Apprendre l’Evangile au foyer

La sainte des derniers jours, Partie A, 2002


Cette leçon a pour objectif de nous montrer comment faire de notre foyer un lieu d’études de l’Evangile.

Les parents doivent instruire leurs enfants

Enos, fils d’un prophète, avait souvent entendu son père, Jacob, parler de vérités éternelles. Un jour, il est allé chasser dans la forêt. Il raconte:

«Les paroles que j’avais souvent entendues mon père dire concernant la vie éternelle et la joie des saints pénétraient profondément mon cœur… Et mon âme était affamée; et je m’agenouillai devant mon Créateur» (Enos 3, 4). Après avoir prié toute la journée il a entendu une voix lui dire que ses péchés étaient pardonnés. Cette expérience a eu une telle importance pour Enos qu’il a enseigné l’Evangile et s’en est réjoui le reste de sa vie.

Enos avait bien appris l’Evangile chez lui. L’Ancien Testament enseigne: «Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre; et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas» (Proverbes 22:6). Les parents fidèles ont la responsabilité d’aider leurs enfants à apprendre les principes de l’Evangile et à les mettre en pratique dans leur vie.

Le foyer est un lieu d’étude

Le Seigneur a prévu que nous apprenions et progressions continuellement. Il a donné aux parents la grande responsabilité d’instruire leurs enfants. C’est pour cela que nous devons faire de notre foyer un lieu propice à l’étude de l’Evangile.

• Lisez Doctrine et Alliances 68:25–28. Où les enfants acquièrent-ils les connaissances de base sur la vie?Comment peuvent-ils savoir ce qui concerne la vie éternelle?

Les enfants apprennent la vie au foyer, à l’école et par leurs petits camarades. Mais en général ils n’apprennent pas les vérités éternelles à l’école ou par leurs amis. Le Seigneur a donné aux parents la responsabilité d’enseigner les vérités éternelles à leurs enfants. Nous obéissons à ses commandements quand nous le faisons.

Pour élever nos enfants dans la lumière et la vérité, nous devons étudier l’Evangile à la maison en leur compagnie même quand ils sont jeunes. Le roi Benjamin a dit aux parents:

«Et vous ne souffrirez pas non plus qu’ils transgressent les lois de Dieu, et se battent et se querellent, et servent le diable…

«Mais vous leur enseignerez à marcher dans les voies de la vérité et de la sagesse; vous leur enseignerez à s’aimer les uns les autres et à se servir les uns les autres» (Mosiah 4:14–15).

Planifier l’étude de l’Evangile en famille

Pour faire de notre foyer un lieu d’étude de l’Evangile, nous devons avoir un plan. Chaque famille doit trouver la méthode qui lui convient le mieux.

• Montrez une affiche comportant la liste suivante ou inscrivez les informations au tableau.

  1. 1.

    Instaurer un climat propice à l’étude.

  2. 2.

    Prier en famille.

  3. 3.

    Saisir les occasions d’enseigner.

  4. 4.

    Etudier les Ecritures et la documentation sur l’Evangile régulièrement.

  5. 5.

    Tenir régulièrement la soirée familiale.

  6. 6.

    Rendre témoignage à nos enfants.

Instaurer un climat propice à l’étude

Les enfants doivent se sentir libres de nous parler à la maison. Dans bien des foyers règne la tension, ce qui empêche les enfants de poser des questions et d’exprimer leurs opinions. Le président McKay recommande ceci: «Les parents doivent se montrer disposés à répondre aux questions. Un enfant qui pose des questions vous donne un surcroît de bonheur» (Gospel Ideal, p. 480). Nous devons encourager les enfants à poser des questions, particulièrement à propos de l’Evangile. Il est possible que nous ne connaissions pas chaque réponse, mais nous pouvons apprendre ensemble.

• Comment peut-on favoriser les conversations sur l’Evangile chez soi?

Prier en famille

• Montrez l’aide visuelle 32-a, «Prière en famille».

Quand nous prions avec notre famille, nous pouvons instruire. Nous pouvons communiquer nos espoirs, nos inquiétudes, nos idéaux. Quand nous prions pour les membres de la famille et d’autres personnes, nous enseignons l’amour et la sollicitude pour leurs besoins. Lorsque nous remercions notre Père céleste de nos bénédictions, les enfants apprennent à apprécier les leurs. En communiquant avec notre Père céleste, nous montrons les liens que nous avons avec lui et l’amour que nous ressentons pour lui.

Saisir les occasions d’enseigner

Nous pouvons enseigner l’Evangile à la maison dans de nombreuses situations. Lors des repas, les parents peuvent montrer comment les événements de la journée sont liés aux principes de l’Evangile. Les histoires que nous racontons aux petits enfants avant qu’ils s’endorment peuvent provenir du Livre de Mormon, de la Bible ou de nos expériences spirituelles personnelles. Nous pouvons aussi raconter des histoires tirées de notre lecture quotidienne des Ecritures. Au fil des événements quotidiens, nous pouvons expliquer aux enfants les principes de l’Evangile.

• Quels autres moments sont propices à l’enseignement des principes de l’Evangile?

Etudier les Ecritures et les autres programmes de l’Evangile régulièrement

• Montrez l’image 32-b, «Mère lisant les Ecritures à ses enfants».

On a dit aux femmes d’étudier les Ecritures: «Nous aimerions que toutes les sœurs saintes des derniers jours lisent les livres canoniques (La Bible, le livre de Mormon, les Doctrine et Alliances et la Perle de Grand Prix), et méditent dans leur cœur sur les vérités éternelles qui s’y trouvent» (Bruce R. McConkie, «Drink from the Fountain», Ensign, avril 1975, p. 70). Si nous montrons le bon exemple, il sera plus facile d’apprendre aux enfants à lire les Ecritures.

Il y a de nombreuses méthodes d’étude des Ecritures. Nous pouvons les étudier individuellement ou en famille.

• Montrez l’affiche de la liste suivante de suggestions ou montrez les informations au tableau. Puis demandez aux élèves d’indiquer d’autres moyens d’étudier les écritures individuellement.

  1. 1.

    Lire les Ecritures du début à la fin. Essayer de lire un chapitre ou plus durant quinze minutes par jour.

  2. 2.

    Etudier les Ecritures par thème (comme «la prière» ou «l’obéissance»). Chercher toutes les références s’y rapportant.

  3. 3.

    Sonder les Ecritures pour trouver la réponse à un problème.

  4. 4.

    Faire une liste des Ecritures qui nous inspirent.

  5. 5.

    Etablir des références croisées des Ecritures dans le cadre d’un plan d’étude régulier.

• Montrez l’affiche de la liste suivante ou montrez l’information au tableau. Puis demandez aux élèves d’indiquer d’autres moyens d’étudier les écritures en famille.

  1. 1.

    Réserver quinze minutes chaque matin avant que le père aille travailler et que les enfants aillent à l’école.

  2. 2.

    Tenir une brève classe d’étude dans la soirée avant que les enfants aillent se coucher.

  3. 3.

    Préparer et raconter des histoires aux plus jeunes tirées des Ecritures.

  4. 4.

    Choisir certains versets des Ecritures et les noter sur des cartes. Les mettre au tableau d’affichage ou sur un mur où tout le monde les verra. Puis encourager les membres de la famille à les mémoriser.

  5. 5.

    Choisir une Ecriture qui enseigne un principe. Choisir ensuite une façon d’appliquer le principe. Exemples: Lire Matthieu 25:31–40 et aider une famille nécessiteuse. Lire Jacques 1:27 ou Galates 6:2 et aider une personne endeuillée.

  6. 6.

    Lire les discours de la dernière conférence générale si vous y avez accès. Mettre les suggestions en application.

  7. 7.

    Ecouter les Ecritures sur audiocassettes si possible.

Quel que soit le plan que nous adoptons, nous devons toujours commencer l’étude des Ecritures par une prière. Nous devons demander à notre Père céleste de nous guider et de nous aider à les comprendre. Nous devons penser à ce que nous avons lu, et appliquer les principes de l’Evangile dans notre vie.

H. Burke Peterson, de l’Episcopat président, a déclaré: «Il ne doit pas y avoir une famille dans cette Eglise qui ne prenne pas le temps de lire les Ecritures chaque jour. Chaque famille peut le faire à sa manière» («Help for Parents», Ensign, mai 1975, pp. 53–54).

• Pourquoi est-il important d’étudier les Ecritures en famille? Demandez aux sœurs d’expliquer comment elles ont réussi à mettre en place l’étude des Ecritures.

• Montrez l’aide visuelle 32-c, «Des ouvrages sur l’Evangile et d’autres bons livres peuvent être mis à la disposition des membres de la famille».

D’autres livres peuvent aussi nous aider à apprendre les principes de l’Evangile. Une étagère à la maison peut accueillir des publications sur l’Evangile. Des livres, des images, des cassettes, un lecteur de cassettes et d’autres ouvrages peuvent être rangés là pour l’utilisation familiale. Les ouvrages canoniques et Les principes de l’Evangile devraient constituer les livres et cassettes de base de notre bibliothèque. Si la situation le permet, nous devrions fournir à chaque enfant un exemplaire du livre de Mormon et de la Bible. Nous devrions ensuite déterminer un moment précis pour l’étude de ces ouvrages avec eux. Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que nos enfants les étudient si nous ne les accompagnons pas et ne montrons pas l’exemple.

Tenir régulièrement la soirée familiale

La soirée familiale est l’un des meilleurs moments pour instruire les enfants. (Chaque lundi soir lui est réservé.) La famille doit se servir du manuel de soirées familiales, s’il est disponible. Dans le cas contraire, nous devons étudier les Ecritures et le manuel Les principes de l’Evangile, écouter des enregistrements de l’Eglise ou nous dirons aux autres ce que nous pensons de l’Eglise. Le fait d’établir un climat agréable permettra aux enfants d’apprécier la soirée. Alors ils voudront participer davantage. On ne doit pas passer la soirée familiale à des prédications que les enfants ne comprennent pas. Tout le monde doit s’y amuser.

Rendre témoignage aux enfants

Pendant les repas, l’étude des Ecritures, la soirée familiale ou les conversations sur l’Evangile, nous devons rendre témoignage aux enfants. En nous entendant et en constatant de leurs propres yeux que nous vivons l’Evangile, leur témoignage grandira.

• Lisez Deutéronome 11:19. Demandez à des élèves de raconter les expériences qu’elles ont eues en enseignant l’Evangile à leurs enfants.

Conclusion

Lorsque nous étudions l’Evangile, nous sommes bénies, ainsi que notre famille. Notre témoignage et notre foyer se fortifient. Nous trouvons la réponse à nos problèmes. Nous sommes plus heureuses et plus sereines, car nous nous rapprochons de Jésus-Christ et de notre Père céleste.

La mère d’une famille qui a étudié les Ecritures tôt le matin a parlé de ses bénédictions:

«Cette étude matinale a beaucoup d’avantages: elle permet de mieux comprendre les Ecritures et le sens qu’elles ont dans notre vie, de commencer la journée de manière plus organisée… et de prendre ensemble le petit déjeuner.

«Je suis convaincue que nos enfants vont à l’école plus heureux, plus sûrs d’eux-mêmes, de notre famille et du monde» (Geri Brinley, «Getting a Head Start on the Day», Ensign, avril 1977, p. 8).

Bruce R. McConkie parle d’autres bénédictions que cette étude procure: «Nous voulons avoir paix, joie et bonheur dans cette vie et hériter la vie éternelle dans l’au-delà. Voila deux grandes bénédictions qui sont à la portée des gens. Nous pouvons les obtenir en lisant et en étudiant les paroles de la vie éternelle, dès à présent, et en gardant les commandements» («Drink from The Fountain», Ensign, avril 1975, p. 70).

Tâche

Organisez-vous pour étudier l’Evangile chez vous, individuellement et en famille. Recherchez chaque jour des occasions d’expliquer les principes de l’Evangile à vos enfants.

Ecritures supplémentaires

  • Romains 15:4 (Les Ecritures donnent de l’espoir)

  • Timothée 3:14–17 (Les Ecritures nous mènent à la perfection)

  • 2 Néphi 4:15 (Les Ecritures servent à l’instruction et au profit du lecteur)

  • Doctrine et Alliances 1:37 (Les commandements sont vrais et dignes de foi)

Préparation pédagogique

Avant de donner cette leçon:

  1. 1.

    Préparez les affiches suggérées dans la leçon ou inscrivez les informations au tableau.

  2. 2.

    Demandez à des élèves de présenter des histoires, des Ecritures ou des citations de votre choix.