Vie

L’un des trois lauréats du concours international de vidéos SDJ

Catégorie professionnelle

À l’origine, quand j’ai décidé de participer au [Concours international de vidéos SDJ], j’ai écrit un script pour raconter une histoire concernant mon défunt père et sur ce qu’il m’avait enseigné sur l’importance des visites au foyer. Je l’ai posté sur mon blog, mais j’étais plus occupé que prévu et j’ai manqué de temps pour filmer la vidéo que j’avais initialement prévue. Quelques jours avant la date limite, j’ai commencé à réfléchir au genre de vidéos que je pourrais réaliser dans ce très court laps de temps.

J’avais pensé inclure plus d’expériences missionnaires et d’occasions de parler de l’Évangile d’une façon ou d’une autre. Il me semblait que rien que le fait de participer au concours me donnerait l’occasion d’utiliser mes talents pour parler de l’Évangile à au moins une personne. J’ai prié longtemps pour savoir ce que je pourrais et devrais faire. J’ai passé plusieurs heures le samedi avant la date limite à rechercher des Écritures et à écrire un script pour l’intégrer dans la vidéo. Honnêtement, les heures de travail ont semblé ne servir à rien.

Mes idées étaient parties dans tous les sens, et je n’avais pas l’impression d’avoir avancé d’un pas. Après avoir pris du recul, j’ai fait une pause et l’inspiration est venue. J’ai laissé tomber ce que je faisais et j’ai noté les idées qui me venaient à l’esprit. Elles étaient bien mieux que toutes celles sur lesquelles j’avais travaillé pendant tout l’après-midi. Le reste du travail d’animation de la vidéo a pris beaucoup de temps, mais une fois l’inspiration mise sur papier, j’ai véritablement senti que le plus dur était fait.

 

 

Je sais que notre Père céleste répond à nos prières et qu’il se soucie de nos désirs sincères. Non seulement il m’a béni en m’inspirant les idées que j’avais recherchées dans mes prières,mais il m’a aussi donné la bénédiction d’être en mesure de les faire connaître. Une fois la vidéo envoyée, je l’ai naturellement postée sur Facebook. Des amis m’ont dit qu’ils l’avaient montrée à leur famille et à leurs amis, et aussi que des membres et des non-membres avaient donné leur impression et qu’ils avaient dit l’effet que le message leur avait fait.

En travaillant à la vidéo, je voulais qu’elle soit un outil missionnaire, un oputil que l’on pourrait utiliser sur les réseaux sociaux pour donner un aperçu du but de la vie. Et j’ai été très heureux de voir que c’est exactement ce qui s’est passé. J’ai vraiment pris conscience que les réseaux sociaux peuvent être le bon endroit pour « briser la glace » et parler de l’Évangile de manière non conflictuelle et toucher les personnes curieuses. Espérons que cela amènera les gens à se poser davantage de questions et à rechercher les réponses aux bons endroits.

J’ai trouvé le concours amusant et pour moi cela a été une bonne incitation à faire une chose que je n’aurais probablement pas trouvé le temps de faire autrement.

—Bryce Gandy