Chapitre 26

Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Fielding Smith, 2013


« Préparez le chemin du Seigneur et aplanissez ses sentiers car sa venue est proche » (D&A 133:17).

Épisodes de la vie de Joseph Fielding Smith

Joseph Fielding Smith dit un jour à un groupe de saints des derniers jours qu’il « priait pour que la fin du monde arrive bientôt ». Il dit : « Si cela arrivait demain, je serais content. » En réponse à cette déclaration, une femme s’exclama, suffisamment fort pour être entendue : « Oh, j’espère que non. »

Quelque temps plus tard, en parlant de cette expérience, le président Smith enseigna :

« Ne voulez-vous pas que la fin du monde arrive ? »

« La plupart des gens ont une idée erronée de ce que signifie la fin du monde… 

« Quand le Christ viendra, ce sera la fin du monde… Il n’y aura plus de guerres, de tumultes, d’envies, de mensonges ; la méchanceté n’existera plus. Les hommes apprendront alors à aimer le Seigneur et à obéir à ses commandements et s’ils ne le veulent pas, ils ne resteront pas ici. C’est cela la fin du monde et c’est ce pour quoi le Sauveur a prié quand ses disciples sont allés le trouver et ont dit : ‘Enseigne-nous à prier.’ Qu’a-t-il fait ? Il leur a enseigné : ‘Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.’ [Voir Luc 11:1-2, traduction littérale de la version du roi Jacques, N.d.T.]

« C’est ce pour quoi je prie. Le Seigneur priait pour la fin du monde et c’est ce que je fais1. »

Dans ses discours et ses écrits, le président Smith a souvent cité des prophéties des Écritures concernant les derniers jours, le rôle de Joseph Smith pour préparer la voie du Seigneur et la venue en gloire du Sauveur sur la terre. Il a exprimé ses sentiments profonds concernant ces prophéties dans la prière de consécration du temple d’Ogden (Utah) :

« Ô notre Dieu, comme tu le sais, nous vivons dans les derniers jours, époque à laquelle les signes des temps sont manifestes, où tu hâtes ton œuvre en son temps et où nous avons déjà entendu la voix crier dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers [voir Matthieu 3:3]…

« Ô notre Père, nous aspirons au jour où le Prince de la paix viendra, où la terre se reposera et où la justice régnera à nouveau à sa surface. Le cœur humble et contrit, nous prions pour que nous supportions le jour et soyons trouvés dignes de vivre avec celui que tu as désigné comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs, auquel soient la gloire, l’honneur, le pouvoir et la puissance, maintenant et à tout jamais2. »

« Nous aspirons au jour où le Prince de la paix viendra. »

Enseignements de Joseph Fielding Smith

1

La venue du Seigneur est proche.

Nous nous approchons rapidement du grand jour du Seigneur, de cette époque de « rafraîchissement » où il viendra dans les nuées célestes pour tirer vengeance des impies et préparer la terre au règne de la paix pour toutes les personnes qui sont disposées à vivre sous sa loi3. [Voir Actes 3:19-20.]

Beaucoup de choses se sont produites… pour indiquer aux membres de l’Église fidèles que la venue du Seigneur est proche. L’Évangile a été rétabli. L’Église a été complètement organisée. La Prêtrise a été conférée à l’homme. Les diverses dispensations depuis le début ont été révélées et leurs clés et autorités données à l’Église. Israël a été et est en train d’être rassemblé au pays de Sion. Les Juifs retournent à Jérusalem. L’Évangile est prêché dans le monde entier comme témoignage à toute nation. Des temples sont construits et l’œuvre des ordonnances pour les morts, comme pour les vivants, s’y accomplit. Le cœur des enfants a été ramené vers leurs pères et les enfants recherchent leurs morts. Les alliances que le Seigneur a promis de faire avec Israël dans les derniers jours ont été révélées et des milliers de personnes d’Israël rassemblé les ont contractées. Ainsi, l’œuvre du Seigneur avance et toutes ces choses sont des signes de la venue prochaine de notre Seigneur… 

Les paroles des prophètes s’accomplissent rapidement mais cela se fait selon des principes tellement naturels que la plupart d’entre nous ne le voient pas.

Joël a promis que le Seigneur déverserait son Esprit sur toute chair : Les fils et les filles prophétiseraient, les vieillards auraient des songes et les jeunes gens des visions [voir Joël 2:28-29]…

L’un des signes des derniers jours était un accroissement de la connaissance. Daniel a reçu ce commandement : « Tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre [de ces prophéties] jusqu’au temps de la fin. [À cette époque] beaucoup iront ça et là et la connaissance augmentera » (Daniel 12:4, traduction littérale de la version du roi Jacques, N.d.T.). Aujourd’hui, les gens ne vont-ils pas ça et là comme jamais auparavant dans l’histoire du monde ?…

La connaissance n’a-t-elle pas augmenté ? Y a-t-il jamais eu une époque dans l’histoire du monde où autant de connaissances ont été déversées sur le peuple ? Mais les paroles de Paul sont tristement vraies : les gens « apprenn[e]nt toujours et ne [peuvent] jamais arriver à la connaissance de la vérité » (2 Timothée 3:7)…

N’avons-nous pas entendu d’innombrables rumeurs de guerres ? [Voir D&A 45:26.] N’avons-nous pas eu des guerres comme le monde n’en n’avait jamais vues auparavant ? N’y a-t-il pas aujourd’hui du tumulte parmi les nations et le cœur de leurs dirigeants ne leur manque-t-il pas ? Des royaumes n’ont-ils pas été renversés et de grands changements ne se sont-ils pas produits parmi les nations ? La terre entière est en tumulte. Chaque jour, des tremblements de terre sont signalés en divers lieux [voir D&A 45:33]…

Cependant, le vieux monde continue à s’occuper de ses affaires, accordant très peu d’attention à ce que le Seigneur a dit et à tous les signes et à tous les avertissements qui ont été donnés. Les hommes s’endurcissent le cœur et disent « que le Christ retarde sa venue jusqu’à la fin de la terre » 4 (D&A 45:26).

On m’a demandé, il n’y a pas longtemps, si je savais quand le Seigneur viendrait. J’ai répondu : « Oui » et je réponds maintenant « Oui ». Je sais quand il viendra. Il viendra demain. Nous avons sa parole. Je vais vous la lire :

« Voici, le temps qui nous sépare de la venue du Fils de l’Homme s’appelle aujourd’hui, et en vérité, c’est un jour de sacrifice, et un jour où mon peuple doit être dîmé, car celui qui est dîmé ne sera pas brûlé à sa venue. »

Voilà un discours on ne peut plus complet sur la dîme.

« Car après aujourd’hui vient le feu – pour parler à la manière du Seigneur – car en vérité, je le dis, demain tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume ; et je les embraserai, car je suis le Seigneur des armées ; et je n’épargnerai aucun de ceux qui restent à Babylone » [D&A 64:23-24].

Ainsi le Seigneur vient, dis-je, demain. Soyons donc prêts5.

« Nous nous approchons rapidement du grand jour du Seigneur, de cette époque de ‘rafraîchissement’ où il viendra dans les nuées célestes. »

2

Il y aura un jugement quand le Christ viendra.

La parabole de l’ivraie que le Seigneur a racontée concernait les derniers jours. Cette histoire raconte qu’un semeur ensemença son champ de bonnes semences, mais que, tandis qu’il dormait, l’ennemi vint et sema l’ivraie dans le champ. Quand les plantes commencèrent à pousser, les serviteurs voulurent aller arracher l’ivraie, mais le seigneur leur commanda de laisser le blé et l’ivraie pousser ensemble jusqu’à ce que les plantes fussent mûres pour la moisson de peur qu’ils ne déracinent le blé tendre en détruisant l’ivraie. Puis, à la fin de la moisson, ils devaient aller rassembler le blé et lier l’ivraie pour la brûler. Expliquant cette parabole, le Seigneur dit aux disciples : « La moisson, c’est la fin du monde. Les moissonneurs, ce sont les anges6. » [Voir Matthieu 13:24-30, 36-43  ; D&A 86.]

L’ivraie et le blé poussent ensemble et il y a bien des années maintenant qu’ils poussent dans le même champ, mais le jour est proche où le blé sera mis dans des greniers et où l’ivraie sera de même rassemblée pour être brûlée, et il y aura une séparation des justes et des méchants. Et il incombe à chacun de nous de respecter les commandements du Seigneur, de se repentir de ses péchés, de se tourner vers la justice s’il a besoin de repentir dans son cœur7.

Édifiez et fortifiez les membres de l’Église dans la foi en Dieu ; nous n’en n’avons que trop besoin. Innombrables sont les influences qui cherchent à nous diviser même au sein des membres de l’Église et il y aura, un de ces jours dans le proche avenir, une séparation du blé et de l’ivraie, et nous sommes soit du blé, soit de l’ivraie. Nous serons d’un côté ou de l’autre8.

Le jour viendra où nous n’aurons plus ce monde. Il sera changé. Nous aurons un monde meilleur. Nous en aurons un qui est juste parce que, lorsqu’il viendra, le Christ purifiera la terre.

Lisez ce qui est écrit dans nos Écritures. Lisez ce qu’il a dit lui-même. Quand il viendra, il purifiera cette terre de toute sa méchanceté et, parlant de l’Église, il a dit qu’il enverrait ses anges arracher de son royaume, qui est l’Église, tous les scandales9. [Voir Matthieu 13:41.]

[Le] jour grand et redoutable ne peut être que l’avènement de Jésus-Christ pour établir son royaume avec puissance parmi les justes sur la terre et la purifier de toute iniquité. Ce ne sera pas un jour de terreur, une cause d’effroi dans le cœur des justes, mais ce sera un grand jour de peur et de terreur pour les impies. Ceci, les paroles de notre Sauveur lui-même, nous l’ont appris quand il a instruit ses disciples10. [Voir Matthieu 24  ; Joseph Smith, Matthieu 1.]

Il y aura un jugement quand le Christ viendra. On nous apprend que les livres seront ouverts, que les morts seront jugés d’après ce qui est écrit dans les livres et que, parmi les livres, il y aura le livre de vie [voir Apocalypse 20:12]. Nous en verrons les pages. Nous nous verrons tels que nous sommes. Et nous comprendrons avec une juste compréhension que les jugements qui seront passés sur nous sont justes et vrais, que nous entrions dans le royaume de Dieu pour recevoir ces glorieuses bénédictions ou que nous soyons bannis11.

Je supplie les saints des derniers jours de rester fermes et fidèles à s’acquitter de tous leurs devoirs, de respecter les commandements du Seigneur, d’honorer la prêtrise, afin que nous puissions demeurer quand le Seigneur viendra, que nous soyons vivants ou morts, peu importe, pour participer à sa gloire12.

3

Pour nous préparer à la venue du Seigneur, nous devons veiller et prier et mettre notre maison en ordre.

Beaucoup d’événements dans le monde d’aujourd’hui indiquent que le grand jour du Seigneur approche où le Rédempteur apparaîtra à nouveau pour établir son royaume en justice en préparation du règne millénaire. Dans l’intervalle, les membres de l’Église ont le devoir de rechercher la connaissance et de se préparer par l’étude et par la foi à l’avènement de ce jour grand et glorieux13.

Nous ne devons pas nous soucier des temps et des moments où le Christ viendra, mais nous devons veiller et prier et être prêts14.

Parfois, cela m’agace quand certains de nos anciens, quand ils parlent, disent que le Seigneur viendra quand nous deviendrons tous suffisamment justes pour le recevoir. Le Seigneur ne va pas attendre que nous devenions justes. Quand il sera prêt à venir, il viendra, quand la coupe d’iniquité sera pleine, et si alors nous ne sommes pas justes, ce sera dommage pour nous car nous serons comptés parmi les impies et nous serons comme du chaume, bons à être balayés de la surface de la terre, car le Seigneur dit que la méchanceté ne subsistera pas15.

Allons-nous continuer à dormir paisiblement dans un oubli ou une indifférence complets à tout ce que le Seigneur nous a donné comme avertissements ? Je vous le dis : « Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.

« Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.

« C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’Homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas » (Matthieu 24:42-44).

Puissions-nous tenir compte de cet avertissement du Seigneur, mettre notre maison en ordre et nous préparer à la venue du Seigneur16.

4

Les saints des derniers jours peuvent être des instruments entre les mains de Dieu pour préparer un peuple à la venue du Seigneur.

Ne serait-ce pas quelque chose d’extraordinairement étrange si le Seigneur venait commencer son règne de paix, se venger des méchants, purifier la terre du péché, sans envoyer des messagers pour lui préparer le chemin ? Devons-nous nous attendre à ce que le Seigneur vienne juger le monde sans l’avertir d’abord et fournir à tous ceux qui veulent se repentir le moyen d’échapper ?

Noé fut envoyé au monde pour l’avertir du déluge. Si les gens l’avaient écouté, ils y auraient échappé. Moïse fut envoyé conduire Israël dans la terre promise pour accomplir les promesses faites à Abraham, et Jean-Baptiste fut envoyé préparer le chemin pour la venue du Christ. Dans chaque cas les cieux s’ouvrirent et l’appel fut donné. Ésaïe, Jérémie et d’autres prophètes furent envoyés avertir Israël et Juda avant que la dispersion et la captivité ne s’abattent sur eux. S’ils avaient écouté, on aurait écrit une page différente de l’histoire. Ils eurent leur occasion d’écouter ; ils furent avertis et avaient le moyen d’échapper, mais ils le rejetèrent.

Le Seigneur a promis qu’il manifesterait le même intérêt pour l’humanité avant sa seconde venue17.

Joseph Smith a été envoyé pour préparer la voie de cette seconde venue par la proclamation de la plénitude de l’Évangile, afin d’accorder à tous les hommes le moyen d’échapper à l’iniquité et à la transgression18.

Quand l’ange Moroni est apparu au jeune Joseph Smith, il a prophétisé la seconde venue du Sauveur (voir Joseph Smith, Histoire 1:36-41).

Jean, dans l’île de Patmos, eut une vision concernant les derniers jours d’un « ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple » [Apocalypse 14:6].

Joseph Smith a déclaré que Moroni, un ancien prophète du continent américain, maintenant ressuscité, lui avait enseigné l’Évangile, ce qui accomplissait partiellement cette promesse, lui donnant des instructions relatives au rétablissement de toutes choses, qui devait précéder la venue du Christ. Et le Seigneur dit : « Car voici, le Seigneur Dieu a envoyé l’ange criant par le milieu du ciel : Préparez le chemin du Seigneur et aplanissez ses sentiers car l’heure de sa venue est proche » [D&A 133:17].

Acceptant ceci comme étant la vérité, les saints des derniers jours croient que l’homme communique avec les cieux à l’époque moderne et que maintenant l’Évangile du royaume est envoyé comme témoignage au monde avant que le Christ ne vienne19. [Voir Matthieu 24:14.]

On peut considérer que les saints des derniers jours sont des gens bizarres de croire qu’ils ont été appelés à accomplir cette Écriture [Matthieu 24:14], mais c’est avec l’assurance totale que le Seigneur a parlé qu’ils envoient diligemment des missionnaires dans tous les coins de la terre. De plus, lorsque toutes les nations auront entendu ce message, tel qu’il a été révélé en ces derniers jours, alors nous pourrons nous attendre à la venue de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, car en ce jour-là toutes les nations auront été averties par les messagers qui ont été envoyés parmi eux selon la promesse du Seigneur20.

L’Évangile est pour tous les hommes et l’Église sera établie partout, dans toutes les nations, même jusqu’aux extrémités de la terre, avant la seconde venue du Fils de l’homme… 

Pour la deuxième fois, il a étendu la main pour rassembler Israël dans l’Église et cette fois il va susciter des assemblées de ses saints dans toutes les nations21.

Extrait de la prière de consécration du temple d’Ogden (Utah) :

Ô Père, hâte le jour où la justice régnera, où les dirigeants des nations ouvriront leurs frontières à la prédication de l’Évangile, où la porte du salut s’ouvrira toute grande aux personnes honnêtes, droites et bonnes parmi tous les peuples.

Nous prions que la vérité se répande, nous prions pour la cause missionnaire, nous recherchons la force, le nombre et les moyens pour proclamer tes vérités éternelles à davantage de tes autres enfants dans toute nation, parmi toute famille et parlant toute langue… 

Nous désirons être des instruments entre tes mains pour préparer un peuple à la venue de ton Fils22.

5

Le millénium sera une époque de paix et le moment d’accomplir l’œuvre du Seigneur.

Les justes se réjouiront à sa venue parce qu’alors la paix viendra sur la terre, la justice sera donnée aux peuples et ce même esprit de paix, de joie et de bonheur qui a régné sur ce continent pendant deux cents ans [voir 4 Néphi 1:1-22] sera à nouveau établi parmi le peuple et deviendra finalement universel, et le Christ régnera comme Seigneur des seigneurs et Roi des rois pendant mille ans. Nous attendons ce moment avec impatience23.

Ce temps heureux de paix durera pendant mille ans et, en temps voulu, tous les habitants de la terre seront amenés dans la bergerie de l’Église24.

L’Évangile sera enseigné d’une manière bien plus intensive et avec beaucoup plus de pouvoir pendant le millénium, jusqu’à ce que tous les habitants de la terre l’adoptent25.

Plutôt que d’être une époque de repos, le millénium sera une époque où tout le monde travaillera. Il n’y aura pas d’oisiveté, de meilleures méthodes seront employées, moins de temps sera perdu à des occupations quotidiennes et davantage de temps sera consacré aux choses du royaume. Les saints seront occupés à œuvrer dans les temples qui seront construits partout sur la terre. En fait, ils seront tellement occupés que les temples fonctionneront quasiment tout le temps26.

La condition mortelle existera sur la face de la terre pendant les mille ans du fait de la grande œuvre du salut pour les morts qui doit être accomplie. Pendant ces mille années de paix, la grande œuvre du Seigneur se fera dans les temples et les gens iront dans ces temples travailler pour ceux qui sont passés de l’autre côté et qui attendent que ces ordonnances qui ont trait à leur salut soient accomplies pour eux par ceux qui demeurent encore sur la terre dans l’état mortel27.

Notre devoir est de sauver les morts et cette œuvre continuera pendant le millénium jusqu’à ce que soient dotés et scellés tous ceux qui ont droit à cette bénédiction28.

Toutes les personnes qui sont mortes dans le Christ se lèveront d’entre les morts à sa venue et demeureront sur la terre pendant que le Christ y sera pendant le millénium. Elles ne resteront pas ici tout le temps pendant les mille ans, mais elles se mêleront aux gens qui seront toujours ici dans la condition mortelle. Ces saints ressuscités et le Sauveur lui-même viendront donner des instructions et des conseils pour nous révéler les choses que nous devrions savoir, pour nous donner des informations concernant l’œuvre dans les temples du Seigneur, afin que nous puissions accomplir le travail essentiel au salut des hommes dignes29.

Le Seigneur a dit par l’intermédiaire de ses serviteurs que pendant le millénium les gens qui seront passés dans l’au-delà et auront atteint la résurrection révéleront en personne à ceux qui sont encore dans la condition mortelle tous les renseignements requis pour terminer l’œuvre de ceux qui auront quitté cette vie. Alors les morts auront la possibilité de faire connaître ce qu’ils désirent et ont le droit de recevoir. De cette manière, aucune âme ne sera négligée et l’œuvre du Seigneur sera rendue parfaite30.

Je prie chaque jour de ma vie pour que le Seigneur hâte son œuvre…Je prie pour que la fin du monde arrive parce que je veux un monde meilleur. Je veux que le Christ vienne. Je veux le règne de la paix. Je veux qu’arrive le moment où tout homme pourra vivre en paix et dans l’esprit de la foi, de l’humilité et de la prière31.

Idées pour l’étude et l’enseignement

Questions

  • Quelle influence le récit contenu dans « Épisodes de la vie de Joseph Fielding Smith » a-t-il sur vos sentiments concernant la fin du monde ?

  • Comment les prophéties mentionnées à la partie 1 nous aident-elles à nous préparer à la venue du Seigneur ?

  • À la partie 2, relisez les enseignements du président Smith concernant la parabole de l’ivraie. Que pouvons-nous faire pour faire partie du « blé » ? Que pouvons-nous faire pour aider notre famille et les autres personnes ?

  • À votre avis, dans la perspective de notre préparation à la venue du Seigneur, que veut dire « veiller et prier » ? À votre avis, que signifie « mettre notre maison en ordre » ? (Voir partie 3.)

  • Le président Smith a fait cette prière : « Nous désirons être des instruments entre tes mains pour préparer un peuple à la venue de ton Fils » (partie 4). Comment pouvons-nous aider les autres à se préparer à la venue du Seigneur ?

  • Relisez la partie 5. Comment notre connaissance de ce qui va arriver au millénium peut-elle nous être bénéfique maintenant ?

Écritures apparentées

Psaumes 102:16  ; Ésaïe 40:3-5  ; Jacques 5:7-8  ; D&A 1:12  ; 39:20-21  ; 45:39, 56-59

Aide pédagogique

« Le pouvoir suprême de conviction et de conversion de l’enseignement de l’Évangile s’exprime lorsqu’un instructeur inspiré dit : ‘Je sais par le pouvoir du Saint-Esprit, par les révélations du Saint-Esprit à mon âme, que la doctrine que j’ai enseignée est vraie’ » (Bruce R. McConkie, cité dans L’enseignement, pas de plus grand appel, 2000, p. 43).

Afficher les références

    Notes

  1.   1.

    The Signs of the Times, 1943, p. 103-105.

  2.   2.

    « Ogden Temple Dedicatory Prayer », Ensign, mars 1972, p. 10-11.

  3.   3.

    The Restoration of All Things, 1945, p. 302.

  4.   4.

    Dans Conference Report, avril 1966, p. 12-14.

  5.   5.

    Dans Conference Report, avril 1935, p. 98 ; voir aussi Doctrine du salut, dir. de publ. Bruce R. McConkie, 3 vol., 1954-1956, volume 3, p. 11.

  6.   6.

    « Watch Therefore », Deseret News, 2 août 1941, section sur l’Église, p 2 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 23.

  7.   7.

    Dans Conference Report, avril 1918, p. 156-157 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 23.

  8.   8.

    « How to Teach the Gospel at Home », Relief Society Magazine, décembre 1931, p. 688 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 24.

  9.   9.

    Dans Conference Report, avril 1952, p. 28 ; italiques dans l’original.

  10.   10.

    « La venue d’Élie », L’Étoile, juin 1972, p. 225.

  11.   11.

    « The Reign of Righteousness », Deseret News, 7 janvier 1933, p. 7 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 63.

  12.   12.

    Dans Conference Report, avril 1935, p. 99 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 43.

  13.   13.

    Answers to Gospel Questions, choisis et arrangés par Joseph Fielding Smith fils, 5 vol., 1957-1966, volume 5, p. xii.

  14.   14.

    « A Warning Cry for Repentance », Deseret News, 4 mai 1935, section sur l’Église, p. 6.

  15.   15.

    « A Warning Cry for Repentance », p. 8.

  16.   16.

    Dans Conference Report, avril 1966, p. 15.

  17.   17.

    « A Peculiar People: Modern Revelation—The Coming of Moroni », Deseret News, 6 juin 1931, section sur l’Église, p. 8 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 13-14.

  18.   18.

    « A Peculiar People: Prophecy Being Fulfilled », Deseret News, 19 septembre 1931, section sur l’Église, p. 6.

  19.   19.

    « A Peculiar People : Modern Revelation—The Coming of Moroni », p. 8 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 14.

  20.   20.

    « A Peculiar People : Prophecy Being Fulfilled », Deseret News, 7 novembre 1931, section sur l’Église, p. 6 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 15.

  21.   21.

    Dans Conference Report, conférence générale de l’interrégion britannique en 1971, p. 176.

  22.   22.

    « Ogden Temple Dedicatory Prayer », p. 9, 11.

  23.   23.

    « The Right to Rule », Deseret News, 6 février 1932, section sur l’Église, p. 8.

  24.   24.

    « Priesthood—Dispensation of the Fulness of Times », Deseret News, 19 août 1933, p. 4 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 68.

  25.   25.

    « Churches on Earth During the Millennium », Improvement Era, mars 1955, p, 176 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 67.

  26.   26.

    The Way to Perfection, 1931, p. 323-324.

  27.   27.

    « The Reign of Righteousness », p. 7 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 62.

  28.   28.

    Dans « Question Answered », Deseret News, 13 janvier 1934, section sur l’Église, p. 8 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 2, p. 159.

  29.   29.

    « The Reign of Righteousness », p. 7 ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 62.

  30.   30.

    « Faith Leads to a Fulness of Truth and Righteousness », Utah Genealogical and Historical Magazine, octobre 1930, p, 154 ; italiques supprimés ; voir aussi Doctrine du salut, volume 3, p. 67-68.

  31.   31.

    The Signs of the Times, p. 149.