Les Doctrine et Alliances

Section 117

Révélation donnée le 8 juillet 1838, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Far West (Missouri), concernant les devoirs immédiats de William Marks, Newel K. Whitney et Oliver Granger (History of the Church, vol. 3, pp. 45–46).

1–9, Les serviteurs du Seigneur ne doivent pas convoiter les choses temporelles, car «que sont les biens pour le Seigneur?». 10–16, Ils doivent délaisser leur mesquinerie d’âme, et leurs sacrifices seront sacrés pour le Seigneur.

 En vérité, ainsi dit le Seigneur à mon serviteur William Marks et aussi à mon serviteur Newel K. Whitney: Qu’ils liquident rapidement leurs affaires et quittent le pays de Kirtland avant que moi, le Seigneur, j’envoie de nouveau les neiges sur la terre.

 Qu’ils s’éveillent et se lèvent, qu’ils partent et ne demeurent pas, car moi, le Seigneur, je le commande.

 C’est pourquoi, s’ils demeurent, ils ne s’en trouveront pas bien.

 Qu’ils se repentent de tous leurs péchés et de tous leurs désirs cupides devant moi, dit le Seigneur, car que sont les abiens pour moi? dit le Seigneur.

 Que les propriétés de Kirtland soient liquidées pour les adettes, dit le Seigneur. Laissez-les aller, dit le Seigneur, et que ce qui reste demeure entre vos mains, dit le Seigneur.

 Car n’ai-je pas fait les oiseaux du ciel, ainsi que les poissons de la mer et les animaux des montagnes? N’ai-je pas fait la terre? Ne tiens-je pas les adestinées de toutes les armées des nations de la terre?

 C’est pourquoi, ne ferai-je pas bourgeonner et fleurir les lieux asolitaires, et ne les ferai-je pas produire en abondance? dit le Seigneur.

 N’y a-t-il pas suffisamment de place sur les montagnes ad’Adam-ondi-Ahman et dans les plaines d’Olaha bSchinehah, le cpays où Adam demeura, pour que vous convoitiez ce qui n’est que la goutte, et négligiez ce qu’il y a de plus important?

 C’est pourquoi, venez ici au pays de mon peuple, c’est-à-dire Sion.

 10 Que mon serviteur William Marks soit afidèle dans un petit nombre de choses, et il sera gouverneur d’un grand nombre. Il présidera au milieu de mon peuple dans la ville de Far West et il recevra les bénédictions de mon peuple.

 11 Que mon serviteur Newel K. Whitney ait honte de la bande des aNicolaïtes et de toutes leurs abominations bsecrètes, et de toute sa mesquinerie d’âme devant moi, dit le Seigneur, qu’il vienne au pays d’Adam-ondi-Ahman et soit un cévêque pour mon peuple, dit le Seigneur, non pas de nom, mais de fait, dit le Seigneur.

 12 Et de plus, je vous le dis, je me souviens de mon serviteur aOliver Granger; voici, en vérité, je lui dis que son nom sera tenu en mémoire sacrée de génération en génération, pour toujours et à jamais, dit le Seigneur.

 13 C’est pourquoi, qu’il combatte avec ardeur pour la rédemption de la Première Présidence de mon Église, dit le Seigneur, et lorsqu’il tombera, il se relèvera, car son asacrifice sera plus sacré pour moi que son accroissement, dit le Seigneur.

 14 C’est pourquoi, qu’il vienne rapidement ici, au pays de Sion; et en temps voulu, il deviendra marchand pour mon nom, dit le Seigneur, pour le profit de mon peuple.

 15 C’est pourquoi, que nul ne méprise mon serviteur Oliver Granger, mais les bénédictions de mon peuple seront sur lui pour toujours et à jamais.

 16 Et de plus, en vérité, je vous le dis, que tous mes serviteurs du pays de Kirtland se souviennent du Seigneur, leur Dieu, et de ma maison pour la garder et la préserver dans sa sainteté et pour renverser les changeurs lorsque je le jugerai bon, dit le Seigneur. J’ai dit. Amen.