Pardon


Pardonner est un attribut divin. Cela signifie blanchir ou excuser quelqu’un de sa responsabilité pour une offense ou une mauvaise action. Les Écritures font référence au pardon de deux façons. Le Seigneur nous commande de nous repentir de nos péchés et de demander son pardon. Il nous commande aussi de pardonner aux personnes qui nous offensent ou qui nous blessent.

Renseignements supplémentaires

Rechercher le pardon du Seigneur

Le péché est un lourd fardeau. Il provoque la tension de la culpabilité et l’angoisse de savoir que nous avons agi contre la volonté de notre Père céleste. Il est suivi d’un remord persistant quand nous nous rendons compte que, par nos actions, nous avons pu blesser des gens et nous priver de bénédictions que notre Père était prêt à nous donner.

Grâce à l’expiation de Jésus-Christ, nous pouvons recevoir le pardon de nos péchés si nous nous repentons sincèrement et complètement. Le péché apporte la souffrance et le chagrin, mais le pardon du Seigneur apporte le soulagement, la consolation et la joie. Le Seigneur a promis :

« Voici, celui qui s’est repenti de ses péchés est pardonné, et moi, le Seigneur, je ne m’en souviens plus » (D&A 58:42).

Voir davantage

Références d’Écritures

Matthieu 6:14-15; 18:21-22
 
1 Néphi 7:16-21
 

Documentation d’étude supplémentaire

  • « Pardonner aux autres » Enseignements des présidents de l’Église, Heber J. Grant, chapitre 16

  • « Pardonner et être pardonné » Devoirs et bénédictions de la prêtrise, Tome 2, leçon 33

  • « Le pardon » La sainte des derniers jours, tome 2, leçon 8

  • « Le pouvoir guérisseur du pardon » Relations conjugales et familiales – Manuel de l’instructeur, leçon 7

  • « Pardonner » Guide des Écritures