Les Doctrine et Alliances

Section 81

Révélation donnée en mars 1832, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Hiram (Ohio) (History of the Church, vol. 1, pp. 257–258). Frederick G. Williams est appelé à être grand prêtre et conseiller dans la Présidence de la Haute Prêtrise. Les registres historiques montrent que quand cette révélation fut reçue en mars 1832, elle appelait Jesse Gause à l’office de conseiller de Joseph Smith dans la Présidence. Toutefois, quand il ne continua pas à se conduire d’une manière conforme à cette nomination, l’appel fut ultérieurement transféré à Frederick G. Williams. La révélation (datée de mars 1832) doit être considérée comme un pas en avant dans l’organisation officielle de la Première Présidence, car elle prévoit spécifiquement la fonction de conseiller au sein de ce conseil et explique la dignité de cet office. Frère Gause remplit les fonctions pendant un certain temps mais fut excommunié de l’Église en décembre 1832. Frère Williams fut ordonné le 18 mars 1833 à l’office spécifié.

1–2, Les clefs du royaume sont toujours détenues par la Première Présidence. 3–7, Si Frederick G. Williams est fidèle dans son ministère, il aura la vie éternelle.

 En vérité, en vérité, je te le dis, mon serviteur Frederick G. Williams: Prête l’oreille à la voix de celui qui parle, à la parole du Seigneur, ton Dieu, et écoute l’appel par lequel tu es appelé, c’est-à-dire d’être agrand prêtre dans mon Église et conseiller de mon serviteur Joseph Smith, fils,

 à qui j’ai donné les aclefs du royaume, qui appartiennent toujours à la bprésidence de la Haute Prêtrise;

 c’est pourquoi, en vérité, je le reconnais et le bénirai, et toi aussi, si tu es diligent dans tes devoirs de conseiller dans l’office que je t’ai désigné, priant toujours à voix haute et dans ton cœur, en public et en privé, ainsi que dans ton ministère, lorsque tu proclames l’Évangile au pays des vivants et parmi tes frères.

 Et en faisant ces choses, tu feras le plus grand bien à tes semblables et tu promouvras la agloire de celui qui est ton Seigneur.

 Sois donc fidèle, remplis l’office que je t’ai désigné, ava au secours des faibles, fortifie les mains languissantes et baffermis les cgenoux qui chancellent.

 Et si tu es fidèle jusqu’à la fin, tu auras une couronne ad’immortalité, et la bvie éternelle dans les cdemeures que j’ai préparées dans la maison de mon Père.

 Voici, telles sont les paroles de l’Alpha et de l’Oméga, Jésus-Christ. Amen.