Sauter le menu général
Menu Jeunes

Étapes vers le bonheur

D. Todd Christofferson Of the Quorum of the Twelve Apostles

Les commandements ne sont pas donnés pour restreindre mais pour rendre possible ce que nous désirons véritablement et ce que notre Père céleste, qui nous aime, veut pour nous.

Parfois, certaines personnes sont déconcertées, pensant que les commandements sont des restrictions ou des limitations qui compliquent la vie, qui nous privent de possibilités, du bonheur ou des plaisirs de la vie. En réalité, les commandements nous protègent et nous guident vers le bonheur. Ils ne sont pas destinés à nous restreindre mais à nous permettre d’accomplir dans cette vie et dans la suivante ce que nous désirons véritablement et ce que notre Père céleste, qui nous aime, veut pour nous.

Ils sont comme une volée de marches. Chaque marche représente un commandement et chaque commandement auquel nous obéissons nous permet de nous élever. Puis, si nous comprenons l’essence des commandements, nous en voulons davantage. Nous n’éprouvons pas de ressentiment à l’égard des commandements, nous en voulons davantage pour progresser davantage et notre Père céleste, qui nous aime, nous répond selon nos désirs. Si nous le désirons, il va nous donner plus de commandements afin de faciliter nos progrès.

Ainsi, jeunes gens et jeunes filles, ne vous plaignez pas des commandements. Ne dites pas : « Je n’en veux plus », mais : « Oui, encore, encore. Je veux progresser. Je veux être heureux. Je veux ressembler à mon Père céleste Et les commandements me montrent comment y parvenir. Ils ouvrent la voie devant moi, ils me protègent aussi du mal et des choses qui détruisent le bonheur et, parfois, ils protègent même ma vie. »

J’espère que vous êtes convaincus. Nous devons tout faire pour respecter les commandements, même s’il semble que nous soyons les seuls à le faire.

Tiré d’un discours adressé à des jeunes de Salta (Argentine) en novembre 2011.

Pour plus de renseignements sur ce sujet, voir Thomas S. Monson « L’obéissance, source de bénédictions », Le Liahona mai 2013, p. 89 ; et L. Tom Perry « L’obéissance à la loi, c’est la liberté », Le Liahona mai 2013, p. 86.

Prenez part à la conversation

Tout au long du mois de septembre, vous étudierez les commandements dans vos collèges de prêtrise, dans vos classes des Jeunes Filles et à l’École du Dimanche. Vous pourriez réfléchir à des commandements avec lesquels vos camarades ont des difficultés. Quelles bénédictions, vous-même ou d’autres, avez-vous reçues en respectant ces commandements ? Réfléchissez aux façons dont vous pourriez témoigner de ces bénédictions à votre entourage et suivez l’Esprit pour savoir quoi dire et quand le dire. Vous pourriez mettre en scène certains exemples pendant une soirée familiale ou faire part de votre témoignage pendant une leçon d’École du dimanche Vous pouvez aussi exprimer vos idées en cliquant sur Raconter votre expérience ci-dessous.

Erreur lors de l’envoi du formulaire. Veillez à ce que tous les champs soient remplis correctement et réessayez.

 
1000 caractères restants

ou Annuler