Sauter le menu général

Les réseaux sociaux en classe

Les élèves du séminaire et de l’institut doivent balayer la terre comme un déluge

Lorsque les élèves rendent témoignage des principes enseignés au séminaire et à l’institut sur les réseaux sociaux, ils renforcent leur foi et celle des autres.

Rebekah, élève de l’institut en Utah, a raconté l’expérience suivante où elle a fait connaître son témoignage de façon simple et sincère sur les réseaux sociaux. Pour son exercice visant à élever le niveau d’apprentissage, Rebekah a publié chaque semaine ce qu’elle avait appris en cours. Chaque message comprenait une belle image et une courte pensée en rapport avec ce qu’elle avait appris. L’un de ces messages disait la chose suivante : « Nous ne pourrons jamais comprendre qui nous sommes à moins de comprendre notre identité, et lorsque nous comprenons cela, tout est différent. Je sais que nous sommes tous les enfants de notre Père céleste qui nous aime bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer. Lorsque j’ai commencé mes études universitaires, j’ai ressenti l’amour de mon Père céleste plus que jamais auparavant ! ‘Prie, il est là. Parle, il t’écoute. Toi, son enfant, tu sens son amour’ [(« La prière d’un enfant », Recueil de chant pour les enfants, p. 6-7)]. 

À la fin du semestre, elle a dit : « Ce projet m’a vraiment aidée à réfléchir à ce que j’avais appris et à formuler mes pensées, ce qui est une excellente préparation pour la mission. J’ai ainsi eu l’occasion de parler de l’Évangile à de nombreuses reprises avec mes colocataires non membres. Dans l’ensemble, ce projet a fait de moi une meilleure missionnaire et a renforcé mon témoignage du Christ et de son Évangile. »

En faisant part de ce qu’elle a appris et ressenti en classe, Rebekah à non seulement renforcé son témoignage de l’Évangile, mais à également permis que l’influence de l’Esprit présente dans sa classe puisse toucher tous ceux qui la suivent sur les réseaux sociaux.

Voir des exemples et d’autres instructions sur la façon dont les élèves et les enseignants peuvent utiliser les réseaux sociaux pour inonder la terre avec l’Évangile de Jésus-Christ.

En 2014, David A. Bednar, du collège des douze apôtres, a invité les membres de l’Église à balayer la terre avec le message de l’Évangile à l’aide des outils en ligne et des réseaux sociaux (voir « Balayer la terre comme un déluge », discours prononcé le 19 août 2014, lors de la semaine de l’éducation de l’université Brigham Young). Les classes du séminaire et de l’institut sont le cadre idéal pour que les instructeurs invitent les élèves à faire précisément cela ; balayer la terre avec l’Évangile.

Les instructeurs ont compris depuis longtemps que le fait de demander aux élèves de témoigner autour d’eux des vérités qu’ils ont apprises les aide à renforcer leur conversion (voir « Méthodes et techniques pédagogiques », Enseignement et apprentissage de l’Évangile : Guide pour les instructeurs et les dirigeants des séminaires et instituts de religion, 2012, p. 64-83). On demande souvent aux élèves d’organiser leurs pensées, puis de les formuler devant la classe, un camarade ou un groupe. Ils notent parfois dans leur journal les vérités qu’ils ont apprises. Et si les instructeurs demandaient aussi aux élèves d’exprimer ces pensées d’une manière sincère, à l’aide d’un outil consulté par de nombreuses personnes chaque jour ?

Les instructeurs qui incluent les possibilités offertes par les réseaux sociaux dans leurs leçons aident les élèves à rendre un témoignage ayant des répercussions d’une portée considérable. Et cela est facile, les instructeurs n’ont pas besoin d’être habitués aux réseaux sociaux car la plupart des élèves les connaissent déjà très bien. Les instructeur doivent simplement les inviter, ce qu’ils savent très bien faire. Voici comment on pourrait lancer l’invitation de s’exprimer sur les réseaux sociaux :

  • « Pouvez-vous répondre à la question suivante sur le réseau social de votre choix ? »
  • « Prenez une photo de cette citation (affichée au tableau ou à l’aide de PowerPoint), publiez-la sur un réseau social et expliquez pourquoi elle est importante pour vous. »
  • « Pouvez-vous faire un résumé de ce que vous venez d’écrire dans votre journal et le publier sur un réseau social ? »

Remarque : Rappelez aux élèves d’utiliser le hashtag, #Séminaire ou #Institut lorsqu’on leur demande de faire une publication pendant le cours (ils sauront ce qu’il faut faire).

En plus de renforcer la conversion personnelle des élèves, le principe de la diffusion permet aux personnes qui ne participent pas aux cours, de recevoir des messages du séminaire et de l’institut. Lorsque ces personnes lisent les messages de leurs amis, leur intérêt pour l’institut et le séminaire grandit. Les efforts entrepris pour utiliser les réseaux sociaux permettent de toucher les élèves qui ne viennent pas en cours, et complètent le travail que nous faisons déjà avec les parents et les dirigeants de la prêtrise.

Nous vivons à une époque merveilleuse où nous pouvons instantanément diffuser une pensée, une vérité ou un témoignage à des centaines ou même des milliers de personnes et permettre à l’Esprit de témoigner de la vérité lorsque nous répandons la bonté (#répandre la bonté).