Skip main navigation
Menu Jeunes

Ne pas oublier de me souvenir

Jenicca Hale

Je ne savais pas du tout à quel point ma vie pouvait changer si je me préparais pour la Sainte-Cène tout au long de la semaine.

Quand nous avons commencé à parler de la Sainte-Cène à l’École du Dimanche, je croyais en avoir une bonne compréhension grâce aux leçons reçues à la Primaire et au séminaire et grâce à ce que j''accomplissais de Mon progrès personnel. Mais j’ai découvert, que j’avais encore beaucoup à apprendre.

Mon instructeur a commencé la leçon en posant une question simple : « Comment est-ce que vous respectez votre alliance de toujours vous souvenir du Sauveur ? » J’ai commencé à penser à ma vie de tous les jours et à me demander si je me souvenais vraiment toujours de mon Sauveur. Est-ce que je respectais mon alliance du baptême de mon mieux ?

« Pour que la Sainte-Cène soit chaque semaine un moment de purification spirituelle, nous devons nous préparer avant d’aller à la réunion de Sainte-Cène. » — Robert D. Hales

En classe, nous avons parlé de diverses choses qui nous aideraient à toujours nous souvenir de Jésus-Christ. C'étaient, entre autres, prier et étudier les Écritures quotidiennement et constamment, prier pour avoir l’Esprit, chanter des cantiques, prendre le temps de méditer, tenir un journal, aller au temple et avoir chez nous des objets qui nous font penser à Jésus-Christ, par exemple des images de lui et du temple. À la fin du cours, on nous a demandé de mettre en pratique ce dont nous avions parlé et de nous préparer tout au long de la semaine à prendre la Sainte-Cène le dimanche suivant.

Pendant la semaine, j’ai essayé plus diligemment de me concentrer sur Jésus-Christ. J’ai étudié les Écritures sur la Sainte-Cène, et j’ai essayé de m'accorder du temps pour réfléchir tranquillement à ce que j’avais appris. Auparavant, j’écoutais de la musique populaire pendant presque tout mon temps libre, mais j’ai décidé de faire une pause et de méditer parfois ou d’écouter des cantiques. J’ai prié pour que l’Esprit m’aide à me souvenir de mon alliance et j'ai essayé de me souvenir d’agir comme le ferait le Sauveur. J’ai même accepté le conseil d’écrire dans mon journal et, à la fin de chaque jour, j’ai pris le temps de réfléchir à ce que j’avais fait bien et ce que je devais améliorer. Toute la semaine j’ai attendu avec impatience de pouvoir prendre de nouveau la Sainte-Cène.

Le dimanche, je me suis préparée à aller à l’église d’une manière plus respectueuse. Je me suis réveillée tôt pour ne pas être pressée de me préparer juste avant de partir.

En vivant les principes de notre leçon, j’en ai appris davantage sur la Sainte-Cène et sur mon alliance du baptême. Cela a fait grandir mon témoignage du Sauveur et de son Expiation. J’ai découvert que, lorsque je m’efforce de me souvenir de Jésus-Christ, je suis beaucoup plus heureuse. Il m'est plus facile de faire face aux épreuves, parce que je sais qu’il peut m’aider à traverser tout. Je suis reconnaissante pour la Sainte-Cène et pour l’occasion qui m'a été donnée, d'en faire une plus grande partie de ma vie de tous les jours.

Jennica Hale vit en Utah (États-Unis).

Apprenez-en davantage sur la manière dont la Sainte-Cène fait partie du chemin de l’alliance ici.

Comment vous souvenez-vous de Jésus-Christ pendant la semaine ? Racontez votre expérience ci-dessous.


Cet article a d’abord été publié dans le numéro de juillet 2014 du New Era.

Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

 
1000 caractères restants

ou Annuler