22 mars 2019

    Changements dans le calendrier et le programme du séminaire

    Photo de frère Holland, sœur Cordon, frère Clark et Chad Webb

    Le 22 mars 2019, la Première Présidence a publié une lettre annonçant un changement dans le calendrier du séminaire, ce dernier ne s’alignera plus sur l’année scolaire, mais sur l’année calendaire et le calendrier du programme d’étude Viens et suis-moi. Dans la vidéo ci-dessous, Jeffrey R. Holland du Collège des douze apôtres, Kim B. Clark, commissaire du département de l’éducation de l’Église, Bonnie H. Cordon, présidente générale des Jeunes Filles et Chad H. Webb, administrateur des Séminaires et Instituts de Religion, participent à une discussion dans laquelle ils décrivent les changements et répondent aux questions soulevées par cette nouvelle annonce.

    Pourquoi maintenant ?

    Pendant la discussion, ils ont expliqué pourquoi ce changement a lieu maintenant. Dans la vidéo, Frère Clark a expliqué que l’exemple du président Nelson les a conduits vers une réévaluation : « Nous allons le faire et nous allons comprendre ». Sœur Cordon a ensuite expliqué qu’avec l’alignement du programme, nos élèves pourront faire part de ce qu’ils apprennent aux membres de leur famille et les fortifier.

    S’aligner pour recevoir des bénédictions

    Frère Holland a déclaré que l’apprentissage centré sur le foyer et soutenu par l’Église fait des membres les instigateurs du changement au sein de leur foyer et dans leur vie pendant la semaine. Frère Holland est également convaincu que ce changement sera bien plus visible chez les élèves du séminaire que chez n’importe quel autre membre.

    Pour illustrer le fait que cet alignement simplifiera l’étude des Écritures pour les jeunes, Sœur Cordon a raconté une anecdote entre une mère et sa fille. Après une discussion en famille sur Viens et suis-moi, la fille a demandé à sa mère ce qu’elle devait étudier. Elle voulait suivre le programme Viens et suis-moi en lisant le Nouveau Testament, faire sa lecture du séminaire dans les Doctrine et Alliances et poursuivre son but des Jeunes Filles en finissant le Livre de Mormon. Sœur Cordon a déclaré qu’en leur simplifiant l’étude des Écritures, les jeunes sauront ce qu’ils doivent étudier.

    Frère Clark a expliqué qu’en simplifiant leur étude, les élèves pourront alors se plonger plus profondément dans la doctrine, se lancer dans un apprentissage approfondi, et se rapprocher de Jésus-Christ. Plus tard, frère Clark a ajouté que dans le nouveau programme, l’objectif ne sera pas de couvrir toute la leçon, mais de se plonger profondément dans des sujets qui pousseront les élèves à apprendre, à mettre en pratique et à devenir comme notre Père céleste et son Fils, Jésus-Christ.

    Perspective

    Cet alignement s’accompagnera de nombreux changements, mais comme nous y sommes disposés et que nous apprenons rapidement, le nouveau calendrier et le nouveau programme seront efficaces.

    Afin d’adapter les calendriers scolaires aux calendriers de l’Église, les séminaires devront faire des ajustements et les instructeurs devront peut-être adopter une approche différente de l’enseignement. Cependant, les élèves continueront de commencer le séminaire selon l’année scolaire et continueront de s’acquitter des tâches de lecture et des évaluations. De plus, Frère Webb a expliqué que le nouveau programme ne reviendra pas à la structure par sujets du passé. Au contraire, le nouveau programme combinera un apprentissage thématique et séquentiel de manière à renforcer l’intégration de la maîtrise de la doctrine et à favoriser l’apprentissage approfondi en classe.

    Frère Holland a conclu en lisant Doctrine et Alliances 18:34-35 :

    « Ces paroles ne sont ni des hommes ni de l’homme, mais de moi ; c’est pourquoi vous témoignerez qu’elles sont de moi et non de l’homme.

    « Car c’est ma voix qui vous les dit ; car elles vous sont données par mon Esprit ; et par ma puissance, vous pouvez vous les lire les uns aux autres ; et si ce n’était par ma puissance, vous ne pourriez pas les avoir. »

    Frère Holland a ensuite témoigné de la bénédiction, qu’ont nos élèves, d’écouter les paroles du Seigneur chaque jour au séminaire.