Sauter le menu général
Menu Jeunes

Chaque invitation est une réussite missionnaire

Vous pouvez être un membre missionnaire qui a du succès en invitant simplement d’autres personnes à participer à des choses que vous faites déjà.

Beaucoup de membres se sous-estiment car, malgré les invitations lancées à leurs amis d’en savoir davantage, aucun n’a été baptisé.

Puisque nous ne pouvons pas contrôler ce qu’une personne choisit de faire, nous ne devons pas mesurer notre réussite au nombre de fois où un ami a accepté notre invitation, mais à celui où nous l’avons lancée.

Comment commencer à parler de ce que je sais avec d’autres personnes ?

Le fait est qu’en vivant l’Évangile, vous allez créer des occasions d’en parler aux autres. À un moment donné, un ami vous demandera probablement ce que vous faites et pourquoi, comme par exemple « Pourquoi n’es-tu pas libre le lundi soir » ? ou « Pourquoi te lèves-tu si tôt pour lire les Écritures » ?

Quand cela se produit, répondez honnêtement et faites confiance au Seigneur pour vous aider à savoir quoi dire (voir D&A 33:10). Cela permet au Saint-Esprit de témoigner.

Puis lancez à votre ami l’invitation de se joindre à vous et laissez-le exercer son libre arbitre. Vous pourriez simplement demander : « Aimerais-tu te joindre à nous pour une soirée familiale » ? ou « Es-tu d’accord pour suivre un cours d’’étude des Écritures qui s’appelle le séminaire » ?

Venez et ressentez l’Esprit

Par Matthew R.

Au cours de l’année passée, je suis devenue l’ami d’une jeune fille qui appartient à une autre religion. À mesure que nos liens d’amitié se resserraient, je me suis senti à maintes reprises poussé par l’Esprit à lui parler de l’Évangile.

J’ai commencé à inviter mon amie chez moi pour passer du temps avec ma famille et ressentir l’Esprit. J’appartiens à une famille forte et c’est cette force et l’Esprit qui règne dans notre foyer qui lui ont donné envie d’en savoir davantage sur l’Église, parce qu’elle voulait savoir pourquoi nous étions si heureux. Au bout de quelques semaines, je lui ai donné un Livre de Mormon avec mon témoignage écrit au début, et elle a commencé à aller à l’église proche de chez elle.

Se préparer à faire connaître

Bien sûr, faire connaître l’Évangile est toujours plus facile quand vous avez étudié, trouvé des réponses et vous êtes entraîné à répondre aux questions. Vous en avez l’occasion lorsque vous étudiez Viens et suis-moi à l’École du Dimanche, dans les collèges de la Prêtrise d’Aaron et dans les classes des Jeunes Filles. Prêchez mon Évangile contient également des explications faciles à comprendre sur la doctrine et les principes de l’Église et des exemples sur la façon de les enseigner efficacement.

Inutile de paniquer

Par Tanner J.

Au cours de ma deuxième année de lycée, après avoir appris et enseigné à partir de Prêchez mon Évangile, un de mes amis est venu me voir pendant le cours de musculation et il m’a dit : « Hé, Tanner, tu es mormon, n’est-ce pas » ?

Avec un peu d’appréhension, j’ai répondu : « Oui ».

« Est-ce que tu pourrais répondre à deux ou trois questions que j’ai sur ton Église » ? a-t-il demandé.

J’ai commencé à paniquer. Que va-t-il penser si je ne connais pas les réponses à ses questions ou si ce que je lui dis paraît stupide ? Puis en y réfléchissant, j’ai pensé : « J’ai déjà fait ça. Je me suis entraîné. Ça n’a rien de difficile. »

Comme j’avais déjà appris et m’étais entraîné, j’ai pu répondre à ses questions ou lui donner des pistes de réflexion. Il a pris contact avec les missionnaires, a été baptisé et a fait une mission.

Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

 
1000 caractères restants

ou Annuler