pouvoir ad’attirer du mal sur vous.

 11 Je le juge sage; c’est pourquoi, je vous donne le commandement de vous organiser et de désigner à chacun son aintendance,

 12 afin que chacun puisse me rendre compte de l’intendance qui lui est désignée.

 13 Car il est opportun que moi, le Seigneur, je rende tout homme aresponsable comme bintendant de bénédictions terrestres que j’ai faites et préparées pour ceux que j’ai créés.

 14 Moi, le Seigneur, j’ai déployé les cieux et abâti la terre, mon bœuvre, et tout ce qui s’y trouve est à moi.

 15 Et j’ai l’intention de pourvoir aux besoins de mes saints, car tout est à moi.

 16 Mais il faut que cela se fasse à ma afaçon, et voici, telle est la façon que moi, le Seigneur, j’ai décrétée pour pourvoir aux besoins de mes saints: les bpauvres seront élevés en ce que les riches seront abaissés.

 17 Car la aterre est pleine, et il y a assez, et même en réserve; oui, j’ai tout préparé et j’ai donné aux enfants des hommes bd’agir par eux-mêmes.

 18 C’est pourquoi, si quelqu’un prend de al’abondance que j’ai faite et ne donne pas sa part, selon la bloi de mon Évangile, aux cpauvres et aux nécessiteux, il lèvera avec les méchants les yeux en denfer, en proie aux tourments.

 19 Et maintenant, en vérité, je vous le dis, concernant les biens de al’ordre:

 20 Que l’on désigne comme intendance à mon serviteur Sidney Rigdon le lieu où il réside maintenant et la parcelle de la tannerie, pour qu’il soit entretenu tandis qu’il travaille dans ma vigne, selon que je le veux, lorsque je le lui commanderai.

 21 Et que tout se fasse selon le conseil de l’ordre, et par la voix ou le consentement uni des membres de l’ordre qui demeurent dans le pays de Kirtland.

 22 Et cette intendance et cette bénédiction, moi, le Seigneur, je les confère à mon serviteur Sidney Rigdon, pour qu’elles soient une bénédiction sur lui et sa postérité après lui.

 23 Et je multiplierai les bénédictions sur lui, s’il est humble devant moi.

 24 En outre, que l’on désigne comme intendance à mon serviteur Martin Harris la parcelle de terre que mon serviteur John Johnson a obtenue en échange de son ancien héritage, pour lui et pour sa postérité après lui.

 25 Et s’il est fidèle, je multiplierai les bénédictions sur lui et sur sa postérité après lui.

 26 Et que mon serviteur Martin Harris consacre son argent à la proclamation de mes paroles, selon que mon serviteur Joseph Smith, fils, l’indiquera.

 27 Et de plus, que mon serviteur Frederick G. Williams possède le lieu sur lequel il habite actuellement.

 28 Et que mon serviteur Oliver Cowdery reçoive la parcelle contiguë à la maison destinée à être l’imprimerie, qui est la parcelle numéro un et aussi la parcelle sur laquelle son père réside.

 29 Et que mes serviteurs Frederick G. Williams et Oliver Cowdery aient l’imprimerie et toutes ces choses qui s’y rapportent.

 30 Et ce sera là l’intendance qui leur sera désignée.

 31 Et s’ils sont fidèles, voici, je les bénirai et je multiplierai les bénédictions sur eux.

 32 Et c’est là le commencement de l’intendance que je leur ai désignée, à eux et à leur postérité après eux.

 33 Et s’ils sont fidèles, je multiplierai les bénédictions sur eux et sur leur postérité après eux, oui, une multiplicité de bénédictions.

 34 Et de plus, que mon serviteur John Johnson ait la maison dans laquelle il vit et l’héritage, tout sauf le terrain qui a été réservé à la aconstruction de mes maisons, qui appartient à cet héritage, et les parcelles qui ont été nommées pour mon serviteur Oliver Cowdery.

 35 Et s’il est fidèle, je multiplierai les bénédictions pour lui.

 36 Et ma volonté est qu’il vende les parcelles qui sont jalonnées pour la construction de la ville de mes saints, selon que cela lui sera révélé par la avoix de l’Esprit, et selon le conseil de l’ordre, et par la voix de l’ordre.

 37 Et tel est le commencement de l’intendance que je lui ai désignée, pour que cela lui soit une bénédiction, à lui et à sa postérité après lui.

 38 Et s’il est fidèle, je lui donnerai une multiplicité de bénédictions.

 39 Et de plus, que l’on désigne à mon serviteur Newel K. aWhitney les maisons et la parcelle où il réside actuellement, ainsi que la parcelle et le bâtiment sur lequel se trouve la maison de commerce, et aussi la parcelle qui se trouve au coin au sud de la maison de commerce et aussi la parcelle sur laquelle est située la fabrique de potasse.

 40 Et j’ai désigné tout cela comme intendance à mon serviteur Newel K. Whitney, pour que cela soit une bénédiction sur lui et sur sa postérité après lui, pour le profit de la maison de commerce de mon ordre, que j’ai établie pour mon pieu au pays de Kirtland.

 41 Oui, en vérité, telle est l’intendance que j’ai désignée à mon serviteur N. K. Whitney, cette maison de commerce tout entière, pour lui, pour son aagent et pour sa postérité après lui.

 42 Et s’il est fidèle à garder les commandements que je lui ai donnés, je multiplierai les bénédictions sur lui et sur sa postérité après lui, oui, une multiplicité de bénédictions.

 43 Et de plus, que l’on désigne à mon serviteur Joseph Smith, fils, la parcelle qui est jalonnée pour la construction de ma maison, qui a quarante perches de long et douze de large, ainsi que l’héritage sur lequel son père réside actuellement.

 44 Et c’est là le commencement de l’intendance que je lui ai désignée pour qu’elle soit une bénédiction pour lui et pour son père.

 45 Car voici, j’ai réservé un héritage pour son apère, pour son entretien; c’est pourquoi il sera compté parmi la maison de mon serviteur Joseph Smith, fils.

 46 Et je multiplierai les bénédictions sur la maison de mon serviteur Joseph Smith, fils, s’il est fidèle, oui, une multiplicité de bénédictions.

 47 Et maintenant, je vous donne, à propos de Sion, le commandement de ne plus être liés à vos frères de Sion, en un ordre uni, que de la manière suivante:

 48 lorsque vous serez organisés, vous serez appelés l’ordre uni du apieu de Sion, Ville de Kirtland. Et vos frères, lorsqu’ils seront organisés, seront appelés l’ordre uni de la Ville de Sion.

 49 Et ils seront organisés en leurs propres noms et en leur propre nom; et ils feront leurs affaires en leur propre nom et en leurs propres noms;

 50 et vous ferez vos affaires en votre propre nom et en vos propres noms.

 51 Et j’ai commandé que cela se fasse pour votre salut, ainsi que pour leur salut, du fait qu’ils ont été achassés et en prévision de ce qui va venir.

 52 Les aalliances étant rompues par la transgression, par la bconvoitise et les mots feints,

 53 pour cette raison, votre ordre uni avec vos frères est dissous, de sorte qu’à partir de cette heure vous n’êtes plus liés à eux, si ce n’est de cette façon, comme je l’ai dit, par prêt, selon que cet ordre en conviendra en conseil, selon que vos possibilités le permettront et que la voix du conseil l’indiquera.

 54 Et de plus, je vous donne un commandement concernant l’intendance que je vous ai désignée.

 55 Voici, tous ces biens sont à moi, autrement votre foi est vaine, et vous vous révélez être des hypocrites, et les alliances que vous avez faites avec moi sont rompues.

 56 Et si les biens sont à moi, alors vous êtes des aintendants, autrement vous n’êtes pas des intendants.

 57 Mais en vérité, je vous le dis, je vous ai désignés comme intendants de ma maison, oui, vraiment des intendants.

 58 Et c’est dans ce but que je vous ai commandé de vous organiser, d’imprimer ames paroles, la plénitude de mes Écritures, les révélations que je vous ai données et que je vous donnerai de temps en temps, plus tard,

 59 dans le but d’édifier mon Église et mon royaume sur la terre, pour préparer mon peuple pour le amoment où je bdemeurerai avec lui, moment qui est proche.

 60 Et vous préparerez un lieu comme trésor et vous le consacrerez à mon nom.

 61 Et vous en désignerez un parmi vous pour garder le trésor, et il sera ordonné à cette bénédiction.

 62 Il y aura un sceau sur le trésor, et toutes les choses qui sont sacrées seront remises au trésor; et nul parmi vous ne dira que c’est à lui, ni en tout, ni en partie, car il vous appartiendra à tous d’un seul accord.

 63 Et je vous le donne dès cet instant; et maintenant, veillez à aller et à utiliser l’intendance que je vous ai désignée, à l’exception des choses sacrées, afin de les imprimer comme je l’ai dit.

 64 Et les revenus des choses sacrées seront conservés dans le trésor, auquel un sceau sera apposé, et nul ne les utilisera ni ne les enlèvera du trésor, et le sceau qui y sera placé n’en sera détaché que par la voix de l’ordre ou par commandement.

 65 Et c’est ainsi que vous préserverez les revenus des choses sacrées dans le trésor, dans des buts sacrés et saints.

 66 Et ce sera appelé le trésor sacré du Seigneur; et on le gardera scellé afin qu’il soit saint et consacré au Seigneur.

 67 Et de plus, un autre trésor sera préparé et un trésorier désigné pour garder le trésor, et un sceau y sera apposé.

 68 Et toutes les sommes que vous recevez dans vos intendances en améliorant les biens que je vous ai désignés, en maisons, ou en terres, ou en bétail, ou dans toutes les choses autres que les écrits saints et sacrés, que je me suis réservées pour des buts saints et sacrés, seront placées dans le trésor dès que vous recevrez des sommes, par quantités de cent, de cinquante, de vingt, de dix ou de cinq.

 69 Ou, en d’autres termes, quiconque parmi vous obtient cinq dollars, qu’il les mette dans le trésor; s’il en obtient dix, ou vingt, ou cinquante, ou cent, qu’il fasse de même.

 70 Et que personne parmi vous ne dise que c’est à lui, car cela ne sera pas appelé sien, ni en tout, ni en partie.

 71 Et aucune partie n’en sera utilisée ni enlevée du trésor, si ce n’est par la voix et le consentement commun de l’ordre.

 72 Et tels seront la voix et le consentement commun de l’ordre: si quelqu’un parmi vous dit au trésorier: J’ai besoin de ceci pour m’aider dans mon intendance —

 73 si c’est cinq dollars ou si c’est dix dollars, ou vingt, ou cinquante ou cent, le trésorier lui donnera la somme qu’il requiert pour l’aider dans son intendance,

 74 jusqu’à ce qu’il soit trouvé transgresseur et qu’il soit manifeste pour le conseil de l’ordre que c’est un intendant infidèle et asans sagesse.

 75 Mais tant qu’il jouit de tous ses droits de membre et qu’il est fidèle et sage dans son intendance, ce sera là son signe pour le trésorier que le trésorier ne doit pas lui refuser.

 76 Mais en cas de transgression, le trésorier se soumettra au conseil et à la voix de l’ordre.

 77 Et au cas où le trésorier se révèle être un intendant infidèle et sans sagesse, il sera soumis au conseil et à la voix de l’ordre et sera destitué de sa place, et un aautre sera désigné pour le remplacer.

 78 Et de plus, en vérité, je vous le dis, concernant vos dettes: Voici, ma volonté est que vous apayiez toutes vos bdettes.

 79 Et ma volonté est que vous vous ahumiliiez devant moi et obteniez cette bénédiction par votre bdiligence, votre humilité et la prière de la foi.

 80 Et si vous êtes diligents et humbles, et exercez la aprière de la foi, voici, j’adoucirai le cœur de ceux envers qui vous êtes endettés jusqu’à ce que je vous envoie le moyen de vous délivrer.

 81 C’est pourquoi, écrivez rapidement à New York et écrivez selon ce qui sera dicté par mon aEsprit, et j’adoucirai le cœur de ceux envers qui vous êtes endettés, afin que l’idée de vous envoyer des afflictions soit ôtée de leur esprit.

 82 Et si vous êtes ahumbles et fidèles, et invoquez mon nom, voici, je vous donnerai la bvictoire.

 83 Je vous fais la promesse que vous serez délivrés pour cette fois de votre servitude.

 84 Si vous trouvez l’occasion d’emprunter de l’argent par montants de cent, ou de mille, jusqu’à ce que vous puissiez emprunter suffisamment pour vous délivrer de la servitude, vous avez le droit de le faire.

 85 Et pour cette fois-ci, donnez en garantie les biens que j’ai mis entre vos mains, en donnant vos noms, par consentement commun ou autrement, comme bon vous semblera.

 86 Je vous donne ce droit pour cette fois. Et voici, si vous vous mettez à faire ces choses que j’ai placées devant vous, selon mes commandements, toutes ces choses sont miennes, et vous êtes mes intendants, et le maître ne souffrira pas que sa maison soit détruite. J’ai dit. Amen.