Enseignements des prophètes concernant les temples

    Tout au long de cette dispensation, les membres de la Première Présidence et du Collège des douze apôtres ont souvent parlé des ordonnances et des alliances du temple. Vous trouverez ci-dessous plusieurs citations, triées par sujet, qui illustrent les situations dans lesquels ces thèmes sacrés ont été abordés. Cliquez sur une section pour l’agrandir. Certaines citations sont accompagnées d’un lien vers le document original.

    Le baptême et la confirmation

    Russell M. Nelson

    « Chaque fois que vous faites quoi que ce soit qui aide qui que ce soit, d’un côté ou de l’autre du voile, à faire un pas vers les alliances avec Dieu et à recevoir ses ordonnances essentielles du baptême et du temple, vous aidez à rassembler Israël. C’est aussi simple que cela. »

    Ô vaillants guerriers d’Israël, réunion spirituelle mondiale pour les jeunes, 3 juin 2018


    Thomas S. Monson

    « Maintenant, mes jeunes amis qui êtes adolescents, ayez toujours le temple en vue. Ne faites rien qui vous empêche d’y entrer et de prendre part aux bénédictions sacrées et éternelles qu’on y trouve. Je félicite ceux d’entre vous qui vont déjà régulièrement au temple pour accomplir des baptêmes pour les morts, vous levant de très bonne heure afin de faire ces baptêmes avant que l’école commence. Je ne connais pas de meilleur moyen de démarrer une journée. »

    Le temple sacré, un phare pour le monde, conférence générale d’avril 2011


    David A. Bednar

    « J’invite les jeunes de l’Église à apprendre ce qu’est l’esprit d’Élie et à le ressentir. Je vous recommande d’étudier, de rechercher vos ancêtres et de vous préparer à accomplir des baptêmes par procuration dans la maison du Seigneur pour vos ancêtres décédés [voir Doctrine et Alliances 124:28-36]. Et je vous exhorte à aider d’autres personnes à découvrir leur histoire familiale. Répondez avec foi à cette invitation, et votre cœur se tournera vers vos ancêtres. […] Votre témoignage du Sauveur et votre conversion à lui deviendront profonds et plus durables. Et je vous promets que vous serez protégés de l’influence de plus en plus intense de l’adversaire. Si vous participez à cette œuvre sacrée et l’aimez, vous serez protégés pendant votre jeunesse et toute votre vie. »

    Le cœur des enfants se tournera, conférence générale d’octobre 2011


    Quentin L. Cook

    « Dans toute l’Histoire, nous n’avons jamais été autant bénis qu’à notre époque grâce à l’association du nombre croissant de temples et des progrès technologiques pour nous acquitter de nos responsabilités sacrées en ce qui concerne l’œuvre de l’histoire familiale pour nos ancêtres. Je me réjouis de la fidélité extraordinaire avec laquelle nos jeunes font de l’indexation, trouvent leurs ancêtres, puis font les baptêmes et les confirmations dans le temple. Vous faites littéralement partie de ces libérateurs sur la montagne de Sion dont on a prophétisé. »

    Voyez-vous dans le temple, conférence générale d’avril 2016


    Gary E. Stevenson

    « La Première Présidence a demandé aux membres adultes de détenir une recommandation à l’usage du temple en cours de validité et de s’y rendre plus souvent quand le temps et les circonstances le permettent, et a recommandé aux membres de remplacer certaines activités de loisir par le service au temple. Ils ont aussi recommandé aux nouveaux membres et aux jeunes de l’Église âgés de douze ans et plus de vivre de manière à être dignes de contribuer à cette grande œuvre en étant représentants pour les baptêmes et les confirmations [voir Lettre de la Première Présidence, 11 mars 2003]. »

    Foyers sacrés, temples sacrés, conférence générale d’avril 2009


    Richard G. Scott

    « Vous les jeunes, voulez-vous connaître un moyen sûr d’éliminer de votre vie l’influence de l’adversaire ? Plongez-vous dans la recherche de vos ancêtres, préparez leurs noms pour les ordonnances sacrées accomplies par procuration dans le temple et ensuite allez au temple pour recevoir en leur faveur les ordonnances du baptême et du don du Saint-Esprit. Quand vous serez plus âgés, vous pourrez aussi prendre part à l’accomplissement des autres ordonnances. Je ne connais pas de plus grande protection contre l’influence de l’adversaire. »

    La joie de racheter les morts, conférence générale d’octobre 2012

    Ablutions et onction - Ordonnances préparatoires

    Gordon B. Hinckley

    « Au-delà de la résurrection, il y a un dessein : c’est l’exaltation dans le royaume de notre Père. C’est par l’obéissance aux commandements que ce dessein s’accomplira. Cela commencera par le fait de l’accepter comme notre Père éternel, et son Fils comme notre Rédempteur vivant. Cela impliquera que l’on passe par certaines ordonnances dont chacune est importante et nécessaire. La première de ces ordonnances, c’est le baptême par immersion dans l’eau sans lequel, selon le Sauveur, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. Puis doit venir la naissance selon l’Esprit, le don du Saint-Esprit. Puis, au cours des années qui suivront viendront pour les hommes l’ordination à la prêtrise, suivie par les bénédictions du temple tant pour les hommes que pour les femmes qui sont dignes d’y entrer. Ces bénédictions du temple comprennent nos ablutions et nos onctions qui nous permettent d’être purs devant le Seigneur. Elles comprennent le service d’enseignement lors duquel nous recevons une dotation d’obligations et de bénédictions qui nous motivent à nous conduire conformément aux principes de l’Évangile. Elles comprennent les ordonnances de scellement, par lesquelles ce qui est lié sur la terre sera lié dans le ciel, ce qui permet la pérennité de la famille. »

    Temples et œuvre du temple, L’Étoile, novembre 1982, p. 2.


    Spencer W. Kimball

    « Joseph Smith conféra aux douze apôtres toutes les clefs, toute l’autorité et tout le pouvoir qu’il possédait lui-même et qu’il avait reçus du Seigneur. Il leur administra les ordonnances de la dotation, des ablutions et de l’onction, et du scellement. »

    Seigneur, merci pour le prophète, conférence générale d’octobre 1972


    Boyd K. Packer

    « Les ordonnances d’ablution et d’onction sont souvent mentionnées dans le temple sous le nom d’« ordonnances préparatoires ». Il suffira pour répondre à nos objectifs de ne dire que ce qui suit : des ablutions et des onctions sont associées à la dotation, elles sont en majeure partie de nature symbolique, mais elles promettent des bénédictions précises aussi bien immédiates que futures. »

    Se préparer à aller au saint temple


    James E. Talmage

    « Au nord du baptistère, on trouve des vestiaires spacieux et convenables pour les frères, et au sud, la même chose pour les sœurs. On trouve également des salles réservées à l’accomplissement des ordonnances de l’onction. Au cours de ces cérémonies, ce sont des femmes qui administrent les ordonnances aux femmes, et des hommes aux hommes. »

    La Maison du Seigneur, 1976, p. 83

    Robert D. Hales

    « Dans le temple, le plan du salut est expliqué, et des alliances sacrées sont contractées. Les alliances, ainsi que les vêtements sacrés de la prêtrise que l’on porte, fortifient et protègent la personne dotée contre les pouvoirs de l’adversaire. Après avoir reçu sa dotation, le jeune homme ou la jeune fille peut aller au temple et accomplir des ordonnances par procuration pour mettre les bénédictions de la prêtrise à la disposition des personnes qui sont mortes sans avoir eu l’occasion de les recevoir de leur vivant. »

    Bénédictions de la prêtrise, conférence générale d’octobre 1995

    Sous-vêtements du temple et vêtements de cérémonie

    Russell M. Nelson

    « Le port du sous-vêtement du temple a une profonde signification symbolique. Il représente un engagement permanent. Tout comme le Sauveur, par son exemple, a montré qu’il faut persévérer jusqu’à la fin, nous devons porter fidèlement le sous-vêtement du temple, comme faisant partie de l’armure durable de Dieu. Nous montrons ainsi notre foi en lui et dans les alliances éternelles qu’il a contractées avec nous. »

    La préparation personnelle aux bénédictions du temple, conférence générale d’avril 2001


    Russell M. Nelson

    « Si vous souhaitez vraiment en apprendre davantage sur l’origine des vêtements du temple, faites vos propres recherches dans l’Ancien Testament. Ce livre regorge de références à ce sujet. »

    Teachings of Russell M. Nelson, p. 372


    Boyd K. Packer

    « En relation avec ces ordonnances, dans le temple, vous serez officiellement revêtus du sous-vêtement du temple, au sujet duquel il vous sera promis de merveilleuses bénédictions. Il est important que vous écoutiez attentivement quand ces ordonnances sont accomplies et que vous essayiez de vous rappeler les bénédictions promises et les conditions sous lesquelles elles s’accompliront. »

    Allez au temple


    Les vêtements sacrés du temple

    « Les vêtements du temple de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, appelés ‘vêtements de la sainte prêtrise’, ne se portent que dans les temples des saints des derniers jours et sont réservés aux plus hauts sacrements de la foi. Le blanc symbolise la pureté. Il n’y ni insigne ni rang. On ne peut différencier le doyen des apôtres du converti le plus récent lorsqu’ils sont vêtus de la même façon. Les hommes et les femmes portent des vêtements similaires. Les vêtements de prêtrise simples associent des symboles religieux avec des échos de l’antiquité décrits dans le livre de l’Exode. »

    Les vêtements sacrés du temple


    Les vêtements sacrés du temple

    « De nombreux saints des derniers jours fidèles portent sous leurs habits un vêtement qui a une profonde signification religieuse. De conception similaire à un sous-vêtement pudique ordinaire, il se compose de deux pièces et on l’appelle souvent ‘sous-vêtement du temple’. […] Les sous-vêtements du temple sont portés par les membres adultes de l’Église qui ont fait dans les temples des promesses sacrées de fidélité aux commandements de Dieu et à l’Évangile de Jésus-Christ. Pour les membres de l’Église, le sous-vêtement pudique du temple, porté sous des vêtements normaux, ainsi que les vêtements symboliques portés lors du culte au temple, représentent l’aspect sacré et personnel de leur relation avec Dieu et leur engagement de mener une vie bonne et honorable. »

    Les vêtements sacrés du temple

    Aperçu de la dotation

    Russell M. Nelson

    « Le temple est littéralement rempli de vérité. Les vérités du plan du Père nous y sont révélées avec clarté et puissance. Dans les alliances et les ordonnances du temple, nous entendons des paroles de vérité à propos de notre Père céleste, son Fils et la relation que nous avons avec eux. Le temple est une maison de révélation où la vérité est distillée sur notre âme, illuminant ainsi notre compréhension [voir Doctrine et Alliances 109:15]. Nous y découvrons nos identité et objectif éternels ainsi que les promesses merveilleuses du Seigneur. Ces promesses sont vraies, car notre Dieu de vérité ne peut mentir [voir Éther 3:2]. […] Si nos frères et sœurs vont au temple à la recherche de force et de connaissance, le Seigneur lui-même leur enseignera les vérités qui compteront le plus pour eux au moment où ils en auront besoin. »

    Teachings of Russell M. Nelson, p. 373

    Ezra Taft Benson

    « On se soumet aux lois célestes, que certaines ordonnances de l’Église de Jésus-Christ incarnent, en contractant des alliances de son plein gré. Les lois sont spirituelles. Ainsi, notre Père céleste a mis à part des sanctuaires sacrés, appelés temples, dans lesquels on peut recevoir une explication complète de ces lois. Ces dernières comprennent la loi d’obéissance et de sacrifice, la loi de l’Évangile, loi de chasteté et la loi de consécration. »

    A Vision and a Hope for the Youth of Zion, réunion spirituelle de l’université Brigham Young, 12 avril 1977

    Boyd K. Packer

    « Les membres de l’Église qui s’en rendent dignes peuvent y participer aux ordonnances du salut les plus exaltées et les plus sacrées qui aient été révélées à l’humanité. Ils peuvent y être lavés et oints, instruits, dotés et scellés. Et quand nous avons reçu ces bénédictions pour notre profit personnel, nous pouvons officier pour les gens qui sont décédés sans avoir eu la même possibilité. »

    Allez au temple, Le Liahona, octobre 2007

    Robert D. Hales

    « Notre désir de retourner auprès de notre Père céleste augmente quand, en plus de prendre la Sainte-Cène, nous devenons dignes de détenir une recommandation à l’usage du temple. Puis, en tant que détenteurs d’une recommandation à l’usage du temple dotés, nous prenons des habitudes de vie chrétienne. Cela signifie être obéissants, faire des sacrifices pour respecter les commandements, nous aimer les uns les autres, être chastes en pensées et en actions et nous consacrer à l’édification du royaume de Dieu. Grâce à l’expiation du Sauveur et par notre respect de ces habitudes fondamentales de fidélité, nous recevons ‘du pouvoir d’en haut’ pour affronter les difficultés de la vie. Nous avons besoin de ce pouvoir divin aujourd’hui plus que jamais. Seules les ordonnances du temple peuvent nous donner ce pouvoir. »

    Rentrer en nous-mêmes : la Sainte-Cène, le temple et le sacrifice par le service, conférence générale d’avril 2012

    James E. Talmage

    « La dotation du temple, telle qu’elle est administrée dans les temples modernes, comprend un enseignement relatif à l’importance et à l’enchaînement des dispensations passées. […] Dans cet enseignement, nous trouvons une description des événements les plus importants de la période de la création de la terre, la condition de nos premiers parents dans le jardin d’Éden, leur désobéissance et leur expulsion de ce lieu de félicité qui en a résulté, leur condition dans le monde morne et désolé où ils durent subvenir à leurs besoins par le travail et la sueur, le plan de rédemption par lequel la grande transgression peut être expiée. »

    La Maison du Seigneur, 1976, p. 84

    James E. Talmage

    « Les ordonnances de la dotation comportent certaines obligations de la part de l’individu, telles que l’engagement et la promesse d’observer la loi de la vertu la plus stricte et de la chasteté, d’être charitable, bienveillant, tolérant et pur, de consacrer ses talents et ses moyens matériels à la propagation de la vérité et au progrès [du genre humain], de rester dévoué à la cause de la vérité, et de chercher à contribuer de toutes les manières possibles aux grands préparatifs faits pour que la terre puisse recevoir son roi, le Seigneur Jésus-Christ. Au moment de prendre chaque engagement et d’assumer chaque obligation, une bénédiction est prononcée, impliquant une promesse dont la réalisation dépend de la fidèle observance des conditions. »

    La Maison du Seigneur, p. 100

    La loi de l’obéissance

    Thomas S. Monson

    « Mes frères et sœurs, le grand test de la vie est l’obéissance. ‘Nous les mettrons ainsi à l’épreuve’, dit le Seigneur, ‘pour voir s’ils feront tout ce que le Seigneur, leur Dieu, leur commandera’. Le Sauveur a déclaré : ‘Car tous ceux qui veulent avoir une bénédiction de moi respecteront la loi qui a été désignée pour cette bénédiction, et ses conditions, qui ont été instituées dès avant la fondation du monde.’ Il n’existe pas de plus grand exemple d’obéissance que celui de notre Sauveur. Paul a fait cette réflexion à son sujet : ‘[Il] a appris, bien qu’il fût Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, et […] après avoir été élevé à la perfection, [il] est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel.’ »

    L’obéissance, source de bénédictions, conférence générale d’avril 2013

    Gordon B. Hinckley

    « Je vous rends témoignage que le bonheur des saints des derniers jours, la paix des saints des derniers jours, la progression des saints des derniers jours, la prospérité des saints des derniers jours et le salut et l’exaltation éternels de ce peuple résident dans ce qu’il marche dans l’obéissance aux instructions de la prêtrise de Dieu. »

    Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, conférence générale d’octobre 1971

    James E. Faust

    « L’obéissance mène à la véritable liberté. Plus nous obéissons à la vérité révélée, plus nous devenons libres. […] L’ordre a donné la vie et la beauté à la terre, alors qu’elle était vide et dans les ténèbres, et il a la même influence sur nous. L’obéissance nous aide à développer tout le potentiel que notre Père céleste veut que nous réalisions pour devenir des êtres célestes dignes de retourner un jour vivre en sa présence. »

    L’obéissance, voie de la liberté, conférence générale d’avril 1999

    Jeffrey R. Holland

    « L’obéissance n’est pas uniquement la première loi des cieux, elle est la première loi de toute chose. Les choses importantes nécessitent toutes un engagement préalable à obéir à la parole et à la volonté du Seigneur. C’est la première alliance que nous contractons dans le temple. »

    Elder Jeffrey R. Holland Visits Philippines, Shares Message on Love, Newsroom.ChurchofJesusChrist.org

    L. Tom Perry

    « D’abord nous devons obéir aux lois du Seigneur. C’est l’une des premières leçons enseignées à Adam et à Ève. L’obéissance apporte la foi. Elle apporte les bénédictions du ciel. La désobéissance entraîne chagrin et désespoir. La demande de s’abandonner dans le service des enfants de notre Père céleste suit la loi d’obéissance. Le sacrifice de nos biens au profit de nos frères et sœurs est l’épreuve suprême de l’Évangile. L’un des objectifs de l’expérience mortelle est de voir si nous suivrons le conseil du Sauveur : ‘Cherchez premièrement son royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par-dessus’ [voir Matthieu 6:33]. »

    Voici, le Seigneur m’a montré des choses grandes et merveilleuses, conférence générale d’octobre 1992

    Joseph B. Wirthlin

    « Nous voulons tous que vous réussissiez dans la vie et que vous vous qualifiiez pour recevoir la plus grande des bénédictions de Dieu, la vie éternelle dans le royaume céleste. Pour atteindre vos buts ici-bas et vous montrer dignes des bénédictions éternelles, apprenez à obéir. C’est la seule voie. L’obéissance vous donnera beaucoup de force et de puissance. »

    Vivez dans l’obéissance, conférence générale d’avril 1994

    La loi de sacrifice

    Russell M. Nelson

    « Nous avons toujours le commandement de faire un sacrifice, mais sans verser le sang des animaux. Nous réalisons le sacrifice le plus élevé en devenant plus sacrés ou plus saints. Nous le faisons en obéissant aux commandements de Dieu. C’est ainsi que les lois de l’obéissance et du sacrifice sont étroitement entrelacées. Réfléchissez aux commandements d’obéir à la Parole de Sagesse, de respecter le jour du Sabbat, de payez honnêtement la dîme. Quelque chose de merveilleux nous arrive lorsque nous obéissons à ces commandements et à d’autres. Nous nous disciplinons ! Nous devenons des disciples ! Nous devenons plus sacrés et plus saints, nous devenons comme notre Seigneur ! »

    Les enseignements d’Ève, conférence générale d’octobre 1987

    Harold B. Lee

    « Notre plan d’entraide actuel pourrait constituer une sorte d’entrainement qui nous montrerait si cette Église est prête à suivre ce plan, afin que, comme le rapportent le Livre de Mormon, volume d’Écritures anciennes, concernant la réussite d’un peuple qui vécut jadis sur ce continent et qui fut entièrement converti au Seigneur, il n’y ait ni riches ni pauvres, ni esclaves ni hommes libres, mais que tous soient participants du don céleste et qu’il ne puisse assurément pas y avoir de peuple plus heureux sur la surface de la terre (voir 4 Néphi 1:3, 16) grâce à l’obéissance totale à la loi de sacrifice et de consécration. »

    Teach the Gospel of Salvation, conférence générale d’octobre 1972

    M. Russell Ballard

    « Habituellement, la première chose à laquelle on pense quand on évoque ‘la loi de Moïse’ est le sacrifice d’animaux. La nature quelque peu macabre du sacrifice d’animaux a suscité chez certains la question : ‘Comment une telle chose pourrait-elle avoir un rapport avec l’Évangile d’amour ?’ Nous pouvons mieux comprendre la réponse à cette question si nous comprenons les deux objectifs principaux de la loi du sacrifice. Ils s’appliquaient à Adam, à Abraham, à Moïse et aux apôtres du Nouveau Testament, et il s’appliquent à nous lorsque nous acceptons la loi du sacrifice et la vivons. Ces deux objectifs majeurs sont de nous mettre à l’épreuve et de nous aider à aller au Christ. »

    La loi du sacrifice, Le Liahona, mars 2002

    L. Tom Perry

    « Est-il étonnant que le Seigneur, depuis le commencement, ait voulu que son plan soit profondément imprimé dans l’esprit de ses enfants, ici sur terre ? Parmi les lois données à Adam et Ève, la loi de sacrifice fut instituée pour nous rappeler le grand événement qui allait se produire au midi des temps. […] Depuis ce moment jusqu’à la venue du Sauveur sur la terre, chaque fois que la prêtrise a été présente, l’homme a offert des sacrifices pour se rappeler le moment où le Fils de l’Homme viendrait sur la terre pour accomplir le sacrifice suprême pour chacun d’entre nous. »

    La Cène du Seigneur, conférence générale d’avril 1996

    Neal A. Maxwell

    « Le véritable sacrifice personnel n’a jamais consisté à placer un animal sur l’autel. Il consiste à être disposé à placer sur l’autel la partie animale de notre nature et à permettre qu’elle soit consumée ! C’est là le sacrifice au Seigneur d’un cœur brisé et d’un esprit contrit (voir Doctrine et Alliances 59:8), condition préalable avant de se charger de la croix en délaissant tous ses péchés pour le connaître, car le renoncement à soi-même précède l’acceptation du Seigneur (voir Alma 22:18). »

    Refusez-vous toute impiété, conférence générale d’avril 1995

    La loi de l’Évangile

    Russell M. Nelson

    En tant que membres de l’Église, vous et moi participons à la façon du Seigneur. Au moins une fois par mois, nous jeûnons, prions et apportons des offrandes généreuses qui permettent aux évêques de dispenser de l’aide. Ceci fait partie de la loi de l’Évangile. Chacun de nous peut vraiment aider les pauvres et les affligés, maintenant et où que nous soyons. Et ce faisant, nous aussi serons bénis et protégés de l’apostasie. »

    À la façon du Seigneur, conférence générale d’avril 1986

    Ezra Taft Benson

    « Nous faisons alliance de vivre la loi de l’Évangile. Cette loi englobe toutes les lois, tous les principes et toutes les ordonnances nécessaires pour notre exaltation. Nous consentons à faire preuve de foi en Jésus-Christ et à nous repentir sincèrement, portés par un cœur brisé et un esprit contrit. Lorsque nous nous faisons baptiser et confirmer, et continuons dans la foi et la prière, le pouvoir du sacrifice expiatoire du Sauveur couvre nos péchés et nous sommes purifiés de toute injustice. […] Pour vivre la loi de l’Évangile, il ne suffit pas de comprendre le plan du salut. Il faut prendre part aux ordonnances et au pouvoir de scellement qui conduisent finalement l’homme à être scellé pour la vie éternelle. Joseph Smith, le prophète, a déclaré : ‘La nouvelle naissance se fait par l’Esprit de Dieu par l’intermédiaire d’ordonnances.’ »

    Teachings of Ezra Taft Benson, p. 337

    John Taylor

    « Mais il devint nécessaire pour Adam d’obéir à la loi de l’Évangile, et il devint aussi nécessaire pour sa postérité, qui allait recevoir la même exaltation et les mêmes bénédictions, d’obéir à la même loi. »

    The Gospel Kingdom, p. 278-279

    Wilford W. Woodruff

    « Les principes de l’Évangile du Christ sauveront toutes les personnes qui les acceptent. Celui qui respecte une loi sera préservée par elle. L’homme qui respecte la loi de l’Évangile sera sauvé et recevra la gloire et l’exaltation grâce à elle. »

    The Discourses of Wilford Woodruff, p. 21-22

    Bruce R. McConkie

    « En fin de compte, l’Évangile de Dieu n’est pas écrit dans les lettres mortes des Écritures, mais dans la vie des saints. Il n’est pas écrit sur du papier avec un stylo et de l’encre, mais avec des actes dans le livre de vie de chaque personne qui croit et obéit. Il est gravé dans la chair, les os et les tendons des personnes qui vivent une loi céleste, qui est la loi de l’Évangile. Il est exposé à la vue de tous, premièrement de ceux qui, voyant les bonnes œuvres des saints, se mettront à glorifier notre Père céleste (voir Matthieu 5:16) et finalement du grand Juge qui lit en nous comme dans un livre ouvert. »

    Our Gospel Came Not Unto You in Word Only…, conférence générale d’octobre 1968

    La loi de chasteté

    Russell M. Nelson

    « Le mode de vie du Sauveur est bon. Il comprend la chasteté avant le mariage et la fidélité totale dans le mariage. Le chemin du Seigneur est le seul qui nous permette de goûter au bonheur durable. Il apporte le réconfort durable à notre âme et la paix constante à notre foyer. Et par-dessus tout, il nous ramène à lui et à notre Père céleste, à la vie éternelle et à l’exaltation. C’est l’essence même de l’œuvre et la gloire de Dieu. »

    Des décisions pour l’éternité, conférence générale d’octobre 2013

    Dallin H. Oaks

    « Le pouvoir de donner la vie physique est le plus grand pouvoir que Dieu ait donné à ses enfants. Son usage a été ordonné par le premier commandement de Dieu donné à Adam et Ève (voir Genèse 1:28), mais d’autres commandements importants ont été donnés pour en interdire le mauvais usage (voir Exode 20:14 ; 1 Thessaloniciens 4:3). L’accent que nous mettons sur la loi de chasteté s’explique par notre compréhension du but de notre pouvoir de procréer dans l’accomplissement du plan de Dieu. En dehors des liens du mariage entre un homme et une femme, tout usage de nos pouvoirs procréateurs est un péché à un degré ou un autre et est contraire au plan de Dieu pour l’exaltation de ses enfants. »

    Pas d’autres dieux, conférence générale d’octobre 2013

    David A. Bednar

    « Je promets que l’obéissance à la loi de chasteté augmentera notre bonheur dans la condition mortelle et nous permettra de progresser dans l’éternité. La chasteté et la vertu sont, ont toujours été et seront toujours ce que nous avons ‘de plus cher et de plus précieux’ (Moroni 9:9). »

    Nous croyons à la chasteté, conférence générale d’avril 2013

    Neil L. Andersen

    « Il y a, dans l’Église, de nombreux adultes seuls qui sont loin de leurs premières années d’adulte. Bien qu’ils trouvent que leur vie actuelle est différente de ce qu’ils avaient prévu, ils respectent la loi de chasteté. Cela peut être une épreuve de leur foi. J’exprime mon profond respect et mon admiration pour ces disciples du Christ. »

    L’épreuve de votre foi, conférence générale d’octobre 2012

    La famille : déclaration au monde

    « Le premier commandement que Dieu a donné à Adam et Ève concernait leur potentiel de parents, en tant que mari et femme. Nous déclarons que le commandement que Dieu a donné à ses enfants de multiplier et de remplir la terre reste en vigueur. Nous déclarons également que Dieu a ordonné que les pouvoirs sacrés de procréation ne doivent être employés qu’entre l’homme et la femme, légitimement mariés. Nous déclarons que la manière dont la vie dans la condition mortelle est créée a été ordonnée par Dieu. Nous affirmons le caractère sacré de la vie et son importance dans le plan éternel de Dieu. »

    La famille : déclaration au monde

    Jeunes, soyez forts

    « Quand vous êtes sexuellement pur, vous vous préparez à contracter des alliances sacrées dans le temple et à les respecter. Vous vous préparez à édifier un mariage fort et à faire venir au monde des enfants qui feront partie d’une famille éternelle et aimante. Vous vous protégez des dommages spirituels et émotionnels qu’entraînent les relations sexuelles en dehors du mariage. Vous vous protégez aussi de maladies graves. Rester sexuellement pur vous aide à avoir de l’assurance et à être vraiment heureux, et augmente votre capacité de prendre de bonnes décisions maintenant et à l’avenir. Le principe du Seigneur concernant la pureté sexuelle est clair et immuable. N’ayez aucune relation sexuelle avant le mariage et soyez totalement fidèle à votre conjoint après le mariage. […] Ne participez pas à des conversations et n’utilisez aucun média qui éveillent des émotions sexuelles. Ne participez à aucune forme de pornographie. »

    Jeunes, soyez forts : pureté sexuelle

    La loi de consécration

    Spencer W. Kimball

    « Nous consacrons notre temps, nos talents et nos moyens, comme le demandent nos dirigeants et selon les chuchotements de l’Esprit. Dans l’Église, tout comme dans le système d’entraide, nous pouvons exprimer toutes nos capacités, tous nos désirs justes, toutes nos bonnes impulsions. Que l’on soit bénévole, père, instructeur au foyer, évêque ou voisin, que l’on soit instructrice visiteuse, mère, femme au foyer ou amie, on a de nombreuses possibilités de donner tout ce que l’on a. Et en donnant, on constate que de grandes faveurs viennent du sacrifice ! (Cantique n° 16) Puis finalement, on apprend que ce n’était pas un sacrifice du tout. »

    Devenir ceux qui ont le cœur pur, conférence générale d’avril 1978

    D. Todd Christofferson

    « Notre vie sur terre est une intendance de temps et de choix accordée par notre Créateur. Le terme « intendance » évoque la loi de consécration du Seigneur (voir, par exemple, Doctrine et Alliances 42:32, 53) qui a un rôle économique, mais, plus que cela, qui est l’application d’une loi céleste à la vie présente (voir Doctrine et Alliances 105:5). Le terme « Consacrer » signifie mettre à part ou dédier quelque chose comme saint ou dévolu à des desseins sacrés. Le vrai succès dans cette vie résulte de la consécration de notre vie, c’est-à-dire notre temps et nos choix, aux desseins de Dieu (voir Jean 17:1, 4 ; Doctrine et Alliances 19:19). En faisant cela, nous lui permettons de nous élever à notre plus haute destinée. »

    Réflexions sur une vie consacrée, conférence générale d’octobre 2010

    Robert D. Hales

    « Au début de cette dispensation, le Seigneur a commandé à certains membres de l’Église de vivre la loi supérieure de consécration, loi reçue par alliance. Quand cette alliance n’a pas été respectée, de grandes tribulations se sont abattues sur les saints. Par la suite, la loi de consécration a été retirée. A la place, le Seigneur a révélé la loi de la dîme pour l’ensemble de l’Église. […] La loi de la dîme nous prépare à vivre la loi supérieure de consécration, à consacrer et à donner tout notre temps, nos talents et nos moyens à l’œuvre du Seigneur. »

    La dîme, mise à l’épreuve de la foi accompagnée de bénédictions éternelles, conférence générale d’octobre 2002

    Neal A. Maxwell

    « La consécration est la seule reddition qui soit aussi une victoire. Elle nous libère du bloc cellulaire âpre et surpeuplé de l’égoïsme et nous émancipe de l’obscure prison de l’orgueil. Et cependant, au lieu de s’efforcer de parvenir à une plus grande consécration, il est si facile de continuer à faire le minimum en faisant, sans conviction, ce qui est requis, comme si on espérait ‘monter au paradis à bord d’une voiturette de golf’ (Henry Fairlie, The Seven Deadly Sins, Indiana : University of Notre Dame Press, 1979, p. 125). Mais est-ce que le fait de se consacrer et d’être ‘absorbé’ est une menace à notre individualité ? (voir Mosiah 15:7) Non ! Notre Père céleste nous demande seulement de nous libérer de notre ‘vieil homme’ afin de trouver notre nouvel homme, le vrai. Il ne s’agit pas ici de perdre notre identité mais de trouver notre véritable identité ! »

    Prenez dans votre cœur la résolution, conférence générale d’octobre 1992

    Scellement

    Russell M. Nelson

    « Mes frères et sœurs, les biens matériels et les honneurs ne durent pas. Mais les liens qui vous unissent à votre femme, à votre mari et à votre famille peuvent durer. Seule une dimension éternelle de la vie familiale peut satisfaire les plus hautes attentes de l’âme humaine. Aucun sacrifice n’est trop grand pour recevoir les bénédictions d’un mariage éternel. Pour se qualifier, il suffit de se refuser toute impiété et d’honorer les ordonnances du temple. En contractant et en respectant les alliances sacrées du temple, nous prouvons notre amour pour Dieu et pour notre conjoint et notre respect réel pour nos descendants, y compris ceux qui ne sont pas encore nés. Notre famille est le point central de notre plus grande œuvre et de notre plus grande joie dans cette vie ; ce sera le cas pendant toute l’éternité lorsque nous ‘hériterons des trônes, des royaumes, des principautés, des puissances, des dominations […] de l’exaltation et de la gloire’. Ces bénédictions inestimables peuvent être nôtres si nous mettons notre maison en ordre aujourd’hui et si nous nous attachons à l’Évangile. »

    Mets ta maison en ordre, conférence générale d’octobre 2001

    Dallin H. Oaks

    Le but de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est d’aider tous les enfants de Dieu à comprendre leur potentiel et à atteindre leur destinée la plus haute. L’Église est là pour fournir aux fils et aux filles de Dieu le moyen d’entrer dans l’exaltation dans le royaume céleste. Notre Église est une Église centrée sur la famille, dans la doctrine et dans la pratique. Notre compréhension de la nature et du dessein de Dieu, le Père éternel, explique notre destinée et nos relations au sein de sa famille éternelle. Notre théologie commence par des parents célestes. Notre aspiration la plus élevée est d’être comme eux. En vertu du plan miséricordieux du Père, tout cela est possible grâce à l’expiation du Fils unique du Père, notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ. En tant que parents terrestres, nous participons au plan de l’Évangile en fournissant un corps terrestre aux enfants d’esprit de Dieu. La plénitude du salut éternel est une affaire de famille. »

    L’apostasie et le rétablissement, conférence générale d’avril 1995

    Henry B. Eyring

    « Tout ce que nous faisons devrait avoir comme centre et objectif le mariage céleste. Cela signifie que nous devons nous efforcer d’être scellés à un conjoint pour l’éternité dans le temple de Dieu. Nous devons également encourager chacun à contracter et à respecter les alliances qui unissent un mari et sa femme, et leurs enfants à eux, dans cette vie et dans le monde à venir. »

    La famille éternelle, conférence générale d’avril 2016

    Boyd K. Packer

    « Le but ultime de toute activité dans l’Église est qu’un homme, sa femme et leurs enfants soient heureux au foyer, protégés par les principes et les lois de l’Évangile, dans la sécurité des alliances de la prêtrise éternelle par laquelle ils sont scellés.

    Et un petit enfant les conduira, conférence générale d’avril 2012

    Dieter F. Uchtdorf

    « Je suis reconnaissant d’appartenir à une Église qui attache de la valeur au mariage et à la famille. Les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours sont connus dans le monde entier pour produire les meilleurs mariages et les meilleures familles. Je crois que cela est dû, en partie, aux précieuses vérités rétablies par l’intermédiaire de Joseph Smith, le prophète, énonçant que le mariage et la famille sont censés être éternels. La famille n’est pas seulement une disposition de vie commode visant à rendre les choses plus faciles sur terre et pour être ensuite rejetée lorsque nous serons aux cieux. Bien au contraire, elle constitue l’ordre des cieux. Le mariage et la famille sont le reflet d’un modèle céleste et une imitation de la famille éternelle de Dieu. »

    En l’honneur de ceux qui sauvent, conférence générale d’avril 2016

    « La Famille : déclaration au Monde »

    « Le plan divin du bonheur permet aux relations familiales de perdurer au-delà de la mort. Les ordonnances et les alliances sacrées que l’on peut accomplir dans les saints temples, permettent aux personnes de retourner dans la présence de Dieu, et aux familles d’être unies éternellement. »

    La famille : déclaration au monde

    Les bénédictions du culte au temple

    Russell M. Nelson

    « Tout être humain qui vient sur terre est le résultat de générations de parents. Nous aspirons naturellement à nous rattacher à nos ancêtres. Ce désir habite notre cœur, quel que soit notre âge. Regardez les liens spirituels qui se forment lorsqu’une jeune fille aide sa grand-mère à saisir des renseignements familiaux à l’ordinateur ou lorsqu’un jeune homme voit le nom de son arrière-grand-père sur un registre de recensement. Lorsque notre cœur se tourne vers nos ancêtres, quelque chose change au-dedans de nous. Nous sentons que nous faisons partie de quelque chose de plus grand que nous-mêmes. Nos aspirations innées à des liens familiaux se réalisent lorsque nous sommes rattachés à nos ancêtres par les ordonnances sacrées du temple. »

    Des générations reliées par l’amour, conférence générale d’avril 2010

    Thomas S. Monson

    Pourquoi est-ce que tant de gens sont disposés à donner autant pour recevoir les bénédictions du temple ? Les personnes qui comprennent les bénédictions éternelles qui proviennent du temple savent qu’aucun sacrifice n’est trop grand, aucun prix n’est trop élevé, aucun effort n’est trop pénible pour recevoir ces bénédictions. Il n’y a jamais trop de kilomètres à parcourir, trop d’obstacles à vaincre ni trop d’inconfort à endurer. Elles comprennent que les ordonnances salvatrices du temple qui nous permettent de retourner un jour à notre Père céleste dans les liens d’une famille éternelle et d’être dotés des bénédictions et du pouvoir d’en haut valent tous les sacrifices et tous les efforts. »

    Le temple sacré, un phare pour le monde, conférence générale d’avril 2011

    Gordon B. Hinckley

    « Je crois qu’aucun membre de l’Église n’a obtenu le maximum de ce que l’Église peut donner tant qu’il n’a pas reçu ses bénédictions du temple dans la maison du Seigneur.

    Réflexions sur les temples, le maintien des convertis dans l’Église et le service missionnaire, conférence générale d’octobre 1997

    Howard W. Hunter

    « Dans cet esprit, j’invite les saints des derniers jours à considérer le temple comme le grand symbole de leur appartenance à l’Église. Le plus cher désir de mon cœur est que chaque membre de l’Église soit digne d’aller au temple. Cela réjouirait le Seigneur si chaque membre adulte était digne de détenir une recommandation à l’usage du temple en cours de validité et la portait sur lui. Les choses que nous devons faire et ne devons pas faire pour être dignes de détenir une recommandation à l’usage du temple sont les choses mêmes qui déterminent si nous serons heureux personnellement et en famille. Soyons des assidus du temple. Allez au temple aussi souvent que votre situation personnelle le permet. Ayez une photo d’un temple chez vous pour que vos enfants la voient. Enseignez-leur les objectifs de la maison du Seigneur. Faites-leur projeter dès leur plus jeune âge d’y aller et de rester dignes de cette bénédiction. »

    Les plus grandes et les plus précieuses promesses, conférence générale d’octobre 1994

    David A. Bednar

    « L’Esprit d’Élie touche des personnes membres et non membres de l’Église. Cependant, en tant que membres de l’Église rétablie du Christ, nous avons fait alliance et avons ainsi la responsabilité de rechercher nos ancêtres et de leur donner accès aux ordonnances salvatrices de l’Évangile. ‘Ils ne parviennent pas sans nous à la perfection’ (Hébreux 11:40 ; voir aussi Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith, p. 511). Et ‘sans nos morts, nous ne pouvons pas non plus parvenir à la perfection’ (Doctrine et Alliances 128:15). Pour ces raisons, nous recherchons notre histoire familiale, nous construisons des temples et nous accomplissons des ordonnances par procuration. Pour ces raisons, Élie a été envoyé pour rétablir l’autorité de scellement qui lie sur la terre et dans les cieux. Nous sommes les agents du Seigneur dans l’œuvre de salut et d’exaltation qui empêchera que ‘la terre entière soit frappée de malédiction’ (Doctrine et Alliances 110:15) à son retour. C’est notre devoir et notre grande bénédiction. »

    Le cœur des enfants se tournera, conférence générale d’octobre 2011

    Quentin L. Cook

    « La doctrine de la famille, en relation avec l’œuvre de l’histoire familiale et du temple, est claire. Dans ses premières instructions révélées, le Seigneur a parlé de ‘baptême pour vos morts’. Nous avons une obligation doctrinale avant tout vis-à-vis de nos propres ancêtres. C’est parce que l’organisation des cieux est fondée sur la famille. La Première Présidence a recommandé aux membres, particulièrement aux jeunes et aux jeunes adultes seuls, de mettre l’accent sur l’œuvre du temple et les ordonnances pour les noms de leur famille ou les noms d’ancêtres de membres de leur paroisse et de leur pieu. Nous devons être connectés à nos racines et à nos branches. Oui, l’idée d’être réunis dans le royaume éternel est merveilleuse. »

    Des racines et des branches, conférence générale d’avril 2014

    Boyd K. Packer

    « Quelle que soit notre nationalité, notre race, notre sexe, notre métier, notre instruction, notre génération, la vie est pour nous tous un voyage de retour au foyer, auprès de Dieu dans son royaume céleste. Les ordonnances et les alliances deviennent notre laissez-passer pour être admis en sa présence. Il faut toute une vie pour les recevoir dignement ; l’épreuve de la condition mortelle consiste à les respecter par la suite. Quand nous les avons reçues pour nous et notre famille, nous sommes dans l’obligation d’offrir ces ordonnances par procuration à nos ancêtres décédés, et en réalité à toute la famille humaine. »

    Alliances, L’Étoile, juillet 1987