Enfer


Les révélations des derniers jours parlent de l’enfer au moins de deux manières : Premièrement, c’est un autre nom de la prison spirituelle, lieu temporaire dans le monde postmortel pour les gens qui sont morts sans connaître la vérité ou qui ont été désobéissants dans la condition mortelle. Deuxièmement, c’est l’endroit où résident en permanence Satan, ses partisans et les fils de perdition qui ne sont pas rachetés par le sacrifice expiatoire de Jésus-Christ.

Renseignements supplémentaires

La prison spirituelle est un état temporaire dans lequel l’Évangile sera enseigné aux esprits, qui auront la possibilité de se repentir et d’accepter les ordonnances du salut qui sont accomplies pour eux dans les temples (voir D&A 138:30-35). Ceux qui acceptent l’Évangile peuvent demeurer dans le paradis jusqu’à la résurrection. Après être ressuscités et avoir été jugés, ils recevront le degré de gloire dont ils sont dignes. Ceux qui choisissent de ne pas se repentir mais qui ne sont pas fils de perdition resteront dans la prison spirituelle jusqu’à la fin du Millénium ; ils seront alors libérés de l’enfer et du châtiment et ressusciteront pour une gloire téleste (voir D&A 76:81-85).

Ceux qui ne sont pas rachetés par le sacrifice expiatoire sont dans les ténèbres extérieures où demeurent le diable, ses anges et les fils de perdition (voir D&A 29:36-38 ; 76:28-33). Les fils de perdition sont les gens pour lesquels « il n’y a pas de pardon dans ce monde ni dans le monde à venir : car ils ont renié l’Esprit-Saint après l’avoir reçu, ils ont renié le Fils unique du Père, l’ont crucifié, pour leur part, et l’ont exposé à l’ignominie » (D&A 76:34-35 ; voir aussi D&A 76:31-33, 36-37). Ces personnes n’hériteront d’aucun royaume de gloire ; pour elles les conditions de l’enfer demeureront (voir D&A 76:38 ; 88:24, 32).

Voir aussi Royaumes de gloire ; Satan

—Voir Ancrés dans la Foi, 2004, p. 60-61

Documentation d’étude supplémentaire