• Home
  • LDS.org
  • Ce que l’Église enseigne à propos de l’Expiation

Ce que l’Église enseigne à propos de l’Expiation


Thomas S. Monson, « Il n’est point ici, mais il est ressuscité », Le Liahona, avril 2011

Nous ressusciterons tous grâce à la victoire du Christ sur la tombe.

Dallin H. Oaks, « L’Expiation et la foi », Le Liahona, avril 2008

L’idée centrale de l’Évangile de Jésus-Christ, la plus grande avec la résurrection universelle, est l’expiation de notre Sauveur.

Jeffrey R. Holland, « L’expiation de Jésus-Christ », Le Liahona, mars 2008

En effet, l’expiation du Fils unique de Dieu dans la chair est le fondement même sur lequel repose toute la doctrine chrétienne et constitue la plus grande expression d’amour divin que ce monde ait jamais reçue. Son importance au sein de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ne saurait être trop soulignée. Tous les autres principes, commandements et vertus de l’Évangile rétabli tirent leur importance de cet événement capital.

Bruce R. McConkie, « Le pouvoir purificateur de Gethsémané », Le Liahona, avril 2011

J’ai le sentiment, et l’Esprit semble concorder avec ce sentiment, que la doctrine la plus importante que je puisse proclamer et le témoignage le plus puissant que je puisse déclarer est celui du sacrifice expiatoire de notre Seigneur Jésus-Christ. Son Expiation est l’événement le plus important qui se soit jamais produit ou qui se produira jamais depuis l’aube de la création à travers les âges d’une éternité sans fin.

Gordon B. Hinckley, « Le pardon », Le Liahona, novembre 2005

La grande Expiation a été l’acte suprême de pardon. L’ampleur de cette Expiation dépasse notre capacité de la comprendre complètement. Je sais seulement qu’elle s’est produite et qu’elle était pour moi et pour vous. La souffrance était si grande, la torture si intense, quand le Sauveur s’est offert en rançon pour les péchés de toute l’humanité, qu’aucun de nous ne peut les comprendre.

Neal A. Maxwell, « Témoigner de la grande et merveilleuse Expiation », Le Liahona, avril 2002

En comprenant personnellement l’Expiation et en y croyant, nous pouvons, vous et moi, l’enseigner et en témoigner avec plus de gratitude, plus d’amour et plus de puissance.

Jeffrey R. Holland, « L’œuvre missionnaire et l’Expiation », Le Liahona, octobre 2001

Joseph Smith, le prophète, a déclaré un jour que toutes les choses qui ont trait à notre religion ne sont que des annexes de l’expiation de Jésus-Christ. De la même manière et pour les mêmes raisons, toute vérité enseignée par un missionnaire ou par un membre n’est qu’une annexe du message le plus important de tous les temps, à savoir que Jésus est le Christ, le Sauveur et le Rédempteur du monde.

James E. Faust, « L’Expiation : notre plus grand espoir », Le Liahona, janvier 2002

Notre salut dépend de notre croyance et de notre acceptation de l’Expiation. Cette acceptation requiert un effort continuel pour la comprendre plus pleinement.

Russell M. Nelson, « Se préparer pour les bénédictions du temple », Le Liahona, octobre 2010

La deuxième notion à souligner pour notre préparation mentale est celle d’Expiation. L’expiation de Jésus-Christ est l’acte essentiel de toute l’histoire humaine. Elle est au cœur du plan du salut. Sans l’expiation infinie, tout le genre humain serait irrémédiablement perdu. Les ordonnances et alliances du temple nous enseignent le pouvoir rédempteur de l’Expiation.

Jeffrey R. Holland, « La charité ne périt jamais : Une discussion sur la Société de Secours », Le Liahona, mars 2011

Son expiation, sa résurrection et son exemple nous enseignent d’avoir foi en lui, de nous repentir, de faire des alliances et de nous aimer les uns les autres. Jésus-Christ est la lumière qui ne périt jamais, la lumière brillante qui percera les ténèbres.

Quentin L. Cook, « J’espère que tu sais que nous avons eu un moment difficile », Le Liahona, novembre 2008

Les Écritures nous indiquent que certaines épreuves sont pour notre bien et conviennent à notre développement personnel.

Quentin L. Cook, « Fortifier sa foi en cherchant la connaissance », Le Liahona, septembre 2008

Vivez de façon à ce que l’Expiation soit pleinement efficace dans votre vie.

Steven E. Snow, « Espérance », Le Liahona, mai 2011

Notre espérance en l’Expiation nous donne la force qu’apporte une perspective éternelle.

Craig C. Christensen, « Leçons du Nouveau Testament : La joie du repentir », Le Liahona, avril 2007

La joie est beaucoup plus profonde que de simples moments fugaces de satisfaction ou de sentiments de bonheur. La joie réelle, ou joie éternelle (voir 2 Néphi 8:11), s’obtient en bénéficiant du pouvoir du sacrifice expiatoire par un repentir sincère, et par la confirmation spirituelle que nous pouvons être rachetés du péché par le Seigneur Jésus-Christ et hériter la vie éternelle.

Kent F. Richards, « L’Expiation s’applique à toute souffrance », Le Liahona, mai 2011

Notre grand défi personnel dans la condition mortelle est de devenir « un saint par l’expiation du Christ. »

Cecil O. Samuelson fils, « Que signifie l’Expiation pour vous ? », Le Liahona, avril 2009

L’Expiation est profondément personnelle et conçue spécialement pour notre situation individuelle.

Shayne M. Bowen, « l’Expiation peut purifier, ramener dans le droit chemin et sanctifier notre vie », Le Liahona, novembre 2006

Le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ est à la disposition de chacun de nous. Son expiation est infinie.