Les menus de LDS.org ont changé. En apprendre davantage. fermer
Sauter le menu général
Menu Jeunes

Le pouvoir des alliances

Une alliance est une promesse et c’est aussi bien plus que cela.

Quand vous entendez le mot alliance, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ? Si vous avez dit : « une promesse réciproque avec Dieu », vous avez raison.

Mais une alliance avec notre Père céleste est encore bien davantage. Cette promesse sacrée est aussi porteuse de pouvoir, de force, de sécurité et de paix. Quand vous prenez le temps de réfléchir aux alliances que vous avez faites et que vous ferez au cours de votre vie et quand vous tenez votre part des engagements, vous commencez à ressentir les choses et à vivre différemment. Les alliances influencent la façon dont vous agissez et vous inspirent dans vos choix.

Voici comment les alliances ont changé les choses dans la vie de certains jeunes.

Marcus A, dix-sept ans, Utah (États-Unis) : « Une alliance permet de rester sur le chemin étroit et resserré, aide à vivre mieux et donne une meilleure compréhension ».

Efraín V., quatorze ans, Nouvelle-Zélande : « Le fait que j’ai contracté des alliances avec notre Père céleste m’a donné des occasions de progresser spirituellement et d’être un membre plus fidèle. Chaque fois que je vais faire quelque chose, je pense aux alliances que j’ai contractées avec notre Père céleste et je me demande si je respecte les promesses que je lui ai faites lorsque je me suis fait baptiser et que j’ai reçu la prêtrise. Les alliances que j’ai faites avec notre Père céleste m’aident à rester fort dans l’Évangile et à un jour retourner auprès de lui ».

Bradford A., seize ans, Arizona (États-Unis) : « Je me souviens que le jour de mon baptême était le jour le plus heureux que j’avais jamais vécu parce que c’était ma première alliance. La fois suivante a été lorsque j’ai reçu la prêtrise. C’était le même bonheur. J’avais un énorme sourire aux lèvres quand je me suis rendu compte que j’avais fait une alliance avec Dieu. Quand j’entends des jeunes se moquer de l’Église, je me souviens du bonheur que j’ai ressenti, et du fait que c’est une alliance avec Dieu et non avec des gens ».

Naomi A., quinze ans, Guadalajara (Mexique) : « Contracter des alliances nous apporte, à nous et à notre famille, de nombreuses bénédictions. Par exemple, le baptême nous donne la capacité de changer, d’être meilleur. Les alliances que nous faisons avec notre Père céleste édifient la foi dont nous avons besoin pour rester fidèles à l’Évangile. »

« J’exhorte chacun de vous à se qualifier pour être digne de recevoir toutes les ordonnances de la prêtrise possibles, puis à respecter fidèlement les promesses qu’il a faites par alliance. Dans les moments de détresse, que vos alliances soient primordiales et que votre obéissance soit sans défaut. Alors, vous pourrez demander avec foi, sans douter, ce dont vous avez besoin et Dieu vous répondra. Il vous soutiendra. » D. Todd Christofferson, du Collège des douze apôtres, « Le pouvoir des alliances », voir Le Liahona, mai 2009, p. 22.

McKenna M., dix-huit ans, Californie (États-Unis) : « Cet été, je suis allée souvent au temple pour accomplir des baptêmes pour les morts. En respectant mes alliances, en allant au temple et en faisant le bien, j’ai été bénie. J’étais vraiment tendue à cause des examens de fin d’année. Je suis allée au temple et tout s’est amélioré. Le respect de mes alliances rend la vie plus facile et beaucoup plus heureuse. »

Seth A., douze ans, Mexico (Mexique) : « Le premier jour où j’ai distribué la Sainte-Cène en tant que diacre, j’étais très nerveux. Puis je me suis souvenu du jour de mon baptême et j’ai ressenti le Saint-Esprit. Je me suis senti automatiquement plus calme et j’ai pu bien le faire. »

Erik N., quinze ans, Alberta (Canada) : « J’ai reçu beaucoup de bénédictions en respectant mes alliances. Du fait des alliances de mon baptême, le Saint-Esprit m’a aidé à prendre des décisions. Lorsqu’on reçoit la prêtrise, on fait l’alliance de s’engager à l’utiliser pour aider les autres et pour servir. Elle aide notre témoignage à grandir lorsqu’on sert. »

Jolee H., quinze ans, Colorado (États-Unis) : « On ne peut pas simplement faire ce que l’on veut et s’attendre à ce que Dieu respecte sa partie de la promesse. Il attend beaucoup de nous parce qu’il connaît notre potentiel. Cela m’élève à un niveau supérieur. »

Prenez part à la conversation

Pendant tout le mois de juillet, vous étudierez les ordonnances et les alliances dans vos collèges de la prêtrise et vos classes des Jeunes Filles et de l’École du Dimanche. Faites la liste des alliances que vous avez contractées et de celles que vous espérez faire. Quelles indications cette liste vous donne-t-elle au sujet de la vie que vous voulez mener ? Pensez à communiquer vos idées autour de vous en témoignant chez vous, à l’Église ou via les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi faire part de vos pensées à d’autres jeunes en cliquant sur raconter votre expérience ci-dessous.

Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

 
1000 caractères restants

ou Annuler