Sauter le menu général
Menu Jeunes

Ma première recommandation à l’usage du temple

L. Tom Perry Of the Quorum of the Twelve Apostles

En plus de me faire passer l’entretien officiel, Papa, qui était mon évêque, voulait en faire une expérience d’apprentissage pour moi.

Je n’oublierai jamais le premier entretien que j’ai eu avec mon évêque pour la recommandation à l’usage du temple tandis que je me préparais à y aller pour recevoir ma dotation personnelle. L’évêque était mon père. Nous passions beaucoup de temps ensemble chaque jour et il aurait pu me faire passer l’entretien chez nous, dans la grange, dans les champs, dans notre voiture ou dans un lieu qui l’arrangeait. Mais mon père voulait en faire une occasion spéciale dont je me souviendrais.

Un jour, j’ai reçu un coup de téléphone du bureau de l’évêque. Papa voulait prendre rendez-vous avec moi pour un entretien de recommandation à l’usage du temple. J’ai trouvé cela étonnant étant donné qu’il n’avait jamais appelé auparavant pour fixer un entretien ou prendre rendez-vous avec moi. Nous sommes convenus d’un horaire pour un entretien au bureau de l’évêque. Le jour de l’entretien est venu. Quand je suis arrivé, son bureau était complètement dégagé, ce qui était inhabituel, car normalement il aurait été presque entièrement jonché de documents et de livres. Il n’y avait que des Écritures sur son bureau. En plus de me faire passer un entretien officiel, Papa voulait me faire vivre une expérience d’apprentissage.

Il m’a passé ses Écritures et m’a demandé de lire : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tu ne déroberas pas et tu ne commettras pas d’adultère, ni ne tueras, ni ne feras rien de semblable » (D&A 59:6). La dernière phrase est restée dans mon esprit.

Nous avons alors parlé de ce que signifie être moralement pur. La discussion a porté sur la pureté de pensée. Nos pensées, a-t-il dit, se transforment généralement en actes. Si nos pensées restent pures, nous ne commettrons jamais d’actes qui pourraient nous empêcher de détenir une recommandation à l’usage du temple.

Ensuite, il a repris les Écritures et a lu la promesse du Seigneur concernant la Parole de Sagesse (voir D&A 89:18-21). Nous avons discuté de l’importance de garder notre corps physique en bonne santé pour accueillir notre esprit éternel. L’esprit de l’homme doit se trouver dans le tabernacle le plus pur qu’il nous est possible d’édifier tandis que nous sommes ici sur terre.

Puis mon père m’a de nouveau tendu les Écritures et j’ai lu : « Voici, un registre sera tenu parmi vous, et tu y seras appelé voyant, traducteur, prophète, apôtre de Jésus-Christ, ancien de l’Église, par la volonté de Dieu le Père et par la grâce de ton Seigneur Jésus-Christ.

Une recommandation à l’usage du temple, un petit morceau de papier, nous représente et montre que nous sommes dignes de recevoir les bénédictions du temple.

« Étant inspiré par le Saint-Esprit à en poser les fondations et à l’édifier sur la très sainte foi…

« C’est pourquoi, et je parle aux membres de l’Église, vous prêterez l’oreille à toutes ses paroles et à tous les commandements qu’il vous donnera à mesure qu’il les reçoit, marchant en toute sainteté devant moi » (D&A 21:1-2, 4).

Nous avons discuté de la nécessité d’honorer et de soutenir le prophète. Nous avons reçu la promesse que le Seigneur ne laissera jamais son prophète nous égarer. Voici une fondation sûre sur laquelle nous pouvons bâtir notre vie.

Puis mon père a lu : « Il y a une loi, irrévocablement décrétée dans les cieux avant la fondation de ce monde, sur laquelle reposent toutes les bénédictions ;

« Et lorsque nous obtenons une bénédiction quelconque de Dieu, c’est par l’obéissance à cette loi sur laquelle elle repose » (D&A 130:20-21).

Nous avons parlé de l’importance d’obéir à la loi du Seigneur et du paiement de la dîme et des offrandes, qui est un test de notre foi.

Finalement, nous avons ouvert les Écritures et nous y avons lu : « Le voile fut enlevé de notre esprit, et les yeux de notre entendement furent ouverts.

« Nous vîmes le Seigneur debout sur la balustrade de la chaire devant nous. Sous ses pieds, il y avait un pavement d’or pur, d’une couleur semblable à l’ambre.

« Ses yeux étaient comme une flamme de feu, ses cheveux étaient blancs comme la neige immaculée, son visage était plus brillant que l’éclat du soleil et sa voix était comme le bruit du déferlement de grandes eaux, oui, la voix de Jéhovah, disant :

« Je suis le premier et le dernier ; je suis celui qui vit, je suis celui qui fut immolé ; je suis votre avocat auprès du Père » (D&A 110:1-4).

Nous avons parlé de l’espérance éternelle que nous avons en l’expiation de notre Seigneur et Sauveur, et de la nécessité pour nous de prendre part à ces ordonnances sacrées afin de pouvoir recevoir le plus grand don qu’il nous a fait, celui de la vie éternelle, qui est de vivre avec lui.

Puissions-nous toujours être dignes de détenir une recommandation à l’usage du temple. Si nous restons dignes de cette recommandation et pouvons honnêtement répondre aux questions de l’entretien, nous sommes en chemin pour recevoir le plus grand don que le Seigneur nous a fait.

Papa a rempli le formulaire de la recommandation à l’usage du temple et m’a demandé de le signer, il m’a donné une poignée de main chaleureuse et m’a félicité d’être digne de détenir une recommandation en cours de validité. J’ai quitté le bureau euphorique parce que j’avais passé un des tests les plus importants de ma vie. J’avais été jugé digne de détenir une recommandation à l’usage du temple. J’ai pris l’engagement personnel de toujours vivre digne de détenir une recommandation à l’usage du temple en cours de validité.

Une recommandation à l’usage du temple, un petit morceau de papier, nous représente et montre que nous sommes dignes de recevoir les bénédictions du temple.

Puissions-nous toujours être dignes de détenir une recommandation à l’usage du temple. Puissions-nous en faire un de nos objectifs dans la vie, de nous assoir régulièrement en face de notre dirigeant de la prêtrise pour déclarer notre dignité et recevoir cette preuve tangible que le Seigneur approuve le genre de vie que nous menons et nous trouve digne d’entrer dans sa sainte maison.

Apprenez la doctrine du Seigneur. Vivez avec le respect fidèle de ces principes que nous savons être justes. C’est une épreuve de notre vie qui nous aidera à réussir. Si nous restons dignes de cette recommandation et pouvons honnêtement répondre aux questions de l’entretien, nous sommes en chemin pour recevoir le plus grand don que le Seigneur nous a fait. Que le Seigneur nous bénisse afin que nous puissions prendre la ferme résolution de toujours être dignes d’aller au temple. Cette œuvre est celle du Seigneur. Il vit. Dieu est notre Père éternel et Jésus est le Sauveur du monde. J’en rends solennellement témoignage.

Une recommandation à l’usage du temple, un petit morceau de papier, nous représente et montre que nous sommes dignes de recevoir les bénédictions du temple.

Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

 
1000 caractères restants

ou Annuler