Soutien de nos prophètes et de nos apôtres

Pour soutenir les prophètes et les apôtres, Henry B. Eyring, premier conseiller dans la Première Présidence, déclare : « Nous devons faire notre examen de conscience, nous repentir si nécessaire, nous engager à respecter les commandements du Seigneur et suivre ses serviteurs. »

Notre foi et notre reconnaissance pour les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours peuvent prendre forme lorsque nous soutenons et que nous prions pour les personnes qui ont été appelées comme prophètes et apôtres, a déclaré le président Eyring.

« Je suis personnellement conscient du pouvoir que possède la foi des membres de l’Église de soutenir ceux qui ont été appelés. … J’ai senti avec force les prières et la foi de gens que je ne connais pas et qui ne me connaissent que comme quelqu’un d’appeler à œuvrer par les clés de la prêtrise. »

Les prophètes sont une grande bénédiction

Au milieu des problèmes inquiétants de notre époque, notre Père céleste nous donne des prophètes pour répondre à nos requêtes de direction divine, dit le président Dieter F. Uchtdorf, deuxième conseiller dans la Première Présidence.

« De nos jours, nous avons...des apôtres, des voyants et des révélateurs qui sont des sentinelles sur la tour, des messagers de la vérité divine qui apporte la guérison » dit-il. Dieu nous parle par leur intermédiaire. Ils connaissent bien les situations dans lesquelles les membres vivent. Ils sont dans ce monde, mais pas du monde. Ils montrent le chemin à suivre et offrent de l’aide pour lutter contre nos difficultés non par la sagesse du monde mais à partir d’une source éternelle.

« Nous avons de nouveau un prophète vivant sur la terre, Thomas S. Monson. Il connaît nos difficultés et nos craintes. Il a des réponses inspirées. Il n’y a pas de raison de craindre. Nous pouvons avoir la paix au cœur et la paix dans notre foyer. Nous pouvons tous avoir une bonne influence dans le monde en suivant les commandements de Dieu. »

Quand nous suivons le président de l’église comme prophète qui dirige l’Église, a déclaré frère Uchtdorf, « Nous avons la responsabilité non seulement d’écouter le Seigneur mais aussi de mettre sa parole en application, afin d’avoir droit aux bénédictions des ordonnances et des alliances de l’Évangile rétabli. Le Seigneur a dit : ‘Moi, le Seigneur, je suis lié lorsque vous faites ce que je dis ; mais lorsque vous ne faites pas ce que je dis, vous n’avez pas de promesse’ D&A 82:10). »

Une voix claire

M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres dit. »: «. »Je n’insisterai jamais assez sur l’importance d’écouter et de suivre le prophète et les apôtres. À notre époque, où les commentateurs profèrent des opinions contradictoires vingt-quatre heures sur vingt-quatre à la télévision et à la radio, où les publicitaires se battent pour obtenir n’importe quoi de vous de votre argent jusqu’à votre vote, il existe une voix claire, non corrompue et impartiale sur laquelle vous pouvez toujours compter. Et c’est la voix du prophète actuel et des apôtres. Leur seule motivation est ‘le bien-être éternel de votre âme’(2 Néphi 2:30).

« Ce n’est pas rien, mes frères et sœurs, d'avoir un prophète de Dieu parmi nous. Grandes et merveilleuses sont les bénédictions que nous recevons quand nous écoutons la parole du Seigneur qui nous est donnée par son intermédiaire. D’un autre côté, le fait de savoir que le président [Thomas Monson S.] est le prophète de Dieu nous donne une responsabilité. Lorsque nous entendons les conseils du Seigneur de la bouche du président de l’Église, notre réaction devrait être immédiate et positive.

Frère Ballard raconte l’histoire d’une jeune fille de 17 ans qui, après avoir entendu le conseil du quinzième président de l’Église Gordon  B. Hinckley (1910-2008) de ne porter qu'une seule paire de boucles d’oreilles, « est rentrée chez elle après la veillée, a enlevé la deuxième paire de boucles d’oreilles et a simplement dit à ses parents  : ‘si le président Hinckley dit que nous ne devrions porter qu’une seule paire de boucles d’oreilles, cela me suffit.’ »

M. Russell Ballard poursuit : « Il n’est pas certain que le fait de porter deux paires de boucles d’oreilles ait des conséquences éternelles pour cette jeune fille, mais son désir d’obéir au prophète en aura. Et si elle lui obéit maintenant, pour quelque chose de relativement simples, il lui sera beaucoup plus facile de le suivre lorsque des sujets plus importants seront en jeu. » Il continue  : « je vous fais une promesse. Elle est simple mais vraie. Si vous écouter le prophète actuel et les apôtres et suivez leurs recommandations, vous ne vous égarerez pas. »

Et il avertit : « nombre d’entre nous risquent de manquer de grandes bénédictions promises simplement parce qu’ils n’écoutent ni ne font les choses relativement simples que notre prophète nous demande aujourd’hui. …

«  Je vous recommande de ne pas prendre à la légère les conseils du président de l’Église. Il vous a parlé clairement. Étudiez ses paroles et efforcez-vous d’y obéir. Elles sont vraies et viennent de Dieu.  »

L’espérance et la sécurité viennent du fait de suivre le prophète

Quentin L. Cook, du Collège des douze apôtres, nous enseigne que la meilleure façon de faire face aux problèmes et de réagir aux dangers est de suivre les prophètes actuels. De temps en temps, personnellement et en tant qu’Église, nous traversons des périodes de crise et de danger. Certaines surviennent rapidement comme un incendie. D’autre sont subtiles et passent presque inaperçues jusqu’à ce qu’elles soient sur nous. Certaines nécessitent des actes héroïques mais la plupart sont moins spectaculaires. La façon dont nous faisons face est cruciale. [Je réaffirme] l’importance de suivre les paroles des prophètes. C’est un moyen sûr de réagir aux dangers physiques et spirituels de toutes sortes.

Le chemin pour suivre le prophète est simple, a dit Quentin L. Cook : « Nous... [le soutenons] de tout notre cœur et de toutes nos actions en faisant très attention à ce qu’il enseigne et à ce que nous ressentons.

Les prophètes ne parlent pas simplement pour notre temps , ils nous donnent des conseils qui seront une bénédiction pour nous et nos enfants à l’avenir et jusque dans l’éternité. Si nous suivons le prophète, nous pouvons envisager l’avenir avec un grand optimisme. »