Sauter le menu général
Menu Jeunes

Libre arbitre et responsabilité

Shayne M. Bowen Of the Seventy

Quel loup vas-tu nourrir ?

Une histoire parle d’un vieil indien Cherokee qui instruit son petit-fils sur la vie. Il dit au garçon : « Un combat se livre en moi.

« C’est un combat terrible entre deux loups. L’un est mauvais : c’est la colère, l’envie, le chagrin, le regret, l’avidité, l’arrogance, l’apitoiement sur soi-même, la culpabilité, le ressentiment, l’infériorité, les mensonges, l’orgueil, la supériorité et l’ego. »

Il continue : « L’autre est bon : c’est la joie, la paix, l’amour, l’espérance, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi. Le même combat a lieu en toi et aussi en chacun. »

Le petit-fils y réfléchit pendant une minute puis demande à son grand-père : « Quel loup va gagner ? »

Le vieux Cherokee répond tout simplement : « Celui que tu nourris. »

Le libre arbitre et la vie prémortelle

Il y a des éternités, lorsque nous étions tous en présence de notre Père céleste, un grand conseil s’est tenu. Dans ce conseil, notre Père, désirant que nous ayons la même joie et le même bonheur que lui, présenta son plan selon lequel nous pouvions aller sur cette terre, obtenir un corps physique et faire l’expérience de l’amer et du doux propres à cette vie. Nous pouvions choisir de respecter ses commandements et de devenir comme lui ou de ne pas les respecter et de nous priver de la joie et des bénédictions qu’il promet.

Idées principales sur le libre arbitre

« Le droit de diriger votre vie est l’un des plus grands dons que Dieu vous ait faits …

« Vous êtes responsable des choix que vous faites …

« Bien que vous soyez libre de choisir votre ligne de conduite, vous n’êtes pas libre d’en choisir les conséquences. »

Jeunes, soyez forts, 2011, p. 2.

Un élément essentiel du plan de notre Père était que nous devions être libres de choisir. Ce don s’appelle le libre arbitre, le pouvoir de choisir. Le libre arbitre est toujours accompagné de la responsabilité. Nous sommes chacun responsables des choix que nous faisons.

LorsqueLorsque notre Père céleste a demandé qui accomplirait le plan, Lucifer a proposé de sauver tout le genre humain selon ses conditions, à savoir que le libre arbitre soit refusé et qu’il reçoive toute la gloire. Cela faisait échouer le plan éternel du bonheur conçu par Dieu.

Jésus-Christ s’est offert pour être le Sauveur dans le plan du Père. Il a choisi de se soumettre au plan du Père. Nous avons placé notre foi dans notre frère aîné Jésus-Christ, sachant que sa mission était essentielle pour que nous puissions retourner dans le royaume de notre Père.

Qu’est-il advenu de Lucifer ? Le Père a dit :

« C’est pourquoi, parce que Satan se rebellait contre moi, qu’il cherchait à détruire le libre arbitre de l’homme, que moi, le Seigneur Dieu, je lui avais donné, et aussi parce qu’il voulait que je lui donne mon pouvoir, par le pouvoir de mon Fils unique je le fis précipiter ;

« Et il devint Satan, oui, le diable, le père de tous les mensonges, pour tromper et pour aveugler les hommes et pour les mener captifs à sa volonté, oui, tous ceux qui ne voudraient pas écouter ma voix » (Moïse 4:3-4).

Étant donné que le libre arbitre est un principe éternel et que notre Père céleste n’allait pas l’enfreindre, il a perdu un tiers de ses enfants, qui ont choisi de suivre Satan.

Le libre arbitre et la condition mortelle

Quel est donc le but de la vie sur cette terre ? Un objectif majeur est de prouver notre fidélité (voir Abraham 3:24-25). Nous sommes capables de discerner le bien du mal. Nous avons le pouvoir donné par Dieu « d’agir par [nous] mêmes et non d’être contraints » (2 Néphi 2:26). Nous recevrons, en fin de compte, le royaume que nous désirons selon les commandements auxquels nous obéissons, les ordonnances que nous recevons et les alliances que nous respectons.

Tout comme le vieux sage Cherokee l’a expliqué, il ne tenait qu’à lui de nourrir le loup qu’il désirait. Il avait le libre arbitre et lui seul était responsable de son choix. Il devait subir les conséquences de ses choix.

Vous êtes des jeunes de noble lignage. Vous avez été envoyés sur terre à un moment où la plénitude de l’Évangile s’y trouve. Vous avez été baptisés et confirmés afin de pouvoir recevoir, si vous le désirez, le Saint-Esprit comme compagnon constant. Vous avez contracté les alliances du baptême. Jeunes gens, vous avez contracté en plus les alliances de la prêtrise.

Vous avez le libre arbitre pour choisir la vie éternelle en restant purs et dignes d’entrer dans le saint temple de Dieu et pour recevoir les alliances qui vous permettront de retourner en présence du Père. Vous pouvez choisir la bénédiction de la vie éternelle, pour vivre tout comme Dieu, pour toute l’éternité avec votre famille. Vous avez le potentiel de recevoir tout ce que le Père possède. Le choix vous appartient.

Exercez avec sagesse le libre arbitre que Dieu vous a donné.

Pour en savoir davantage

Pour en savoir davantage sur le libre arbitre et la responsabilité, consultez la page Jeunes, soyez forts.

Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

 
1000 caractères restants

ou Annuler