• Home
  • LDS.org
  • Comment l’Expiation peut changer votre vie

Comment l’Expiation peut changer votre vie


Ann Maria Coburn et Cristina Franco, « Jésus-Christ est mon Sauveur et mon Rédempteur », Le Liahona, avril 2011

Qu’est-ce que tu serais prêt à donner à quelqu’un que tu aimes beaucoup ? Notre Sauveur, Jésus-Christ, nous aime tellement qu’il a donné sa vie pour nous.

Joshua J. Perkey, « Bâtir sur une fondation sûre », Le Liahona, juin 2011

J’ai eu du mal à croire ce que les missionnaires mormons m’enseignaient concernant la nécessité de l’Expiation, de l’autorité de la prêtrise et des prophètes. En fait, mon cheminement vers la conversion m’a pris six longues années de difficultés et d’interrogations constantes pour savoir qui j’étais, ce que je croyais et s’il pouvait, en fait, y avoir un Dieu qui avait fixé des principes éternels de vérité et d’erreur, de péché et de conséquences.

Jane Bleak, « Il a porté nos souffrances », Le Liahona, juin 2011

Nous ne sommes pas seuls dans notre chagrin parce que Jésus-Christ, « homme de douleur et habitué à la souffrance » (Ésaïe 53:3), a porté nos peines dans le cadre de l’Expiation.

Richard M. Romney, « Rentrer à bon port », Le Liahona, juin 2011

Bien que l’océan de la vie soit houleux par moments, les adolescents de l’Église de Visakhapatnam, en Inde, savent que le foyer est un havre de paix.

María Isabel Parra de Uribe, « Lorsque je retrouverai mon frère », Le Liahona, juillet 2011

Je suis sûre qu’il y aura des embrassades et des mots affectueux, tout cela grâce à l’expiation de Jésus-Christ. Grâce au Sauveur, nous sortirons tous du tombeau et nous pourrons être à nouveau réunis en famille pour ne plus jamais être séparés.

Joelyn Hansen, « M’a-t-il vraiment demandé cela ? », Le Liahona, août 2011

Pendant que nous étions assises dans son salon et que nous l’écoutions parler, l’Esprit était très présent et nous à poussées à rendre témoignage de l’expiation de Jésus-Christ.

Cheryl Esplin, « Je me souviendrai de Jésus-Christ », Le Liahona, décembre 2009

Chaque dimanche à l’église, lorsque tu prends la Sainte-Cène, tu dois te souvenir du sacrifice expiatoire de Jésus-Christ et des promesses que tu as faites à ton Père céleste au moment de ton baptême.