Les Doctrine et Alliances

Section 66

Révélation donnée le 25 octobre 1831, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Orange (Ohio) (History of the Church, vol. 1, pp. 219–221). C’était le premier jour d’une importante conférence. Dans sa préface à cette révélation, le prophète écrit: «À la demande de William E. McLellin, je consultai le Seigneur et reçus ce qui suit» (History of the Church, vol. 1, p. 220).

1–4, L’alliance éternelle est la plénitude de l’Évangile. 5–8, Les anciens doivent prêcher, témoigner et raisonner avec le peuple. 9–13, Ceux qui s’acquittent fidèlement de leur ministère se voient assurer un héritage de vie éternelle.

 Voici, ainsi dit le Seigneur à mon serviteur William E. McLellin: Tu es béni parce que tu t’es détourné de tes iniquités et que tu as reçu mes vérités, dit le Seigneur, ton Rédempteur, le Sauveur du monde, oui, de tous ceux qui acroient à mon nom.

 En vérité, je te le dis, tu es béni parce que tu as reçu mon aalliance éternelle, la plénitude de mon Évangile envoyée aux enfants des hommes, afin qu’ils aient la bvie et soient rendus participants aux gloires qui vont être révélées dans les derniers jours, comme l’ont écrit les prophètes et les apôtres dans les temps anciens.

 En vérité, je te dis, mon serviteur William, que tu es pur, mais pas complètement; c’est pourquoi, repens-toi de ces choses qui ne sont pas agréables à mes yeux, dit le Seigneur, car le Seigneur te les amontrera.

 Et maintenant, en vérité, moi, le Seigneur, je vais te montrer ce que je veux à ton sujet, oui, ce qu’est ma volonté à ton sujet.

 Voici, en vérité, je te dis que ma volonté est que tu aproclames mon Évangile de pays en pays et de ville en ville, oui, dans ces régions alentour où il n’a pas été proclamé.

 Ne reste pas de nombreux jours en ce lieu; ne va pas encore au pays de Sion; mais ce que tu peux envoyer, envoie-le; sinon ne pense pas à tes biens.

 aVa dans les pays de l’Est, rends btémoignage en tous lieux, à tous les peuples et dans leurs synagogues, raisonnant avec eux.

 Que mon serviteur Samuel H. Smith aille avec toi; ne l’abandonne pas et donne-lui tes instructions; et celui qui est fidèle sera rendu afort en tout lieu; et moi, le Seigneur, j’irai avec vous.

 Impose les amains aux malades, et ils bguériront. Ne retourne pas avant que moi, le Seigneur, je ne t’envoie. Sois patient dans les afflictions. cDemande, et tu recevras; frappe, et l’on t’ouvrira.

 10 Ne cherche pas à t’encombrer. Délaisse toute injustice. Ne commets pas al’adultère — tentation qui t’a troublé.

 11 aGarde ces paroles, car elles sont vraies et dignes de foi; et tu magnifieras ton ministère et pousseras beaucoup de gens vers bSion avec des cchants de joie éternelle sur leur tête.

 12 aPersévère en ces choses jusqu’à la fin, et tu auras une bcouronne de vie éternelle à la droite de mon Père, qui est plein de grâce et de vérité.

 13 En vérité, ainsi dit le Seigneur, ton aDieu, ton Rédempteur, Jésus-Christ. Amen.