Les Doctrine et Alliances

Section 82

Révélation donnée le 26 avril 1832, à Joseph Smith, le prophète, dans le comté de Jackson (Missouri) (History of the Church, vol. 1, pp. 267–269). Cette révélation fut donnée lors d’un conseil général de l’Église, au cours duquel Joseph Smith, le prophète, fut soutenu comme président de la Haute Prêtrise, office auquel il avait été ordonné précédemment, le 25 janvier 1832, à une conférence de grands prêtres, d’anciens et de membres, à Amherst, Ohio, (voir le chapeau de la section 75). On utilisait autrefois des noms de code dans la publication de cette révélation pour cacher l’identité des personnes citées (voir le chapeau de la section 78).

1–4, On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné. 5–7, Les ténèbres règnent dans le monde. 8–13, Le Seigneur est lié quand nous faisons ce qu’il dit. 14–18, Sion doit croître en beauté et en sainteté. 19–24, Chacun doit rechercher l’intérêt de son prochain.

 En vérité, en vérité, je vous dis, mes serviteurs, que si vous vous êtes apardonné mutuellement vos fautes, de même, moi, le Seigneur, je vous pardonne.

 Néanmoins, il y en a parmi vous qui ont gravement péché; oui, vous avez atous péché, mais en vérité, je vous le dis, prenez dorénavant garde et abstenez-vous du péché, de peur que de sévères jugements ne s’abattent sur votre tête.

 Car on ademandera beaucoup à qui l’on a bbeaucoup donné; et celui qui cpèche contre une dlumière plus grande recevra une condamnation plus grande.

 Vous invoquez mon nom pour avoir des arévélations, et je vous les donne; et si vous ne gardez pas les paroles que je vous donne, vous devenez des transgresseurs, et la bjustice et le jugement sont le châtiment qui est attaché à ma loi.

 C’est pourquoi, ce que je dis à l’un, je le dis à tous: aVeillez, car bl’adversaire étend ses possessions, et les cténèbres règnent.

 Et la colère de Dieu s’allume contre les habitants de la terre; il n’en est aucun qui fasse le bien, car tous se sont aégarés.

 Et maintenant, en vérité, je vous le dis, moi, le Seigneur, je ne vous imputerai aucun apéché; allez et ne péchez plus; mais les bpéchés précédents retourneront à l’âme qui pèche, dit le Seigneur, votre Dieu.

 Et de plus, je vous le dis, je vous donne un anouveau commandement, afin que vous compreniez ma volonté à votre sujet;

 ou, en d’autres termes, je vous donne des directives sur la manière dont vous pouvez aagir devant moi, afin que cela tourne à votre salut.

 10 Moi, le Seigneur, je suis alié lorsque vous faites ce que je dis; mais lorsque vous ne faites pas ce que je dis, vous n’avez pas de promesse.

 11 C’est pourquoi, en vérité, je vous dis qu’il est opportun que mes serviteurs Edward Partridge et Newel K. Whitney, A. Sidney Gilbert et Sidney Rigdon, et mon serviteur Joseph Smith, et John Whitmer et Oliver Cowdery, et W. W. Phelps et Martin Harris soient liés ales uns aux autres, dans leurs intendances respectives, par un engagement et une alliance qui ne peuvent être rompus par la transgression sans que le jugement ne suive immédiatement,

 12 pour administrer les affaires des pauvres et tout ce qui a trait à l’épiscopat, tant dans le pays de Sion que dans le pays de Kirtland,

 13 car j’ai consacré le pays de Kirtland, lorsque je l’ai jugé bon, pour le profit des saints du Très-Haut et pour être un apieu de Sion.

 14 Car Sion doit croître en beauté et en sainteté; ses frontières doivent être élargies, ses pieux doivent être fortifiés; oui, en vérité, je vous le dis: aSion doit se lever et revêtir ses bhabits d’apparat.

 15 C’est pourquoi, je vous donne ce commandement de vous lier par cette alliance, et cela se fera selon les lois du Seigneur.

 16 Voici, je juge également cela sage pour votre bien.

 17 Et vous devez être aégaux, ou, en d’autres termes, vous devez avoir des droits égaux sur les propriétés, dans l’intérêt de l’administration des affaires de vos intendances, chacun selon ses besoins et ce qui lui est nécessaire, si ses besoins sont justes.

 18 Et tout cela pour le profit de l’Église du Dieu vivant, afin que chacun fasse fructifier son atalent, afin que chacun acquière d’autres talents, oui, même cent fois plus, à verser dans le bmagasin du Seigneur, pour devenir la propriété commune de l’Église entière —

 19 chacun cherchant l’intérêt de son prochain et faisant tout, al’œil fixé uniquement sur la gloire de Dieu.

 20 Cet aordre, je l’ai désigné pour qu’il soit un ordre éternel pour vous et pour vos successeurs, si vous ne péchez pas.

 21 Et l’âme qui pèche contre cette alliance et s’endurcit le cœur contre elle sera traitée selon les lois de mon Église et livrée aux atourments de Satan jusqu’au jour de la rédemption.

 22 Et maintenant, en vérité, je vous le dis, il y a là de la sagesse: faites-vous des amis avec le Mamon de l’injustice, et ils ne vous détruiront pas.

 23 Réservez-moi le jugement, car il m’appartient, et je arétribuerai. La paix soit avec vous; mes bénédictions restent avec vous.

 24 Car déjà maintenant le aroyaume est à vous, et le sera pour toujours, si vous ne vous départissez pas de votre constance. J’ai dit. Amen.