Sauter le menu général
Menu Jeunes

Vie d’un missionnaire

L’ampleur et la profondeur de l’expérience d’un missionnaire sont définies par son objectif : inviter les gens à aller au Christ.

La sonnerie continue et rythmée du réveille-matin retentit dans le silence qui règne dans l’appartement. Il est de nouveau 6 h 30, le début d’une nouvelle journée. Un autre jour pour étudier, prier, planifier, travailler, instruire, aider et servir. Un autre jour à chérir. Un autre jour, en tant que missionnaire.

Quand chacun des plus de 75 000 missionnaires à plein temps de l’Église de Christ des Saints des derniers jours se lève chaque jour, beaucoup d’activités et d’expériences différentes l’attendent, des réunions, des visites et des leçons ; des plans qui se déroulent comme prévu ou qui tombent à l’eau ; l’acceptation et le rejet ; et beaucoup de travail acharné et de prières.

Dans tout cela, le dénominateur commun de la vie en mission est l’objectif des missionnaires : « Inviter les gens à aller au Christ en les aidant à recevoir l’Évangile rétabli par la foi en Jésus-Christ et en son expiation, par le repentir, par le baptême, par la réception du don du Saint-Esprit et par la persévérance jusqu’à la fin » (Prêchez mon Évangile 2004, p. 1).

« Lorsque les missionnaires auront intériorisé l’objectif d’amener des gens au Christ grâce aux principes et aux ordonnances de l’Évangile rétabli, ils comprendront que l’œuvre missionnaire n’est pas un programme. C’est une cause, celle du Père, du Fils, et du Saint-Esprit. Ils comprendront qu’ils ne sont pas des vendeurs ou des techniciens mais qu’ils sont des enseignants de la justice, divinement autorisés et envoyés. Ils comprendront que le monde n’a accès à la grâce rédemptrice et au salut que grâce à eux et grâce à l’Église qu’ils représentent, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Ils comprendront ce qu’est cette œuvre et ce qu’ils sont censés accomplir, et ils s’occuperont des affaires de leur Père. Comme les fils de Mosiah, ils enseigneront ‘avec une puissance et une autorité venant de Dieu’ (Alma 17:3) » (D. Todd Christofferson, du Collège des douze apôtres, séminaire pour les nouveaux présidents de mission, 22 juin 2008).

Pour trouver des idées pour savoir comment l’objectif d’un missionnaire peut imprégner tous les aspects de votre vie, jetez un coup d’œil sur certaines des choses que font les missionnaires pendant une semaine typique.

Sessions de planification

La bonne gestion du temps est une partie importante de l’édification du royaume de Dieu et de chaque étape de votre vie. Pourriez-vous mieux gérer votre temps ? Découvrez comment dans le chapitre 8 de Prêchez mon Évangile.

Une fois par semaine, les missionnaires ont une session de deux à trois heures pour se fixer des buts et planifier. À la fin de chaque journée, ils ont une session plus courte. Comme dans tout ce qu’ils font, leurs sessions de planification quotidiennes et hebdomadaires se concentrent sur leur objectif. Leur planification est basée sur davantage qu’un emploi du temps ; elle repose sur la prière, l’inspiration et une préoccupation pour les besoins des autres tandis qu’ils vont au Christ. Par exemple, les missionnaires planifient de rendre visite aux amis de l’Église, de les instruire et d’assurer le suivi. Ils planifient des visites chez les membres pour les aider à faire connaître l’Évangile à d’autres personnes, et ils planifient des activités ayant pour but de trouver, d’enseigner, de baptiser et de confirmer des gens.

« Le Seigneur mérite le meilleur de nous-mêmes, et nous ne pouvons pas le lui donner sans une bonne planification faite avec soin.

« Frères et sœurs, si vous planifiez bien, vous ressentirez des inspirations de l’Esprit, qui vous diront ce que vous devez faire, et vous en aurez d’autres qui vous diront ce que vous ne devez pas faire. La puissance de cette œuvre est atteinte lorsque, dans nos relations avec notre Père céleste, nous arrivons au point où nous connaissons la voix de l’Esprit, et où nous la connaissons si bien que nous savons exactement ce que nous devons faire » (M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres, discours donné au centre de formation des missionnaires de Provo (Utah, États-unis), le 25 juin 2002).

De bons buts et une planification soigneuse vous aideront à accomplir ce que le Seigneur exige de vous. Tout en veillant sur les personnes du secteur qui vous est confié, vous lui rendrez compte, à lui, et à vos dirigeants de mission..

Prière

La prière sincère est une partie essentielle de toutes les étapes de l’œuvre missionnaire. Apprenez des dirigeants de l’Église pourquoi la prière est importante et comment vous pouvez rendre vos prières plus efficaces.

La prière devient une seconde nature pour les missionnaires. Ils prient individuellement chaque matin et chaque soir et ils ont une prière au cœur tout au long de la journée. Ils prient en équipes quand ils planifient, étudient, enseignent et mangent ensemble. Ils enseignent aux gens à prier. Ils prient avec les amis de l’Église et avec les membres. Ils savent que leur réussite dépend de la compagnie de l’Esprit et que « l’Esprit vous sera donné par la prière de foi ; et [que] si vous ne recevez pas l’Esprit, vous n’enseignerez pas » (Voir D&A 42:14).

Étude personnelle en équipe chaque jour

Que vous soyez missionnaire à plein temps ou membre missionnaire, l’étude quotidienne des Écritures renforcera votre capacité à vivre et à faire connaître l’Évangile. Apprenez comment vous pouvez utiliser les outils d’étude en ligne pour rendre votre étude quotidienne plus efficace.

Il est essentiel pour les missionnaires d’étudier chaque jour, une heure individuellement, une heure en équipe, ainsi que, pour certains, trente ou soixante minutes de plus pour étudier la langue. Ils se concentrent sur les Écritures et sur les points de doctrine des leçons de Prêchez mon Évangile.

« Je dis souvent aux missionnaires dans le champ, ‘vous bâtissez ou vous détruisez votre mission tous les matins de votre vie. Dites-moi comment vous employez ces heures du matin depuis 6 h 30 jusqu’à ce que vous soyez dans les rues de votre mission ; dites-moi ce que vous faites pendant ces heures, et je vous dirai comment se passeront votre journée, votre mois, votre année, votre mission et votre vie’ » (Jeffrey R. Holland, du Collège des douze apôtres, séminaire pour les nouveaux présidents de mission, 26 juin 2011).

Instruire les gens

Vous n’avez pas besoin d’attendre d’être missionnaire à plein temps pour instruire les gens. Commencez aujourd’hui en créant un profil Mormon.org et en le faisant connaître aux autres.

Qu’ils soient chez eux, dans la rue, à l’église ou en ligne, les missionnaires enseignent et témoignent de la doctrine de l’Évangile rétabli. Ils aident les gens à ressentir et à reconnaître l’Esprit et ils les invitent à s’engager à faire des choses qui les aideront à se convertir, notamment étudier le Livre de Mormon, prier pour connaître la vérité, se repentir des péchés, respecter les commandements et aller à l’église.

Les enseignements de base que les missionnaires donnent aux gens se trouvent dans le chapitre 3 de Prêchez mon Évangile. Les missionnaires étudient et intériorisent ces points de doctrine et ces principes afin de savoir ce qu’il faut enseigner, de pouvoir suivre les directives de l’Esprit et d’adapter leur enseignement aux besoins de chaque personne.

Faire des visites de suivi

Quand les gens ont accepté de prendre l’engagement de faire quelque chose, les missionnaires essaient d’en assurer le suivi fréquemment, chaque jour si possible. Les missionnaires les encouragent, ils répondent aux questions, résolvent les problèmes, leur promettent que Dieu les bénira et leur proposent toute autre aide possible afin qu’ils tiennent leurs engagements. Par exemple, les missionnaires peuvent lire le Livre de Mormon avec une personne qui s’est engagée à le lire mais qui ne l’a pas encore fait. D’autres engagements peuvent être très difficiles à respecter, notamment celui de s’arrêter de fumer, ou de cesser de consommer de l’alcool. Les missionnaires leur apportent un soutien et leur donnent beaucoup d’idées pour surmonter un comportement entraînant une dépendance.

« Il peut être dur de changer. Votre rôle est de fortifier les gens dans leur résolution de changer. Vous devez faire tout ce que vous pouvez pour aider les gens à tenir leurs engagements. …

Votre ministère ne prend fin que lorsque les gens respectent ces engagements, en d’autres termes, quand ils se sont repentis (voir 3 Néphi 18:32). » (Prêchez mon Évangile, 2004, p. 220).

Réunions de l’Église

Désirez-vous inviter quelqu’un à une réunion de l’Église, mais craignez-vous qu’il s’offense ? Jeffrey R. Holland nous apprend comment lancer une invitation sans que la personne ne s’offense.

Les missionnaires savent que si les amis de l’Église assistent aux réunions plusieurs fois avant de se faire baptiser, il y aura plus de chances qu’ils restent pratiquants par la suite. Au cours des réunions, les amis de l’Église ressentent l’Esprit, les missionnaires les présentent aux membres et les aident à se familiariser avec ce qui se passe pendant leur déroulement.

Transports

Dans leur travail quotidien, pour aller d’un endroit à un autre, les missionnaires utilisent le mode de transport auquel ils ont accès. Dans de nombreux endroits, cela signifie marcher. Dans d’autres endroits, il y a plus d’options, notamment la bicyclette ou les transports en commun. Certains missionnaires utilisent même des voitures. Cependant, les missionnaires se déplacent souvent d’un endroit à un autre d’une manière qui n’est pas aussi efficace qu’elle pourrait l’être. Au lieu de cela, ils peuvent choisir un mode de transport qui leur donne des occasions de proclamer l’Évangile aux gens qu’ils rencontrent quand ils se déplacent, parce que les missionnaires doivent « parler chaque jour au plus grand nombre de personnes possible » (Prêchez mon Évangile 2004, p. 173).

Jour de préparation

Un jour de préparation des missionnaires est prévu chaque semaine. Ce n’est pas vraiment un jour de congé ; c’est plutôt un jour pour faire toutes les choses qu’ils n’ont pas le temps de faire un autre jour, par exemple écrire à leur famille, faire la lessive, le nettoyage ou les courses et une coupe de cheveux. Ils ont aussi des activités culturelles et récréatives. Mais le but de cette journée est d’aider les missionnaires à être plus productifs, plus concentrés et mieux préparés pendant le reste de la semaine. En fait, il ne s’agit pas d’une journée complète. Ils ont les activités missionnaires habituelles à partir de dix-huit heures et jusqu’à la fin de la journée.

Réunions de district et conférences de zone

Chaque semaine, les missionnaires se trouvant dans la même région se réunissent pour une réunion de district qui dure de soixante à quatre-vingt-dix minutes. Un des frères est le chef de district et il dirige la réunion hebdomadaire. Les missionnaires apprennent les uns des autres en s’entraînant, en parlant de leurs difficultés, en rendant témoignage et en faisant part de leurs expériences. Ils parlent également de la progression des amis de l’Église.

Tous les trois mois, les missionnaires de plusieurs districts tiennent une conférence de zone, qui a lieu sous la direction du président de mission. Beaucoup d’entre eux devront se rendre à ces réunions, qui durent généralement plus longtemps que les réunions de district et qui peuvent couvrir un large éventail de sujets.

Travailler avec les membres

Vous vous demandez comment vous pouvez travailler avec les missionnaires de votre région ? Regardez et apprenez comment vous pouvez participer à l’œuvre du salut aujourd’hui.

Les membres de l’Église et les missionnaires travaillent ensemble de bien des façons, et les missionnaires consacrent beaucoup d’attention à favoriser de bonnes relations avec les membres partout où ils servent. En collaboration avec les évêques et les dirigeants de mission de paroisse, les missionnaires aident les membres à faire connaître l’Évangile, et ils visitent et fortifient les personnes qui ne sont pas pratiquantes dans l’Église. Comme chaque missionnaire l’apprend, « les dirigeants et les membres locaux de l’Église sont vos meilleurs alliés » (Prêchez mon Évangile, p. 240). Pour voir comment les membres et les missionnaires travaillent ensemble, allez sur le site lds.org et cliquez sur Documentation/Dirigeants et formation/Hâter l’œuvre du salut.

Baptêmes et confirmations

Lorsque quelqu’un accepte l’invitation des missionnaires à se faire baptiser, c’est un moment de grande joie. Cette joie est multipliée lorsque cette personne, après avoir surmonté tous les obstacles, se tient debout dans les eaux du baptême, et contracte une alliance sacrée. Puis cette personne sera confirmée membre de l’Église et recevra le don du Saint-Esprit.

Le but de nos efforts missionnaires est d’aider les enfants de Dieu à remplir une condition prescrite par notre Sauveur et Rédempteur. Nous prêchons et nous instruisons pour baptiser les enfants de Dieu afin qu’ils soient sauvés dans le royaume céleste au lieu d’être damnés dans un royaume moindre. Nous sommes missionnaires afin de baptiser et de confirmer. C’est le fondement doctrinal de l’œuvre missionnaire » (Dallin H. Oaks, du Collège des douze apôtres, « Pourquoi sommes-nous missionnaires » ? Le Liahona, septembre 2009, p. 26).

Servir autrui

Les missionnaires ne sont pas les seuls qui doivent être au service des autres. Si vous recherchez des idées sur la façon dont vous pouvez servir, aller sur la page Web de l’Église Service opportunities.

Les missionnaires sont invités à participer à une sorte d’activité de service à la collectivité chaque semaine, avec l’approbation du président de mission. En outre, ils sont invités à écouter l’Esprit tout le temps « pour reconnaître les occasions de faire de petits gestes tout simples de gentillesse qu’[ils peuvent] proposer aux enfants de Dieu » (Prêchez mon Évangile, p. 186). Ils servent par amour pour tous les enfants de Dieu et avec le désir de les aider, mais ils sont aussi conscients des gens qui voudront en savoir davantage concernant leur message à la suite de ce service.

En savoir plus

En savoir plus sur la préparation au service missionnaire, avec des vidéos, de la documentation et des réponses aux questions fréquemment posées. Pour en savoir plus sur la vie d’un missionnaire, voir le numéro d’octobre 2013 du magazine Le Liahona.

Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

 
1000 caractères restants

ou Annuler