Se préparer pour les bénédictions du temple
    Notes de bas de page

    Se préparer pour les bénédictions du temple

    Chaque temple est un symbole de notre foi en Dieu et une preuve de notre foi en la vie après la mort. Le temple est le but de toutes les activités, de toutes les leçons, de toutes les étapes de progression dans l’Église.

    De même que les temples sont préparés pour les personnes, celles-ci doivent se préparer pour le temple.

    Sur chaque temple figure l’inscription « Sainteté au Seigneur1 ». Cette déclaration indique que le temple et son but sont saints. Les personnes qui y pénètrent doivent également se revêtir de l’attribut de la sainteté2. De même que les temples sont préparés pour les personnes, celles-ci doivent se préparer pour le temple.

    Un temple est différent des autres lieux de culte. À la différence d’une église, le temple est fermé le jour de sabbat pour que les personnes puissent aller à l’église en famille en ce jour saint. Les temples sont ouverts pour l’œuvre sacrée les autres jours de la semaine. Un temple est littéralement la maison du Seigneur réservée aux ordonnances qui ont une portée éternelle. Ces ordonnances comprennent le baptême, le mariage, la dotation et le scellement.

    Chaque temple est un symbole de notre foi en Dieu et une preuve de notre foi en la vie après la mort. Le temple est le but de toutes les activités, de toutes les leçons, de toutes les étapes de progression dans l’Église. Tous nos efforts pour proclamer l’Évangile, pour perfectionner les saints et pour racheter les morts conduisent au saint temple. Les ordonnances du temple sont absolument indispensables. Nous ne pouvons pas retourner à la gloire de Dieu sans elles.

    Chaque ordonnance du temple est un acte de promesse solennel

    Dans le temple, nous recevons une dotation qui est, au sens littéral, un don. Il nous faut en comprendre la signification spirituelle et l’importance de respecter les alliances et les obligations sacrées auxquelles nous nous engageons quand nous recevons ce don. Chaque « ordonnance du temple est bien plus qu’un simple rite de passage, c’est un acte de promesse solennel3. »

    La dotation du temple a été reçue par révélation. C’est donc par révélation qu’on la comprend le mieux, révélation que l’on doit rechercher activement et d’un cœur pur. Brigham Young a expliqué : « Votre dotation consiste à recevoir dans la maison du Seigneur toutes les ordonnances qui vous seront nécessaires, lorsque vous aurez quitté cette vie, pour vous permettre de rentrer dans la présence du Père… et d’acquérir votre exaltation éternelle4. »

    L’obéissance aux alliances sacrées faites dans le temple nous qualifie pour la vie éternelle

    L’autorité de scellement de la prêtrise est exercée dans chaque temple. Gordon B. Hinckley a expliqué : « Aucun roi, aucun président de nation, aucun officiel de quelque organisation que ce soit appartenant au monde dans lequel nous sommes ne détient la moindre autorité sur ce qui a trait à l’au-delà. Nous somme tous impuissants face à l’étendue de la mort mais le grand prêtre le plus humble, bon et juste qui a reçu l’autorité de scellement détient le pouvoir de lier dans les cieux ce qui est lié sur terre5. »

    De même que la prêtrise est éternelle, sans commencement ni fin, de même l’autorité de cette prêtrise est éternelle6. En conséquence, les ordonnances et les alliances de la prêtrise transcendent aussi le temps. La première révélation que l’ange Moroni a donnée à Joseph Smith, le prophète, mentionne cette autorité de la prêtrise7. Dans des instructions données ultérieurement au prophète concernant le temple, le Seigneur a dit :

    « Que cette maison soit bâtie à mon nom, afin que je puisse y révéler mes ordonnances à mon peuple ;

    « Car je daigne révéler à mon Église des choses qui ont été cachées dès avant la fondation du monde, des choses qui ont trait à la dispensation de la plénitude des temps8. »

    La dispensation dont il est fait mention est celle dans laquelle nous vivons. Les temples, les ordonnances, les alliances, les dotations et les scellements ont été rétablis exactement selon les prophéties. Les ordonnances du temple symbolisent notre réconciliation avec le Seigneur et scellent les familles à jamais. L’obéissance aux alliances sacrées faites dans le temple nous qualifie pour la vie éternelle, qui est le plus grand don fait par Dieu à l’homme9.

    Quiconque est disposé à bien se préparer peut entrer dans le temple

    Parce qu’un temple est sacré, le Seigneur demande qu’il soit protégé de la profanation. Tous les gens qui se préparent bien peuvent avoir la bénédiction d’y entrer. Le concept de préparation règne dans d’autres champs d’action. Je me souviens que lorsque je n’étais qu’un petit garçon, j’ai dit à mes parents que je voulais aller à l’université. Ils m’ont répondu que je pourrais y aller à la seule condition de travailler dur dans les études préliminaires et de satisfaire à toutes les exigences d’admission à l’université. De même, nous devons nous qualifier pour être admis au temple. Nous nous préparons physiquement, intellectuellement et spirituellement. On doit s’assurer que quiconque fait une demande de recommandation remplit les conditions prescrites.

    Les frères qui détiennent les clés de l’autorité et de la responsabilité de la prêtrise nous aident à nous y préparer en nous faisant passer une entrevue pour une recommandation à l’usage du temple. Ces dirigeants se soucient de nous et nous aident à savoir si nous sommes prêts à aller au temple. Ils aiment aussi le Seigneur et s’assurent « que rien d’impur [ne pénètre dans sa] maison10 ». Ces entrevues ont donc lieu dans un esprit de responsabilité.

    Comment se prépare-t-on à recevoir une recommandation à l’usage du temple ? Il est possible de prendre conseil auprès de son épiscopat, de ses parents, de sa famille, de sa présidence de pieu, d’un instructeur ou d’un consultant de collège. Les conditions sont simples. En bref, on doit respecter les commandements de celui à qui la maison appartient. C’est lui qui a fixé les règles. C’est en qualité d’invités que nous entrons dans le temple.

    Cela réjouirait le Seigneur si chaque adulte membre de l’Église était digne de détenir une recommandation à l’usage du temple en cours de validité et la portait sur lui. « Les entrevues … pour une recommandation à l’usage du temple faites par [un membre de l’épiscopat] et un membre de la présidence de pieu sont des expériences précieuses. D’une certaine manière, on pourrait les considérer comme une ‘répétition générale’ importante en vue de la grande audience au cours de laquelle vous vous tiendrez devant le Grand Juge11. »

    Préparez-vous physiquement à aller au temple

    Maintenant que vous détenez une recommandation à l’usage du temple, vous êtes prêt pour l’étape suivante. On se prépare physiquement en s’habillant correctement pour aller au temple. Le temple n’est pas un endroit où porter une tenue décontractée. Les prophètes modernes ont souligné le respect du corps physique. Ce respect doit être observé en particulier par les personnes qui veulent entrer dans un saint temple12. »

    Dans les temples, tout le monde est habillé d’un blanc immaculé. « La pureté symbolique du blanc nous rappelle également que Dieu veut avoir un peuple pur13. » L’âge, la nationalité, la langue et même la fonction dans l’Église ont une importance secondaire. J’ai assisté à de nombreuses sessions de dotation auxquelles participait le président de l’Église. Chaque homme dans la pièce était traité avec la même considération que le président. Tous étaient assis côte à côte et considérés comme égaux aux yeux du Seigneur. La démocratie vestimentaire du temple nous rappelle que « Dieu ne fait point acception de personnes14 ».

    Le jeune couple entre dans le temple pour être marié pour le temps et pour toute l’éternité. Dans le temple, la jeune mariée porte une robe blanche à manches longues, de coupe et de tissu pudiques et sans ornement recherché. L’homme ne porte pas de smoking ou de tenue de cérémonie. Boyd K. Packer, aujourd’hui président du Collège des douze apôtres, a écrit : « Il est agréable au Seigneur que nous nous lavions et que nous mettions des vêtements propres, même s’ils sont bon marché. Nous devons nous habiller de telle manière que nous serions à l’aise pour assister à une réunion de Sainte-Cène ou à une assemblée de gens corrects et dignes15. »

    En parlant de la tenue à porter pour aller au temple, les mères et les grand-mères peuvent exercer une influence très positive sur leurs enfants et petits-enfants. Selon ce que permettent leurs talents et les circonstances, elle peuvent communiquer une motivation tangible à leur famille. Si une mère offre un mouchoir brodé à la main ou un vêtement pour le temple, cela peut être une grande motivation que l’enfant ou le petit enfant aimant chérira.

    Le vêtement du temple symbolise un engagement constant

    Le port du vêtement du temple a une grande signification symbolique et représente un engagement constant. À l’image du Sauveur qui nous a donné en exemple sa capacité de persévérer jusqu’à la fin, le fait de porter le vêtement est une façon de manifester une foi constante en lui et dans les alliances éternelles qu’il a faites avec nous.

    La Première Présidence a écrit une lettre à l’Église à ce sujet. Elle dit ceci :

    « Les pratiques que l’on observe fréquemment parmi les membres de l’Église donnent à penser que certains d’entre eux ne comprennent pas complètement l’alliance qu’ils ont faite au temple de porter le vêtement en accord avec l’esprit de la sainte dotation.

    « Les membres de l’Église qui ont été revêtus du vêtement du temple ont fait alliance de le porter toute leur vie. Cela a été interprété comme voulant dire qu’il faut le porter comme sous-vêtement jour et nuit. … La promesse de protection et de bénédiction dépend de la dignité et du respect fidèle de l’alliance.

    « Le principe fondamental doit être de porter le sous-vêtement et non de trouver des occasions de l’enlever. Les membres ne doivent donc pas enlever tout ou partie du sous-vêtement pour travailler dans le jardin ou pour flâner dans la maison en maillot de bain ou dans une tenue impudique. Ils ne doivent pas non plus l’enlever pour participer à des activités récréatives auxquelles il est tout à fait possible de prendre part en portant le sous-vêtement sous les vêtements habituels. Lorsqu’il faut l’enlever, pour nager par exemple, il faut le remettre dès que possible.

    La pudeur et l’habillement décent sont des principes implicites dans l’alliance et ils doivent déterminer la nature de tous les vêtements portés. Les membres de l’Église dotés portent le sous-vêtement comme rappel des alliances sacrées qu’ils ont contractées avec le Seigneur, ainsi que comme protection contre la tentation et le mal. La façon dont nous le portons est une expression extérieure de notre engagement intérieur de suivre le Sauveur16. »

    Se préparer mentalement et spirituellement à aller au temple

    En plus de nous préparer physiquement, nous devons nous préparer mentalement et spirituellement. Les ordonnances et alliances du temple étant sacrées, nous avons le devoir absolu de ne pas discuter en dehors du temple de ce qui se déroule à l’intérieur. Ce qui est sacré mérite d’être traité comme tel.

    Dans cette maison de science, nous sommes instruits à la façon du Seigneur. Ses voies ne sont pas nos voies17. Nous ne devons pas nous étonner si sa pédagogie diffère de celle qu’utilisent les établissements d’enseignement habituels. Les ordonnances et alliances du temple font partie intégrante de l’Évangile depuis l’époque d’Adam et Ève. Dans l’ancien temps, les symboles étaient employés pour enseigner des vérités profondes et cette méthode est celle employée aujourd’hui dans le temple.

    Il est donc nécessaire de méditer sur les symboles qui sont présentés dans le temple et de voir les grandes réalités qui se cachent derrière chacun d’eux18. « Les ordonnances du temple sont à ce point chargées de sens symbolique qu’elles permettent une méditation et un apprentissage productifs pendant la vie entière19. » Les enseignements du temple sont magnifiquement simples et simplement magnifiques. Ils peuvent être compris par les gens qui ont eu peu d’occasions de s’instruire et en même temps éveiller l’intérêt chez les érudits.

    Je recommande aux membres qui vont au temple pour la première fois de lire les rubriques du Guide des Écritures au sujet du temple comme « oindre », « alliance », « sacrifice » et « temple ». Il est aussi possible de lire les chapitres 26 à 29 de l’Exode et le chapitre 8 du Lévitique. L’Ancien Testament, tout comme les livres de Moïse et Abraham dans la Perle de Grand Prix, souligne la nature très ancienne de l’œuvre du temple et le caractère durable de ses ordonnances.

    Le respect d’une alliance avec Dieu est à la fois une protection et une habilitation

    Il y a deux notions que nous devons particulièrement garder à l’esprit lorsque nous nous préparons pour le temple. La première est celle d’alliance. Nous devons nous rappeler qu’une alliance est une promesse. Une alliance faite avec Dieu doit être considérée non comme une restriction, mais comme une protection. Les alliances que nous contractons avec lui nous protègent du danger.

    Cette notion n’est pas nouvelle. Par exemple, si l’eau de distribution est de qualité douteuse, nous la filtrons. De même, les alliances divines nous protègent du mal. Quand nous décidons de nous refuser toute impiété20, nous ne perdons rien de valeur et nous acquérons la gloire que seuls ceux qui obtiennent la vie éternelle connaissent. Le respect d’une alliance du temple n’est pas contraignant mais habilitant. Cela nous élève au-delà des limites de notre perspective et de notre pouvoir personnels. C’est comme la différence entre marcher péniblement dans un terrain bourbeux et s’élancer dans le ciel avec un avion à réaction. Le respect d’une alliance avec Dieu est à la fois une protection et une habilitation.

    La deuxième notion à souligner pour notre préparation mentale est celle d’Expiation. L’expiation de Jésus-Christ est l’acte essentiel de toute l’histoire humaine. Elle est au cœur du plan du salut. Sans l’expiation infinie, tout le genre humain serait irrémédiablement perdu. Les ordonnances et les alliances du temple nous enseignent le pouvoir rédempteur de l’Expiation.

    La vie éternelle est accessible à ceux qui obéissent aux alliances faites au temple

    Le service au temple nous apporte des bénédictions dans cette vie ainsi que dans l’éternité. Neal A. Maxwell, du Collège des douze apôtres, a dit que « l’œuvre du temple n’est pas un moyen d’échapper au monde mais de renforcer le besoin que nous avons de rendre le monde meilleur tout en nous préparant pour un autre qui est infiniment supérieur. Ainsi, être dans la maison du Seigneur peut nous aider à être différents du monde afin de faire changer davantage les choses dans le monde21. »

    Si nous sommes loyaux et fidèles dans cette vie, nous pouvons obtenir la vie éternelle. L’immortalité c’est vivre pour toujours. La vie éternelle signifie bien plus que le simple fait d’être immortel. La vie éternelle, c’est obtenir l’exaltation dans le ciel le plus élevé et vivre dans la cellule familiale. Dieu a déclaré que son dessein grandiose, son œuvre et sa gloire, est de « réaliser l’immortalité et la vie éternelle de l’homme22. » Le don qu’il nous fait de l’immortalité est inconditionnel, c’est un don gratuit de salut à toute l’humanité. La vie éternelle, ou l’exaltation, nous est accessible par l’obéissance aux alliances et aux ordonnances faites dans le saint temple de Dieu.

    Les bénédictions du temple prennent tout leur sens lorsque la mort enlève des êtres chers du cercle familial. Le fait de savoir que la séparation n’est que temporaire nous procure une paix qui défie la compréhension ordinaire23. Joseph Fielding Smith a écrit : « Grâce au pouvoir de cette prêtrise qu’Élie conféra, maris et femmes peuvent être scellés ou mariés pour l’éternité ; les enfants peuvent être scellés à leurs parents pour l’éternité, et ainsi la famille est rendue éternelle et la mort ne sépare pas les membres24. » Une fois que nous sommes munis de scellements éternels, nous pouvons affronter la mort comme un élément nécessaire du grand plan de bonheur de Dieu25.

    La perspective éternelle que nous recevons dans le temple nous donne la force d’endurer les épreuves de la vie

    Le fait d’avoir une perspective éternelle nous aide à rester complètement fidèles aux alliances que nous faisons. Le président Packer a souligné que « les ordonnances et les alliances deviennent nos références pour être admis en la présence de Dieu. Il faut toute une vie pour les recevoir dignement ; le défi que nous impose la condition mortelle est de les respecter ensuite26. »

    Les ordonnances du temple ont un lien non seulement avec notre gloire éternelle mais aussi avec celle de nos ancêtres défunts. « Car leur salut est nécessaire et essentiel à notre salut … sans nous ils ne peuvent parvenir à la perfection—et sans nos morts, nous ne pouvons pas non plus parvenir à la perfection27. » L’œuvre faite pour eux nous offre la possibilité d’avoir un culte continu au temple, culte que nous rendons avec abnégation sous forme d’œuvre par procuration selon le modèle de l’œuvre que le Seigneur a accomplie lors de l’Expiation pour le bien de tous les vivants.

    Un jour nous rencontrerons sûrement notre Créateur et nous nous tiendrons devant lui à la barre du jugement. Les Écritures nous enseignent que le gardien de la porte est le Saint d’Israël, qu’il n’y emploie aucun serviteur et qu’il n’y a aucun autre chemin que par la porte, car on ne peut le tromper, car Seigneur Dieu est son nom28. Le Seigneur lui-même déterminera si nous avons été fidèles aux alliances que nous avons faites avec lui dans le temple et si nous méritons ainsi les glorieuses bénédictions qu’il a promises aux gens qui respectent leurs alliances.

    Cette perspective nous donne la force d’endurer les épreuves de la vie. Le président Packer a déclaré : « Le but ultime de tout ce que nous enseignons est d’unir parents et enfants dans la foi au Seigneur Jésus-Christ, pour qu’ils soient heureux en famille, scellés par le mariage éternel, liés à toutes les générations de leur famille et assurés de l’exaltation dans la présence de notre Père céleste29. »

    Chaque temple est le symbole de notre appartenance à l’Église, le signe de notre foi en la vie après la mort et un tremplin vers la gloire éternelle pour notre famille et nous. Je prie pour que chaque membre de l’Église se prépare pour les merveilleuses bénédictions du temple.

    Temple de Houston (Texas, États-Unis). Consacré le 26 août 2000.

    Temple de Johannesburg (Afrique du Sud). Consacré le 24 août 1985.

    Temple d’Helsinki (Finlande). Consacré le 22 octobre 2006.

    Temple de Recife (Brésil). Consacré le 15 décembre 2000.