New Experience
    Menu Jeunes

    En fait, je peux !

    Jess P., 17 ans, Utah, États-Unis

    Quand les gens me rencontrent pour la première fois, ils ne se rendent pas compte que je peux faire beaucoup de choses si je suis créative et que je m’y mets à fond.

    Ma devise est : « En fait, je peux ». Quand les gens me rencontrent pour la première fois, ils ne se rendent pas compte que je peux faire beaucoup de choses si je suis créative et que je m’y mets à fond.

    Quand j’avais huit ans, on m’a diagnostiqué une arthrite juvénile idiopathique. Je pensais que j’allais devoir renoncer à toutes les choses que j’aime faire : la danse, le softball, le volley-ball, mais mes médicaments m’ont permis de continuer à vivre une vie normale. Je suis restée super active et j’ai continué à faire ce que j’aimais. J’ai même commencé à jouer de la caisse claire dans une fanfare.

    Jeune fille

    Puis en Seconde, mon arthrite s’est aggravée et je suis vraiment tombée malade. Je ne pouvais plus tenir ma caisse claire. J’ai dû arrêter la danse parce que c’était trop difficile pour moi de participer.

    J’ai essayé de rester positive mais ma caisse claire m’a vraiment manqué. J’avais envie d’abandonner mais ma famille m’a incité à trouver de l’espoir. Nous avons trouvé comment fixer ma caisse claire à mon fauteuil roulant et, bientôt, je jouais à nouveau dans la fanfare !

    Souvent, lorsque nous rencontrons des difficultés, nous pensons automatiquement que nous ne pouvons pas y arriver. Mais en vérité « en fait, je peux ».


    Chaque jour, des jeunes incroyables comme Jess rencontrent des difficultés. Mais laissent-ils ces difficultés les tirer vers le bas ? Jamais de la vie !

    Kuha’o est un prodige du piano, et il est aveugle !

    Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

     
    1000 caractères restants

    Raconte ton expérience

    ou Annuler