Nous avons besoin de l’Église du Christ

David A. Edwards Church Magazines

Certains arguments à la mode sont des mensonges très pernicieux.

Si vous pouviez jeter un œil dans la boîte à outils du diable, vous y verriez des instruments de précision conçus pour égarer les gens, ainsi que quelques outils bien rodés qui comptent de toute évidence parmi son matériel standard.

Il y a un dicton en particulier dont il se sert de plus en plus de nos jours, qui se présente sous la forme de ce mensonge subtil : « On n’a pas besoin d’une religion organisée pour être une bonne personne, pour être spirituel ou pour aimer Jésus. De toute façon, toutes les Églises sont imparfaites et corrompues. »

Cette tromperie est astucieuse parce qu’elle repose sur quelques idées vraies pour faire avaler un gros mensonge. Il est vrai que nous devrions fortifier nos relations avec Dieu et que les gens sont imparfaits, mais cela ne signifie pas que le concept même d’Église soit erroné.

Voici cinq raisons pour lesquelles ce raisonnement est faux :

1. Le Christ a fondé son Église. Dans les évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean, nous voyons qu’une grande partie du ministère du Sauveur consiste à appeler des gens, à leur donner l’autorité, à les former pour faire d’eux des dirigeants et à leur enseigner comment agir en groupe. Dallin H. Oaks, du Collège des douze apôtres, a enseigné : « Ceux qui contestent la nécessité d’une religion organisée rejettent l’œuvre du Maître, qui a établi son Église et ses dirigeants au midi des temps et qui l’a organisée de nouveau de nos jours. »

2. L’Église prêche l’Évangile et administre les ordonnances. Le Sauveur enseigne clairement que le baptême et le don du Saint-Esprit sont nécessaires au salut (voir Jean 3:5), et que l’autorité de prêcher l’Évangile et d’en administrer les ordonnances est réglementée. Comme l’a dit frère Oaks, « la Bible dit clairement que l’autorité de la prêtrise est nécessaire et que cette autorité doit être conférée par l’imposition des mains par ceux qui la détiennent. L’autorité de la prêtrise ne vient pas du désir de servir ni de la lecture des Écritures. »

Si vous vous trouvez face aux mensonges que sont les outils qu’utilise le diable, souvenez-vous que vous avez votre jeu d’outils personnels pour vous aider à vivre l’Évangile.

3. L’Église nous aide à devenir meilleurs. Donald L. Hallstrom, de la présidence des soixante-dix, a récemment enseigné : « Nous avons besoin de l’Évangile et de l’Église. En fait, l’objectif de l’Église est de nous aider à vivre l’Évangile. » Bien que l’Église soit composée de gens imparfaits, elle nous aide à devenir plus semblables à Jésus-Christ en nous enseignant sa doctrine, en nous donnant des occasions de rendre service et de progresser personnellement et en nous permettant de contracter et de renouveler des alliances avec Dieu.

4. L’unité est importante. Le Seigneur nous a commandé d’être « un » ; il a ajouté : « et si vous n’êtes pas un, vous n’êtes pas de moi » (D&A 38:27). Cette unité est un élément essentiel du plan de notre Père céleste pour nous. Henry B. Eyring, premier conseiller dans la Première Présidence, a enseigné :

« Nous, enfants d’esprit de notre Père céleste, aspirons à cette joie que nous avons connue avec lui dans la vie antérieure. Il désire nous accorder ce don sacré de l’unité par amour pour nous.

« Il ne peut pas nous l’accorder individuellement. La joie de l’unité qu’il veut tant nous donner ne peut pas être vécue en solitaire. Nous devons la rechercher et nous qualifier pour l’avoir avec les autres. Il n’est donc pas étonnant que Dieu nous exhorte à nous réunir pour pouvoir nous donner des bénédictions. »

5. « Organisé » n’est pas synonyme de « mauvais » ou « corrompu ». En général, quand on dit de quelque chose ou de quelqu’un qu’il est « organisé », c’est un compliment. Mais, allez savoir pourquoi, en matière de religion, c’est péjoratif. Selon Neal A. Maxwell (1926-2004), du Collège des douze apôtres, l’une des raisons pour lesquelles le Christ a organisé son Église est que « la bonté individuelle agissant au hasard est insuffisante pour lutter contre le mal. Le Seigneur expose clairement la question lorsqu’il dit : « Voici, ma maison est une maison d’ordre, dit le Seigneur Dieu, et pas une maison de confusion » (D&A 132:8). Organisée, c‘est exactement ce que doit être une religion.

Quand vous rencontrez les mensonges qui sont les outils du diable, souvenez-vous que vous avez votre propre outillage pour vous aider à vivre l’Évangile, un outillage qui est à notre disposition grâce à l’Église de Jésus-Christ : les Écritures, le don du Saint-Esprit, votre témoignage, ainsi que les vérités révélées par les prophètes actuels.