Sauter le menu général
  • Imprimer

Foire aux questions

De quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que Viens et suis-moi, Documentation pour l’apprentissage des jeunes ?
Viens et suis-moi, Documentation pour l’apprentissage des jeunes est un nouveau programme qui aidera les instructeurs à enseigner à la manière du Sauveur et les jeunes à mieux se convertir à l’Évangile.

Quelles classes utiliseront Viens et suis-moi ?
Les collèges de la Prêtrise d’Aaron, les classes des Jeunes Filles et les classes de l’École du Dimanche pour les jeunes de douze à dix-huit ans utiliseront ce programme pour l’enseignement du dimanche.

Quels manuels Viens et suis-moi remplace-t-il ?
Les manuels suivants sont dorénavant périmés : Prêtrise d’Aaron, manuel 1 (34820), Prêtrise d’Aaron, manuel 2 (34821), Prêtrise d’Aaron, manuel 3 (34822), Jeunes Filles, manuel 1 (34823), Jeunes Filles, manuel 2 (34824), Jeunes Filles, manuel 3 (34825), Les présidents de l’Église (31382), et Se préparer à l’Exaltation (31384).

Où puis-je le trouver ?

Où puis-je trouver Viens et suis-moi ?
Les canevas d’apprentissage deViens et suis-moi se trouvent en ligne à l’adresse : lds.org/youth/learn. Vos dirigeants peuvent aussi vous en fournir des exemplaires imprimés.

Que faire si mon accès Internet est limité ?
Si beaucoup d’instructeurs et de dirigeants ont un accès Internet limité dans l’interrégion, les dirigeants de l’interrégion peuvent imprimer et distribuer des copies de Viens et suis moi. Les dirigeants de paroisse ou de branche peuvent imprimer des copies des leçons individuelles à partir de l’Internet pour les instructeurs et les dirigeants qui en ont besoin.

Quand puis-je commencer à utiliser Viens et suis-moi ?
Les instructeurs doivent commencer à enseigner en s’appuyant surViens et suis-moi en janvier 2013. Vous pouvez commencer à étudier les canevas d’apprentissage et la documentation qui s’y rattache dès maintenant.

Dans quelles langues est-il disponible ?
Viens et suis-moi sera disponible dans les 23 langues suivantes : allemand, anglais, chinois, coréen, danois, espagnol, fidjien, finnois, français, hollandais, hongrois, indonésien, italien, japonais, mongol, norvégien, portugais, russe, samoan, suédois, thaï, tongien et ukrainien.

Et les autres langues ?
Les paroisses et les branches où des membres parlent d’autres langues continueront à utiliser le programme d’étude de base pour les jeunes, pendant que les dirigeants de l’Église évaluent la publication de Viens et suis-moi dans des langues supplémentaires.

Comment vais-je découvrir Viens et suis-moi ?
Les dirigeants interrégionaux et locaux doivent consulter lds.org/youth/learn pour se familiariser avec Viens et suis-moi. Le site comprend des vidéos utiles qui expliquent comment appliquer Viens et suis-moi, des idées pour préparer des activités d’apprentissage attrayantes et un nouveau guide, enseigner l’Évangile à la manière du Sauveur. De plus, Les dirigeants interrégionaux et locaux organiseront, avant la fin de l’année 2012, des réunions de formation pour présenter Viens et suis-moi aux dirigeants et aux instructeurs.

Quelles sont les conséquences pour moi, en tant qu’instructeur ?

Comment Viens et suis-moi changera-t-il ma préparation et mon enseignement ?
Les canevas d’apprentissage de Viens et suis-moi ne prévoient pas tout ce que vous devez dire et faire en cours. Ils proposent des Écritures et d’autres documents pour vous aider à apprendre la doctrine par vous-même, puis quelques idées, parmi lesquelles vous pouvez choisir, pour aider les jeunes à découvrir la doctrine par eux-mêmes. Ainsi, l’enseignement n’est pas un cours magistral, mais une conversation guidée par l’Esprit. On demandera, plus que jamais auparavant, aux jeunes de prendre part à l’apprentissage et à l’enseignement.

Comment puis-je savoir ce qu’il faut enseigner chaque semaine ?
Viens et suis-moi est divisé en douze modules mensuels. Chaque module contient plusieurs canevas parmi lesquels il faudra choisir ; vous ne pourrez pas les enseigner tous. Choisissez les canevas selon les besoins des jeunes. Vous pouvez passer plus d’une semaine sur un canevas si nécessaire.

Comment puis-je savoir quels sont les besoins des jeunes ?
Pour comprendre les besoins des jeunes, écoutez leurs commentaires ainsi que les questions qu’ils posent en classe. Intéressez-vous à eux. Discutez avec les parents, les dirigeants et les autres instructeurs. Et par-dessus tout, recherchez la direction du Saint-Esprit. Adaptez votre enseignement afin d’être réceptif à l’Esprit, aux besoins et aux centres d’intérêt des jeunes.

De quelle autre documentation aurai-je besoin ?
En plus des Écritures et des paroles des prophètes vivants, la documentation suivante, fréquemment mentionnée dans les plans d’apprentissage, est disponible en format papier et en ligne :

Comment puis-je faire visionner des vidéos en cours ?
La plupart des vidéos proposées dans les canevas peuvent être téléchargées (d’autres non, en raison de limites imposées par le copyright). Une vidéo téléchargée peut être visionnée sur un appareil électronique portable. Si une vidéo ne peut pas être téléchargée, elle peut être visionnée directement sur Internet en utilisant, si elle est disponible, la connexion Internet de votre lieu de culte.

Quelles peuvent être les autres conséquences pour moi ?

Comment Viens et suis-moi peut-il aider les parents ?
Viens et suis-moi invite les jeunes à raconter aux parents ce qu’ils apprennent. Si vous donnez à vos enfants des possibilités de le faire, leur foi, leur témoignage et leur capacité de faire connaître l’Évangile grandiront.
Vous pouvez aussi aider les instructeurs et les dirigeants à mieux comprendre les besoins de vos enfants afin qu’ils puissent adapter les leçons à ces besoins. Des vidéos pour les jeunes et les parents sont disponibles sur lds.org/youth/learn.

Comment Viens et suis-moi peut-il m’aider en tant que détenteur de la Prêtrise d’Aaron ou Jeune Fille ?
Viens et suis-moi vous invite à assumer la responsabilité personnelle de l’apprentissage, en arrivant en cours prêt(e) à apprendre, en sondant les Écritures et les paroles des prophètes, en posant des questions, en enseignant et en expliquant les vérités de l’Évangile aux jeunes de votre âge et à votre famille, et en racontant comment le fait de vivre l’Évangile influence votre vie.
Votre témoignage grandira si vous agissez conformément à ce que vous apprenez et prenez des habitudes justes, entre autres celles de prier individuellement, étudier les Écritures, vivre les principes de l’Église et inviter d’autres personnes à vivre l’Évangile, par la parole et par l’exemple.
Sur lds.org/youth/learn, vous trouverez des vidéos de présentation de Viens et suis-moi pour les jeunes.

Comment Viens et suis-moi peut-il m’aider en tant qu’instructeur du séminaire ?
Le séminaire continuera à enseigner les Écritures de manière séquentielle en utilisant les manuels du séminaire, mais il vous est recommandé de vous familiariser avec Viens et suis-moi, afin de pouvoir être au courant de ce que les jeunes apprennent et vivent dans leurs collèges et classes le dimanche. Chaque fois que possible, les instructeurs du séminaire et les dirigeants et les instructeurs de paroisse doivent se soutenir mutuellement dans leurs efforts pour fortifier les jeunes.

Quelle coordination sera nécessaire ?

Comment les instructeurs doivent-ils coordonner leurs efforts ?
Pour aider les jeunes à se convertir, il faut les efforts conjugués de tous leurs instructeurs (Prêtrise d’Aaron, Jeunes Filles, École du Dimanche et séminaire). Ils doivent discuter des besoins des jeunes et, à l’aide de ces conversations, décider de ce qu’il faut enseigner. Les instructeurs peuvent décider de coordonner leurs leçons hebdomadaires afin d’augmenter leur efficacité pour chaque jeune et chaque classe. Ils peuvent également se coordonner pour se faire part d’idées et de techniques d’enseignement.

Comment Viens et suis-moi peut-il être relié à l’activité d’échange ?
Il est recommandé aux dirigeants de planifier des activités d’échange en rapport avec les sujets doctrinaux mensuels de Viens et suis-moi. Ces activités peuvent donner aux jeunes des occasions de mettre en application ce qu’ils apprennent le dimanche. Dans certains cas, les activités proposées dans les canevas d’apprentissage peuvent convenir à l’activité d’échange