• Home
  • LDS.org
  • Ce que l’Église enseigne au sujet de la dîme

Ce que l’Église enseigne au sujet de la dîme


Henry B. Eyring, « Les bénédictions de la dîme », Le Liahona, juin 2011

Le paiement d’une dîme complète dans cette vie nous prépare d’au moins trois manières à ressentir ce que nous avons besoin de ressentir pour recevoir le don de la vie éternelle.

Jeffrey R. Holland, « Comme un jardin arrosé », Le Liahona, janvier 2002

Nous devons payer [la dîme et les offrandes] parce que c’est l’expression profonde de notre amour pour un Père céleste généreux et miséricordieux.

Robert D. Hales, « La dîme, mise à l’épreuve de la foi accompagnée de bénédictions éternelles », Le Liahona, novembre 2002

Payez votre dîme. Déverrouillez les écluses des cieux. Vous serez abondamment bénis pour votre obéissance et votre fidélité aux lois et aux commandements du Seigneur.

Earl C. Tingey, « La loi de la dîme », Le Liahona, juillet 2002

Le Seigneur a établi la loi de la dîme comme loi pour le revenu de son Église.

« La dîme et les offrandes », Les principes de l’Évangile, chapitre 32

Nous avons reçu des commandements pour nous aider à nous préparer en tout point à vivre en présence de notre Père céleste. Il nous a donné un moyen de le remercier de nos bénédictions : en payant de bon cœur la dîme et les offrandes.

« Les bénédictions temporelles et la loi de la dîme », Enseignements des présidents de l’Église : John Taylor, chapitre 19

[La loi de la dîme] est une épreuve pour le peuple de Dieu, ou pour nous qui professons l’être, afin de savoir si le peuple obéira ou non à une loi précise donnée par le Tout-Puissant, et d’avoir une preuve de leur fidélité et de leur obéissance.

« La dîme et la consécration », Enseignements des présidents de l’Église : Brigham Young, chapitre 22

Le fait de payer la dîme nous permet de participer à l’oeuvre du Seigneur en lui rendant une partie de ce qui lui appartient.

« L’obéissance à la loi de la dîme », Enseignements des présidents de l’Église : Joseph F. Smith, chapitre 31

Dieu demande qu’un dixième de nos revenus soit placé dans son magasin ; et cela est donné comme loi permanente à tous les pieux de Sion. Par ce principe (la dîme), la loyauté du peuple de notre Église sera mise à l’épreuve.

« Nos prophètes et nos apôtres nous parlent : Ouvrir les écluses des cieux », James E. Faust, Le Liahona, septembre 2002

La dîme est un principe de sacrifice et une clé pour ouvrir les écluses des cieux.

Sheldon F. Child, « Le meilleur investissement », Le Liahona, mai 2008

Si vous payez toujours une dîme honnête, le Seigneur vous bénira. Ce sera le meilleur investissement que vous pourrez faire.

Yoshihiko Kikuchi, « Un homme trompe-t-il Dieu ? », Le Liahona, mai 2007

Si vous et moi nous payons honnêtement la dîme au Seigneur, il vous ouvrira les écluses des cieux.

Carl B. Pratt, «Les plus grandes bénédictions du Seigneur», Le Liahona, mai 2011

Si nous payons fidèlement notre dîme, le Seigneur ouvrira les écluses des cieux et déversera sur nous ses plus grandes bénédictions.

H. Bryan Richards, « Les écluses des cieux », Le Liahona, avril 2007

Sœur Richards et moi avons reçu de nombreuses bénédictions grâce à la dîme. Je témoigne également de celles que j’ai vu se déverser sur des Saints des Derniers Jours fidèles à ce commandement de par le monde.

Stanley G. Ellis, « Personne ne le saura jamais », Le Liahona, février 2009

J’ai appris que nous allons être mis à l’épreuve de toutes parts. Certaines des plus grandes difficultés sont intérieures, dans le secret de notre cœur et de notre esprit.

Lynn G. Robbins, « La dîme, un commandement même pour les démunis », Le Liahona, juin 2010

Depuis le début, le sacrifice réel est ce qui distingue les fidèles.

Jorge Luis del Castillo, « Leçons de l’Ancien Testament : les dernières paroles de mon père », Le Liahona, décembre 2006

La loi de la dîme est une grande bénédiction pour notre famille. J'ai appris que le Seigneur n'a pas besoin de ma dîme mais que c’est moi qui ai besoin des bénédictions qui découlent de l'obéissance à cette loi.