Les Doctrine et Alliances

Section 93

Révélation donnée le 6 mars 1833, par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, à Kirtland (Ohio) (History of the Church, vol. 1, pp. 343–346).

1–5, Tous ceux qui sont fidèles verront le Seigneur. 6–18, Jean témoigna que le Fils de Dieu passa de grâce en grâce jusqu’au moment où il reçut une plénitude de la gloire du Père. 19–20, Les hommes fidèles, qui vont de grâce en grâce, recevront aussi sa plénitude. 21–22, Ceux qui sont engendrés par l’intermédiaire du Christ sont l’Église du Premier-né. 23–28, Le Christ reçut une plénitude de toute la vérité, et l’homme, par l’obéissance, peut faire de même. 29–32, L’homme était au commencement avec Dieu. 33–35, Les éléments sont éternels, et l’homme peut recevoir une plénitude de joie dans la résurrection. 36–37, La gloire de Dieu c’est l’intelligence. 38–40, Les enfants sont innocents devant Dieu à cause de la rédemption du Christ. 41–53, Les frères dirigeants reçoivent le commandement de mettre leurs familles en ordre.

 En vérité, ainsi dit le Seigneur: il arrivera que toute âme qui adélaisse ses péchés, vient à moi, binvoque mon nom, cobéit à ma voix et garde mes commandements dverra ma eface et saura que je suis,

 que je suis la vraie alumière qui éclaire tout homme qui vient au monde,

 que je suis adans le Père, que le Père est en moi et que le Père et moi sommes un:

 Le Père aparce qu’il m’a bdonné de sa plénitude, et le Fils parce que j’ai été dans le monde, que j’ai fait de la cchair mon tabernacle et que j’ai demeuré parmi les fils des hommes.

 J’ai été dans le monde et j’ai reçu de mon Père, et ses aœuvres se sont clairement manifestées.

 Et aJean vit et rendit témoignage de la plénitude de ma bgloire, et la plénitude du livre de cJean doit être révélée plus tard.

 Et il rendit témoignage, disant: Je vis sa gloire, je vis qu’il était au acommencement, avant que le monde fût;

 c’est pourquoi, au commencement était la aParole, car il était la Parole, le messager du salut,

 la alumière et le bRédempteur du monde, l’Esprit de vérité, qui est venu dans le monde, parce que le monde avait été fait par lui, et en lui étaient la vie des hommes et la lumière des hommes.

 10 Les mondes ont été afaits par lui, les hommes ont été faits par lui, tout a été fait par lui, par son intermédiaire et de lui.

 11 Et moi, Jean, je rends témoignage que je vis sa gloire, comme la gloire du Fils unique du Père, plein de grâce et de vérité, l’Esprit de vérité, qui vint demeurer dans la chair et demeura parmi nous.

 12 Et moi, Jean, je vis qu’il ne recevait pas la aplénitude dès l’abord, mais qu’il reçut bgrâce sur grâce;

 13 et il ne reçut pas la plénitude dès l’abord, mais continua de agrâce en grâce, jusqu’à ce qu’il reçût une plénitude;

 14 Car c’est ainsi qu’il fut appelé le aFils de Dieu, parce qu’il n’avait pas reçu la plénitude dès l’abord.

 15 Et moi, aJean, je rends témoignage que les cieux s’ouvrirent et que le bSaint-Esprit descendit sur lui sous la forme d’une ccolombe et se tint sur lui, et qu’une voix vint du ciel, disant: Celui-ci est mon Fils dbien-aimé.

 16 Et moi, Jean, je rends témoignage qu’il reçut une plénitude de la gloire du Père.

 17 Et il reçut atout bpouvoir, tant dans le ciel que sur la terre, et la gloire du cPère était avec lui, car il demeurait en lui.

 18 Et il arrivera que si vous êtes fidèles, vous recevrez la plénitude des annales de Jean.

 19 Je vous donne ces paroles afin que vous compreniez et sachiez comment aadorer et sachiez ce que vous adorez, afin que vous veniez au Père en mon nom et receviez sa plénitude en temps voulu.

 20 Car si vous gardez mes acommandements, vous recevrez sa bplénitude et serez cglorifiés en moi, comme je le suis dans le Père; c’est pourquoi, je vous le dis, vous recevrez dgrâce sur grâce.

 21 Et maintenant, en vérité, je vous le dis, j’étais au acommencement avec le Père et je suis le bPremier-né.

 22 Et tous ceux qui sont engendrés par mon intermédiaire aparticipent à ma bgloire et sont l’Église du Premier-né.

 23 Vous étiez aussi au commencement avec le Père; ce qui est aEsprit, c’est-à-dire l’Esprit de vérité.

 24 Et la avérité, c’est la bconnaissance des choses telles qu’elles sont, telles qu’elles étaient et telles qu’elles sont à venir;

 25 et tout ce qui est aplus ou moins que cela est l’esprit de ce Malin qui fut bmenteur dès le commencement.

 26 L’Esprit de avérité est de Dieu. Je suis l’Esprit de vérité, et Jean a rendu témoignage de moi, disant: Il reçut une plénitude de vérité, oui, de toute la vérité;

 27 et nul ne reçoit une aplénitude s’il ne garde ses commandements.

 28 Celui qui agarde ses commandements reçoit la vérité et la blumière jusqu’à ce qu’il soit glorifié dans la vérité et cconnaisse tout.

 29 L’homme était aussi au acommencement avec Dieu. bL’intelligence, ou la lumière de la vérité, n’a été ni créée ni faite et ne peut assurément pas l’être.

 30 Toute vérité est indépendante dans la sphère dans laquelle Dieu l’a placée, libre ad’agir par elle-même; et il en va de même pour toute intelligence; sinon il n’y a pas d’existence.

 31 Voici, c’est là qu’est le alibre arbitre de l’homme, et c’est là qu’est la condamnation de l’homme; parce que ce qui était dès le commencement lui est bclairement manifesté, et il ne reçoit pas la lumière.

 32 Et tout homme dont l’esprit ne reçoit pas la alumière est sous la condamnation.

 33 Car l’homme est aesprit. Les béléments sont éternels, et l’esprit et l’élément, inséparablement liés, reçoivent une plénitude de joie;

 34 et lorsqu’ils sont aséparés, l’homme ne peut recevoir de plénitude de bjoie.

 35 Les aéléments sont le tabernacle de Dieu; oui, l’homme est le tabernacle de Dieu, un btemple; et si un temple est souillé, Dieu détruira ce temple.

 36 La agloire de Dieu c’est bl’intelligence ou, en d’autres termes, la clumière et la vérité.

 37 La lumière et la vérité délaissent le aMalin.

 38 L’esprit de tout homme était ainnocent au commencement; et Dieu ayant bracheté l’homme de la cchute, les hommes redevinrent, dans leur prime enfance, dinnocents devant Dieu.

 39 Et le Malin vient aenlever aux enfants des hommes la lumière et la vérité par la désobéissance et à cause de la btradition de leurs pères.

 40 Mais je vous ai commandé d’élever vos aenfants dans la lumière et la vérité.

 41 Mais en vérité, je te le dis, mon serviteur Frederick G. Williams, tu es resté sous cette condamnation;

 42 tu n’as pas aenseigné à tes enfants la lumière et la vérité selon les commandements; le Malin a encore pouvoir sur toi, et c’est là la cause de ton affliction.

 43 Et maintenant, je te donne un commandement: si tu veux être délivré, tu mettras en aordre ta maison, car il y a beaucoup de choses qui ne sont pas justes dans ta maison.

 44 En vérité, je dis à mon serviteur Sidney Rigdon que dans certaines choses il n’a pas gardé les commandements concernant ses enfants; c’est pourquoi, mets tout d’abord en ordre ta maison.

 45 En vérité, je dis à mon serviteur Joseph Smith, fils, ou en d’autres termes, je vous appellerai aamis, car vous êtes mes amis et vous aurez un héritage avec moi —

 46 je vous ai appelés aserviteurs à cause du monde et vous êtes ses serviteurs à cause de moi —

 47 et maintenant, en vérité, je dis à Joseph Smith, fils: Tu n’as pas gardé les commandements et tu dois nécessairement être aréprimandé devant le Seigneur.

 48 Ta afamille doit se repentir, délaisser certaines choses et prêter l’oreille plus sérieusement à ce que tu dis, sinon elle sera enlevée de sa place.

 49 Ce que je dis à l’un, je le dis à tous; apriez toujours de peur que le Malin n’ait pouvoir sur vous et ne vous enlève de votre place.

 50 Mon serviteur Newel K. Whitney, évêque de mon Église, a également besoin d’être châtié, de mettre en ordre sa famille, et de veiller à ce qu’elle soit plus diligente et plus occupée chez elle et prie toujours, sinon elle sera enlevée de sa aplace.

 51 Maintenant, je vous le dis, mes amis, que mon serviteur Sidney Rigdon entreprenne son voyage, et se hâte, et proclame, selon que je lui donnerai de s’exprimer, l’année ade grâce du Seigneur et l’Évangile de salut, et par la prière de la foi que vous offrirez d’un même accord, je le soutiendrai.

 52 Et que mes serviteurs Joseph Smith, fils, et Frederick G. Williams se hâtent également, et il leur sera donné selon la prière de la foi; et si vous gardez mes paroles, vous ne serez pas confondus dans ce monde ni dans le monde à venir.

 53 Et en vérité, je vous dis que ma volonté est que vous vous hâtiez de atraduire mes Écritures et bd’obtenir la cconnaissance de l’histoire, des pays, des royaumes, des lois de Dieu et de l’homme, et tout cela pour le salut de Sion. Amen.